Faits-divers

Meurtre du Chaudron: L'épouse placée en garde à vue

L'enquête se poursuit sur le meurtre de Patrick Grondin - convoyeur de fonds - qui s'est déroulé dans la nuit de samedi à dimanche. Sa femme de 19 ans, retrouvée ligotée à une chaise par des voisins, a été placée en garde à vue selon une information de radio Festival. La jeune femme avait été hospitalisée au CHU de Bellepierre en état de choc avant d'être conduite dans les locaux de Malartic. Plusieurs pistes son toujours envisagées par les enquêteurs de la brigade criminelle de Saint-Denis: le cambriolage qui aurait mal tourné, un règlement de compte ou bien un coup monté.


Le lieu du drame, allée Marcel Proust au Chaudron
Le lieu du drame, allée Marcel Proust au Chaudron
Patrick Grondin, 47 ans, s'était marié en mars dernier à Diego Suarez, à Madagascar, avec une jeune malgache de 19 ans. Le couple habitait allée Marcel Proust, dans le quartier du Chaudron. Que s'est-il passé dans la nuit de samedi à dimanche ? C'est ce que les enquêteurs de la brigade criminelle de Saint-Denis cherchent à comprendre.

L'alerte a été donnée vers 4 heures du matin ce dimanche par les voisins du couple qui ont retrouvé la jeune femme de 19 ans, enceinte de 6 mois, ligotée à une chaise à l'arrière de la cour de la maison. A l'intérieur, la police va découvrir à l'étage le corps de Patrick Grondin, lardé de plusieurs coups de couteau au niveau de l'abdomen. L'homme était déjà mort à leur arrivée. La jeune femme, en état de choc, est conduite à l'hôpital Félix Guyon de Bellepierre. Elle dira aux enquêteurs avoir aperçu deux hommes cagoulés et armés s'introduire dans la maison. Les deux voleurs ont bâillonné et attaché la jeune femme à une chaise, mais après c'est le trou noir - la jeune femme maintient avoir été endormie par un produit - jusqu'à ce qu'elle soit retrouvée par les voisins.

Dans le quartier c'est la stupéfaction. Patrick Grondin était décrit comme quelqu'un de discret et travailleur avec une vie sans problème. Seule certitude, la victime s'était récemment mariée et avait hérité d'une certaine somme d'argent de la part de son frère décédé.

Est-ce que la profession de Patrick Grondin, convoyeur de fonds, aurait pu être le motif de sa mort ? Est-ce que le couple a été victime d'un cambriolage qui aurait mal tourné, même si rien n'a été volé ? Ou bien s'agirait-il d'un coup monté ? Plusieurs questions auxquelles les enquêteurs doivent répondre. Pour faciliter le travail de l'enquête, la jeune femme a été placée en garde à vue dans le nuit de dimanche.
Lundi 3 Décembre 2012 - 14:04
.
Lu 6004 fois




1.Posté par tanguy947 le 03/12/2012 13:24
ce meurtre a des relans de fric, pauvre victime qui ne se doutait pas de ce qui allait lui arriver,..;;

2.Posté par dederun le 03/12/2012 13:37
pas étonné que se sois une histoire de cul

3.Posté par noe le 03/12/2012 13:38
Bizarre cette affaire !
Il est vrai que la différence d'âge est frappante entre le mari et sa femme .... Pas claire cette affaire !
Nos enquêteurs qui font un boulot remarquable saurront la vérité sous peu !

4.Posté par Marie974 le 03/12/2012 14:50
L'argent, la différence d'age, le mariage (certainement pour les papiers)... Je suis peut être mauvaise langue, mais l’enquête nous en dira plus.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales