Revue de presse

Mercredi 30 juin 2010

Le Jir fait sa Une ce mercredi sur l'affaire qui oppose une Réunionnaise à un Britannique. L'homme accuse son ex-compagne d'avoir enlevé leur fillette. Si le juge aux affaires familiales français avait rejeté la demande de retour de l'enfant au Royaume-Uni, un rebondissement survient une nouvelle fois dans cette affaire. La High court of justice de Londres vient de donner gain de cause au père en lui donnant l'autorité parentale. La Réunionnaise a fait appel de cette décision.
Le Quotidien fait quant à lui sa Une sur le début de la campagne sucrière dans l'île. Cette dernière démarre lundi, mais certains planteurs se sont déjà mis au travail. Cette année, la production sucrière devrait dépasser les 200.000 tonnes.


Mercredi 30 juin 2010
FAITS DIVERS

"La querelle familiale rejouée un an après", titre le Quotidien. Le meurtrier présumé de Jonathan Taristas a rejoué la scène tragique du 22 juin 2009 hier au Guillaume Saint-Paul. Le jeune homme de 20 ans avait été abattu d'un coup de fusil par son cousin Dany Taristas pour une querelle de longue date.

Les deux journaux reviennent sur la liquidation judiciaire de l'hôtel Sterne à Saint-Pierre. Le tribunal de commerce a prononcé hier la liquidation de l'établissement et répond ainsi à la requête de la municipalité de Saint-Pierre. Le conflit entre la ville et l'hôtelier avait débuté il y a plus de vingt ans.

ÉCONOMIE

"Le mois de juillet-août : période propice aux augmentations", titre le Jir. Carburants, timbres, taux du livret A, presse écrite, le journal fait un tour d'horizon des services qui augmenteront dans les deux mois prochains. Des hausses attendues mais qui ne réjouiront pas les consommateurs.

"400 millions d'euros à trouver pour le nucléaire tropical", titre le Jir, "Il faudra trouver 400 millions d'euros", annonce de son côté le Quotidien. La DCNS doit trouver 400 millions d'euros pour financer sa centrale thermique. L'énergie thermique des mers permettrait de couvrir les besoins en électricité de 70.000 Réunionnais d'ici 2015.

"Les élus se mettent au numérique", titre le Jir. Les élus locaux ont pu s'initier au numérique lors de la 1ère Rencontre Régionale Villes Internet Océan Indien qui s'est déroulée les 24 et 25 juin dernier au Port. La première journée était destinée à la formation des élus et la seconde à des débats et partage d'initiatives.

SOCIÉTÉ

"Même en hiver la baignade reste dangereuse", prévient le Jir. Hiver austral ne rime pas avec mer calme. En 2009, une douzaine de noyades suivies d'un décès se sont produites. L'institut de veille sanitaire et l'institut national de prévention et d'éducation pour la santé appellent les vacanciers à la prudence. Le week-end dernier, un baigneur de 38 ans a perdu la vie à Saint-Leu.

"Les bons d'achat remis à la mi-octobre", titre le Jir, "L'élève de seconde passe en mode numérique", titre de son côté le Quotidien. Didier Robert l'a confirmé hier : 18.000 jeunes qu'ils soient lycéens, apprentis ou élèves de Maisons familiales rurales, recevront un bon de 500 euros pour l'achat d'un ordinateur portable à la mi-octobre. Le "Plan ordinateur portable" a été présenté hier à la commission permanente de la Région. Chaque lycéen pourra ainsi acheter son matériel et disposer d'un service après-vente chez l'un des 140 revendeurs de l'île.
Mercredi 30 Juin 2010 - 06:00
Amandine Dolphin
Lu 1138 fois




1.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 30/06/2010 09:06
Le sempiternel débat qui ne devrait pas avoir lieu, sur l'obligation parentale d'assumer ensemble les enfants, non plus de les utiliser.... Enfin, pour la Vraie Justice, bien sur...

Qu'est ce qui peut remettre en cause la Résidence Alternée des enfants ?
*Un éloignement géographique provoqué d'un des parents
*Une maltraitance morale, physique, sexuelle de l'1 d'entre eux ou de leur nouvel(le)ami(e)
*Une incapacité éducative, renoncement exprimé d'un des parents

Des Juges honnêtes, confrontés a ces situations, expriment la possibilité de l'un des parents de partir s'installer loin, tout en leur signifiant qu'ils renoncent du même coup à la résidence de leurs enfants et éventuellement a leur autorité parentale. L'intérêt supérieur de l'enfant, le maintien de son équilibre, de sa vie personnelle, de ses droits doit être la priorité absolue, et non plus un outil de torture morale et financière...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 06:58 [Revue de Presse] Vendredi 9 décembre 2016

Jeudi 8 Décembre 2016 - 07:08 [Revue de Presse] Jeudi 8 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales