Revue de presse

Mercredi 20 Février 2013

"Contrats aidés : la bombe est en train d'exploser", lit-on en Une du Jir. "Un air de guérilla", titre de son côté le Quotidien. L'ensemble de la presse revient sur la nouvelle nuit d'émeutes au Port. la cité maritime a été le théâtre d'affrontements entre forces de l'ordre et manifestants. Les jeunes émeutiers, qui réclament du travail, ont mis le feu à la mairie annexe du quartier de la Rivière-des-Galets. La tension devrait rester vive aujourd'hui encore.


Mercredi 20 Février 2013
FAITS DIVERS

L'information est reprise par les deux journaux : l'ancien professeur de philosophie, poursuivi pour viols sur ses filles dans les années 80, a été reconnu coupable, hier. Il a été condamné à 15 ans de réclusion criminelle. Jusqu'au terme du procès, il a nié l'essentiel des accusations.

Autre information que l'on retrouve dans le Jir et le Quotidien : Frédéric Baillif, 38 ans, a été condamné hier à cinq ans de prison. En décembre 2010, après une fête alcoolisée, il s'était disputé et battu avec son ennemi. Armé d'un sabre, il lui avait sectionné le poignet. Deux ans après les faits, la tension était encore vive entre les deux individus.

ÉCONOMIE

"Ericka Bareigts réclame un nouveau modèle de développement économique", titre le Jir. "L'appel de Bareigts à Robert", titre de son côté le Quotidien. La députée socialiste souhaite la création d'un véritable schéma économique de développement régional. Elle demande à l'Etat et à la Région de s'engager côte à côte pour cinq ans. Didier Robert estime que la Région dispose déjà d'un schéma de développement à travers toutes les orientations fixées depuis deux ans. Le partenariat n'est donc pas gagné.

"Riches, pauvres... l'écart se creuse", titre le Jir. Le fossé continue de s’agrandir entre les plus riches et les plus pauvres, selon les "Indicateurs du développement durable à La Réunion" mis en ligne par la Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement. En 2008, les 20% d’habitants les plus riches à La Réunion monopolisent la moitié des ressources (47%). À l’opposé, les 20% les plus pauvres ne disposent que de 7% du total des ressources. Un tiers de la population a recours aux minima sociaux contre 8% en métropole. Les familles nombreuses et monoparentales sont les plus touchées.

SOCIÉTÉ

Le Jir propose un dossier sur les contrats aidés. "Les contrats aidés sont-ils responsables de l’explosion sociale", titre le journal. Les mouvements sociaux se multiplient dans l'île depuis le début de l'année. Blocage de route, échauffourées face aux forces de l'ordre, détérioration d'équipements publics... les manifestants réclament du travail et des contrats aidés. Face au manque de moyens, les collectivités craignent que la situation devienne encore plus explosive.

Les deux journaux nous livrent la dernière étude de l'Insee sur la vie des Réunionnais. Qu’ils soient retraités, étudiants ou encore religieux, peu de Réunionnais vivent au sein d’une communauté. Selon une nouvelle étude, en 2009, 8 000 Réunionnais vivent en communauté. Soit 1 habitant sur 100. Peu d'étudiants fréquentent les internats. Peu de personnes âgées vivent par ailleurs en maison de retraite. Les effectifs militaires sont quant à eux stables et les communautés religieuses en "recul", selon l'Insee.

mercredi_20_fevrier_2013.mp3 Mercredi 20 Février 2013.mp3  (5.87 Mo)


Mercredi 20 Février 2013 - 05:27
amandine.dolphin@zinfos974.com
Lu 1436 fois




1.Posté par RAZLEBOL le 20/02/2013 15:58
pourquoi nos jeunes desoeuvres veulent travailler dans les communes la raison est bien simple 20h par semaine sans compter les siestes si ces employés communaux étaient soumis aux mêmes conditions que dans le secteur prive il y auraient pas autant de volontaire alors messieurs les élus encadrez vos employés communaux que cela ne ressemblent pas a des centres de vacances;

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 06:58 [Revue de Presse] Vendredi 9 décembre 2016

Jeudi 8 Décembre 2016 - 07:08 [Revue de Presse] Jeudi 8 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales