Faits-divers

Meurtre de Patrick Grondin : Des éléments accréditent la thèse de son ex-femme


Meurtre de Patrick Grondin : Des éléments accréditent la thèse de son ex-femme
Selon des informations du Journal de l'Île, Léonie Fortuna, accusée du meurtre de son mari Patrick Grondin, indique avoir tué son mari car elle n'acceptait plus d'être son objet sexuel.

Les derniers éléments de l'enquête accréditent cette version livrée par la jeune femme, même si de nombreux points restent à éclaircir.

Lors de son arrestation, elle avait mis en scène le meurtre de son mari, en tentant de faire passer le meurtre pour un cambriolage qui aurait mal tourné. Elle avait été retrouvée ligotée et bâillonnée par la voisine au petit matin, avec du scotch sur la bouche.

Son avocat, Me Ibrahim Akhoun, estime que Léonie Fortuna est également une victime dans cette affaire.

Une version non-recevable pour la famille de Patrick Grondin, qualifié de "bon père de famille".
Jeudi 11 Avril 2013 - 09:13
.
Lu 1646 fois




1.Posté par Mireille POLLUX le 22/06/2015 13:55
C'était un bon père de famille et il ne l'a faisait subir des violences sexuelles et ce n'est pas elle qui l'a tué!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

En direct
de l'info

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales