Faits-divers

Meurtre au Port: Le meurtrier présumé déféré au parquet dans la matinée de samedi


Meurtre au Port: Le meurtrier présumé déféré au parquet dans la matinée de samedi
Le procureur de la République de Saint-Denis, Philippe Muller, et le commissaire de Police, Nicolas Hoarau, chef de circonscription sur le Port, ont tenu un point presse suite à l'homicide volontaire sur la personne de Prisca Sevaye qui s'est déroulé jeudi matin à la Rivière des Galets. Le meurtrier présumé, Expédit Deliron, doit être déféré au palais de justice demain matin. Il sera présenté à un juge d'instruction et devrait être mis en examen pour homicide volontaire.

"Les faits se sont déroulés à 8h30, l'auteur présumé s'est rendu au domicile de la victime, une dispute assez forte a éclaté et le mis en cause a sorti un couteau de cuisine avec une lame de 15 centimètres, qu'il avait dans son sac à dos pour usage personnel. Il a donné deux coups à la victime, touchée sur le flanc gauche, son poumon a été perforé. Elle a subi une hémorragie interne très importante et est décédée des suites de ses blessures. A noter que la victime avait des blessures de défense", explique le procureur de la République, Philippe Muller.

Expédit Deliron a ensuite pris la fuite. Interpellé dans le lit de la Rivière des Galets, il a été placé en garde à vue. Il est actuellement auditionné pour la seconde fois au commissariat du Port. "Son geste serait lié à une somme d'argent prêtée à la victime", précise-t-il. On parlerait d'une somme d'environ 5.000 euros, mais qui reste à confirmer selon le procureur.

Sur la relation avec sa victime, Philippe Muller précise : "La relation a été nouée dans un club de foot. Il a continué à maintenir des relations amicales avec la victime et son concubin. Il était proche de la famille et entretenait une relation fille-père. Il n'y avait pas de relation amoureuse".

Pour le moment, les déclarations du meurtrier présumé coïncident avec les éléments recueillis par les enquêteurs. "Il sera déféré au parquet ce samedi, pour être présenté devant un juge. Le parquet a retenu la qualification d'homicide volontaire. Il n'y a pas d'élément en l'état pour qualifier la préméditation. On a demandé à ce qu'il soit placé en détention pour la gravité des faits. Mais aussi pour le protéger car son domicile a été brûlé et il a subi lynchage de la part de la population", conclut Philippe Muller.
Vendredi 20 Septembre 2013 - 18:25
Lu 2129 fois




1.Posté par noe le 20/09/2013 22:07
Comme c'est curieux !
Lorsque le sang a coulé , lorsqu'une femme meurt de mort violente ... toutes les grosses têtes sortent et nous montrent leur chagrin !
C'est lamentable !
On arrive tj après le crime pour se donner bonne conscience !
La Femme sera tj inférieure à l'homme macho !

2.Posté par ben la koué le 20/09/2013 22:26
.. superbe foto ... no comment ... l'avenir sera beaucoup plus prometteur .. ''' welcome to the company '''

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales