Société

Mgr Gilbert Aubry: "Le feu, les pompiers... et nous?"

Lettre ouverte de Mgr Gilbert Aubry, évêque de la Réunion, sur les incendies qui ravagent les hauts de l'Ouest.


Mgr Gilbert Aubry: "Le feu, les pompiers... et nous?"
 
"Révoltés ! Devant l’incendie qui dévore la forêt et les hauts de l’Ouest, nous avons mal à notre île et à nous-mêmes. Pensons au drame des familles d’éleveurs de la Chaloupe Saint-Leu, à l’engagement des hommes et des femmes qui vont jusqu’au bout d’eux-mêmes pour lutter contre le feu au péril de leur vie. Pensons à tous les services mobilisés dans une coordination de combat sur tous les fronts. Au-delà des différences d’approches sur les techniques et les moyens à employer, il est indécent et injuste d’attaquer le Préfet ou les élus, les responsables des services ou de la logistique dans une situation où tous finalement n’ont qu’une seule préoccupation : arrêter le massacre ! Saluons plutôt l’effort déployé et l’adaptation face à des conditions changeantes et aux difficultés d’un terrain accidenté en altitude.  Marqués par la fatigue, les pompiers et les responsables diront "Nous n’avons fait que notre devoir". Nous serions ingrats de ne pas les soutenir et de ne pas leur exprimer notre reconnaissance.

D’ailleurs, beaucoup de Réunionnais auraient voulu leur apporter leur aide. Mais quoi faire ? On ne s’improvise pas pompier. Comment anticiper, éviter les catastrophes, les gérer quand elles sont là, avec une mobilisation citoyenne autour des services compétents et les administrations concernées ? La question est facile à poser et difficile à résoudre. Avec cet incendie, nous prenons davantage conscience que nous sommes sur une île d’autant plus fragile que la population augmente sur une surface restreinte et que pour construire son habitat, elle part à l’assaut des montagnes. Notre Parc National nouvelle génération a ouvert le chemin à une inscription de nos "Pitons, cirques et remparts" au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. A partir du travail réalisé ici, c’est un regard extérieur d’experts qui donne à notre île ce label de trésor de l’humanité.

Reconnaissons que nous en avons l’intuition. Mais notre regard intérieur n’a pas encore pris conscience des comportements à modifier pour protéger, rationaliser, embellir nos cadres de vie dans la géographie et l’environnement naturel de La Réunion. Hélas, on pourra difficilement éviter qu’un pervers n’allume un incendie, détruise la nature, dégrade l’image touristique de l’île, perturbe toute une société qui devra supporter les dépenses énormes imprévues. Mais personne n’aura l’idée de mettre le feu au Jardin de l’Etat à Saint-Denis. Pourquoi ? Parce que c’est un lieu que la population s’est approprié comme un forum de vie avec l’aide des agents qui veillent en permanence à la préservation de l’espace et à la sécurité des personnes en même temps.

Traditionnellement, nous pensons l’île comme un jardin sur la mer. Image mythique de l’île Eden. Cela relevait du jeu spontané de la nature… progressivement massacrée. Aujourd’hui, ce n’est plus seulement un phénomène de nature mais un phénomène de culture à développer pour que l’île soit vraiment un jardin sur la mer. La nature, l’environnement avec ses montagnes, ses forêts, ses paysages, la mer conditionnent notre existence humaine. Mais la nature, pour se garantir contre elle-même, a besoin du concours des humains et d’une appropriation en symbiose avec elle. Autrement, nous basculons dans l’idolâtrie de la nature pour elle-même ou de l’homme pour lui-même. Nous sommes en interdépendance. Et l’esprit nous ouvre à la fois à la transcendance et à l’altérité. Nous nous sentons bien petits devant les événements qui nous dépassent. Qui peut maîtriser le vent sur le feu ? Nous sommes ramenés à l’humilité mais aussi à la responsabilité en ce qui dépend de nous.

Transposons. Dans le domaine social, il y a des signes inquiétants qui ne sont pas dus qu’au chômage. L’autre jour, à Moufia, un groupe de jeunes adolescents ont saccagé et dévalisé un supermarché. Il y a de la violence dans l’air et une certaine culture de la violence qui a tendance à se généraliser. Cela ne correspond ni à la nature profonde du cœur humain ni à notre savoir vivre ensemble avec notre culture métisse, une et plurielle à la fois. Le regard intérieur doit se ressourcer à une conscience morale renouvelée. Il s’agit alors d’engendrer des comportements qui feront droit à la dignité humaine, avec des moyens de vivre qui feront reculer le mal-être. "C’est également avec l’éducation que nous décidons si nous aimons assez nos enfants pour ne pas les rejeter de notre monde ni les abandonner à eux-mêmes ni leur enlever leur chance d’entreprendre quelque chose de neuf, quelque chose que nous n’avions pas prévu et les préparer d’avance à la tâche de renouveler un monde commun." (Hannah Arendt) "Du pain, des sous, des jeux" ? Des catastrophes nous ramènent toujours aux questions essentielles, aux raisons de vivre. Des temps d’épreuve peuvent être aussi des temps de renaissance.

Le 31 octobre 2011
Monseigneur Gilbert AUBRY{C}"
Lundi 31 Octobre 2011 - 16:00
Lu 1554 fois




1.Posté par sardina le 31/10/2011 15:34
Si j'ai bien compris son 1er § le fait qu'il faut saluer et soutenir les efforts déployés (et je suis d'accord) doit ipso facto nous empêcher de dénoncer les carences et la faillite de ceux qui auraient du mettre en oeuvre des moyens efficaces avec l'expérience de 2010 ? Donc si on l'écoute on ne fait rien à nouveau et on sera à nouveau aussi désarmé à la prochaine catastrophe.

Peut-être que la charité passe pour lui par le fait de soutenir les incapables et laxistes, qu'importe si ça peut faire des victimes car au bout du compte "Dieu reconnaîtra les siens" doit il penser ...
On voit bien que c'est une philosophie qui voudrait faire de nous des moutons tout justes bons à subir, amorphes et sans réaction, en somme de nouveaux esclaves.

On voit donc bien de quel côté est M. Aubry et je ne suis pas étonnée.

2.Posté par BIEBER le 31/10/2011 16:29
Arrétez monseigneur parlez de ce que vous connaissez continuez à protéger vos pédophiles soyez franc avec vous même ,.......de moins en moins de personnes font confiance à votre église vous ne faites que raconter des salades n'abusez plus des gens et de leur argent...........!!!!!!!!! par pitié....................

3.Posté par NEMO le 31/10/2011 16:36
Monseigneur, la pertinence de votre analyse souligne en effet l'importance, capitale, du comportement exemplaire, quotidien, que doivent avoir nos politiques envers les institutions qu'ils représentent et du respect mutuel qu'ils doivent témoigner envers l'autre, quelque soit sa couleur ou son appartenance (ethnique,religieuse ou politique) et non lancer des diatribes enflammées comme, hélas trop souvent, qui les discréditent aux yeux d'une population qui ne bénéficie pas de leurs privilèges et qui contribuent malheureusement à dénouer le lien social.

4.Posté par anti-c... le 31/10/2011 16:40
Par pitié Monsieur Aubry ne comparez la fatigue des pompiers (bravo à eux, immense respect) et celle des responsables irresponsables, dans leurs bureaux climatisés, qui dorment sur leurs deux oreilles.
Effectivement (post 1) Monsieur Aubry a choisi son camp. Le prix à payer pour la paix sociale : fermez votre gueule, et laissez cramer la Réunion (et tendez la joue gauche). Non merci ! Qu'il retourne à son évêché et nous fiche la paix.

5.Posté par Kaloupillé le 31/10/2011 16:47
Monseigneur Gilbert AUBRY dit Révolté devant l' Ampleur des Incendies Criminels mais il sait trés bien que le Préfet est au courant de celui qui l' a fait et c'est purement Politique depuis que L' U.N.E.S.C.O. à évaluer L'Ile de la Réunion depuis le 1 er Aout 2010 environ 40 % du Territoire comme Héritage de L' Humanité ( soit plus de 100 000 Hectares ) bénéficiant le Label Patrimoine Mondial délivré par le Comité de L' U.N.E.S.C.O. à BRASILIA il aura donc fallu attendre deux Ans et demi après le Dépôt du Dossier le 31 Janvier 2008 par la FRANCE pour que celui ci soit Validé ( le Site Naturel des Pitons , Cirques , et Remparts de la Réunion devient ainsi le 35 éme Site Français et le 3 éme en tant que bien Naturel Reconnus par L' U.N.E.S..C.O. par la Collaboration de nombreux Acteurs de L' Ile dont Mr GONTHIER porteur du Dossier Mais Monseigneur AUBRY depuis plusieurs Générations vous connaissez L' Ile de la Réunion autant que les Vergès et vous le savez aussi que l' Incendie à la Réunion et purement Politique et j'ai bien peur qu'il faudra Observer de très prés plusieurs Types de Personnes à l' avenir ceux qui s' empressent d' Acquérir des Terrains dans les Zones Dévastatrices pour y faire des Projets IMMOBILIERS des Hommes et des Femmes Politiques et ceux qui les Financent qui défendront la Déclassification de L' Ile de la Réunion au Patrimoine de L' U.N.E.S.C.O. ceux qui Spéculeront sur les Terres suite à cette Catastrophe ( à la hausse ou à la baisse )car vous le savez aussi bien que moi que notre Ile a connu assez de Magouilles et de Corruptions pour que certains milieu aient pu financer une telle démarche afin d'en tirer PROFIT car le Prix du M2 peuvent rapporter GROS à la Réunion certains comme vous et d' autres le savent plus que d' autres et se foutent L' Impact Environemental vous devriez faire une Association qui Récompense toute Informations de trouver les COUPABLES afin qu'ils se rends compte de l' Ampleur des Dégâts pour la mise en Danger de la Faune et la Flore détruit par le Feu et des vies Humaines en Danger et ces Cerveaux Malades destructeurs viennent se confesser en espérant que Mr le Préfet DELALANDE ne nous cacheras pas la Vérité à Méditer sur la Protection de la Nature !!!

6.Posté par franck boyer le 31/10/2011 17:23
a biebier
ne mélangeant pas tout
si vous avez un different avec cette personne dites le point barre
le feu c'est le feu la religion c'est la religion
ici on est en train de reflechir a eteindre ce feu c'est tout

7.Posté par David ASMODEE le 31/10/2011 17:35
Que fait l'Eglise ? Qu'attend-elle pour décrocher le super-héros et l'envoyer combattre au Maïdo ?

8.Posté par Monseigneur na rien ke Bondié I écoute à ou ! le 31/10/2011 18:09
Bondié ek ou mêm . Aret ek ça. Creol vilin na encor couyon na pu

9.Posté par noe974 le 31/10/2011 19:14
Monseigneur est un Sage ! Il nous donne de très bons conseils pour avoir une vie meilleure dans un cadre rénové avec la grâce de Dieu ...

Ne jamais oublier que la parolede Dieu est impénétrable !
Et que Dieu est Amour !

10.Posté par lim le 01/11/2011 12:38
L'évêque salue l'effort déployé par tous les acteurs qui combattent ce drame qui est en train de fragiliser notre patrimoine, ce que je fais aussi. En plus, je salue aussi son courage, d'avoir donné son opinion constructive.

Félicitations Monseigneur. Bonne continuation.

11.Posté par bernard-pays le 01/11/2011 14:02
ou na raison monseigneur mi fé signe de croix devant le feu et li éteinde pas ! totor komen i fé la ? assoir mi sava l'égliz prié pour les pompiers.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales