Revue de presse

Mercredi 11 Avril 2012

Le Jir consacre sa Une ce mercredi aux violences conjugales. "Mieux prendre en charge auteurs et victimes", titre le journal. Six femmes sont décédées sous les coups de leur conjoint en 2011. Associations, auxiliaires de justice, tous font de ce problème une priorité. Depuis peu, une nouvelle mesure de "suivi psychosocial" a été mise en place pour les conjoints violents sur le ressort du TGI de Saint-Denis, nous dit le Jir. A Saint-Paul, la compagnie de gendarmerie a mis en place un protocole d’accueil et une procédure d’audition pour les victimes.
"Permis : le débat dérape", titre en Une le Quotidien. Le journal consacre sa Une aux propositions émises par les candidats à la présidentielle concernant le permis de conduire. Des propositions que les moniteurs d'auto-écoles jugent démagogiques, nous dit le journal. Enseignement du code de la route dans les lycées, baisse du coût du permis pour les chômeurs, suppression du permis à points... quasiment tous les candidat ont leur idée sur le sujet. Pour les professionnels, les priorités sont différentes. Ces derniers souhaiteraient que l'accent soit mis sur les délais d'attente entre l'inscription et l'épreuve pratique.


Mercredi 11 Avril 2012
FAITS DIVERS

Les deux journaux reviennent sur la reconstitution du meurtre de Christophe Virama. Le jeune homme avait été retrouvé mort, aux côtés de son scooter accidenté dans le secteur du Gol le 23 avril 2011. Si on avait d'abord conclu à un accident, la piste criminelle a vite été confirmée. Son corps avait en effet été déplacé. Hier, c'est la thèse de la complicité qui a été écartée. Cédric Lauret aurait transporté seul le corps de la victime entre l’Étang-Salé et Saint-Louis.

Le Jir et le Quotidien reviennent par ailleurs sur la comparution hier, devant le tribunal correctionnel, de trois videurs et trois clients de la boîte de nuit La Villa à Saint-Gilles. Tous étaient poursuivis pour violences volontaires. En août dernier, une altercation entre les videurs et des jeunes avait dégénéré. L'incident avait valu presque trois mois de fermeture administrative à la boîte de nuit. Hier à la barre, les versions contradictoires se sont affrontées. Tous ont clamé leur innocence et accusé les autres. La décision a été mise en délibéré au 24 avril.

ECONOMIE

"Air Austral lutte pour payer ses factures", titre le Quotidien. "Droit dans ses bottes, Gérard Ethève justifie 20 ans de règne sans partage", titre de son côté le Jir. Quatre jours après sa démission, le directeur général d'Air Austral sort de son silence. Dans un document de quatre pages remis hier à l’ensemble des salariés à l’issue d’un comité d’entreprise extraordinaire, le président du directoire de la compagnie se refuse à assumer des erreurs de gestion. Il accuse la flambée du kérosène, mais aussi la concurrence déloyale et les actionnaires d'être à l'origine des difficultés financières de la compagnie aérienne. Gérard Ethève a par ailleurs indiqué, dans un communiqué, qu'il resterait en poste jusqu'à la désignation de son successeur.

"Les contrats aidés plébiscités par les jeunes", titre le Jir. Démarrage positif pour les deux contrats aidés, le CAE-Trajectoire et le CAE-Dom, mis en place par la Préfecture voilà un mois pour lutter contre les 60% de chômage chez les jeunes de moins de 25 ans, nous dit le Jir. Le CAE-Trajectoire, lancé le 12 mars, s’adresse à 1000 jeunes. Pendant un an, ils sont employés par une association ou une collectivité sur des postes ayant un équivalent dans le secteur privé. 500 contrats sont financés à 95% par l’Etat. Le CAE-Dom permet quant à lui l'embauche de jeunes par des entreprises de moins de 10 salariés sans qu’elles aient à supporter les charges salariales ou patronales, explique le journal.

SOCIÉTÉ

"Rent' dan' fénoir", titre le Quotidien. Le journal s'intéresse à la mobilisation des communes concernées par l'échouage de pétrels. Vendredi et samedi, une opération "Nuit sans lumière" aura lieu, afin de limiter la pollution nocturne et permettre aux jeunes oiseaux de prendre leur envol et poursuivre leur existence en mer. L'éclairage public désoriente souvent ces oiseaux qui restent ensuite piégés au sol. L'an dernier, l'opération avait permis de diviser par deux le nombre d'échouages.

Le Jir s'intéresse à la relation parents/adolescents. Selon une enquête nationale Ipsos Santé parue il y a quelques jours, les adolescents veulent plus d'échanges avec leurs parents. Avec le boom des moyens de communication et leur utilisation intensive, on aurait pu penser le contraire. Cette étude révèle que les adultes sont persuadés, à 73%, que les adolescents peuvent se passer d'eux. 85 % des jeunes interrogés assurent qu’ils ont besoin de leurs aînés pour continuer à grandir, détaille le journal. Cette enquête démontre l'importance du dialogue entre parents et adolescents, conclut le Jir.

jeudi_11_avril_2012.mp3 Jeudi 11 Avril 2012.mp3  (9.37 Mo)


Mercredi 11 Avril 2012 - 06:24
amandine.dolphin@zinfos974.com
Lu 1033 fois




1.Posté par noe 2012 le 11/04/2012 08:11
1)Violences conjugales : Pourquoi ces violences ? on s'est aimé , on a eu des enfants , on a affronté la vie à 2 ... c'est triste d'être possessif(ve) ! on croit que l'autre vous appartient comme votre GSM ...
2)Echanges : vrai ! il manque des échanges fructueux entre aprents et ado ...c'est là qu'ils ont vraiment besoin des parents sinon ils cherchent les conseils ailleurs et souvent dans la rue ....
3)AA dans le rouge ! Pourquoi a-t-on laisser couler le robinet des dépenses sans chercher à mettre un bon joint ? aujourd'hui il y a de la boue qu'il faudra laisser sècher !
4)Permis : depuis leur plus jeune âge , on doit apprendre le code aux enfants ... depuis le primaire ... Avant les gendarmes faisaient la Prévention Routière dans les écoles ... Aujourd'hui , ils sont trop occupés par de la paperasse et les enfants n'ont plus ce contact avec les panneaux , le permis piéton ... Dommage !

2.Posté par sansfrontiere le 11/04/2012 09:19
demandez à Orelsan ce chanteur "émérite " des conseils . Celui qui va venir au Sakifo payé par les saint pierrois
Celui qui va enchanter nos jeunes garçons mineurs...
Les féministes me persécutent, me prennent pour Belzebuth / Comme si c’était d’ma faute si les meufs c’est des putes / Elles ont qu’à arrêter de d’se faire péter l’uc / Et m’dire merci parce que j’les éduque, j’leur apprend des vrais trucs.
Petite, essaie pas de me fréquenter / Ou tu va perdre ton pucelage avant d’avoir perdu tes dents de lait
ne cherchez , ce n'est pas dans "sale pute" ni dans St Valentin" et ce n'est pas "obsolète"
c'est 2010.NON CE TRISTE SIRE N'A PAS EVOLUE."UNE MESURE PSYCHOSOCIALE" devrait être mise en place et non la contribution des saint pierrois pour le recevoir.

3.Posté par Chris974 le 11/04/2012 14:12
@sansfrontière Tout à fait d'accord avec vous. Il est parfaitement honteux pour la Réunion de recevoir un tel individu qui, par le biais de nos ados à qui il s'adresse, va s'empresser de pourrir de jeunes esprits malléables...et d'autres aussi peu critiques. Voir la chanson en question ici http://www.mp3i.pl/wykonawca/273703/oreslan/courez-courez

4.Posté par Yungstu le 12/04/2012 04:04
pour 2. et 3., écoutez son dernier album et ferm' zot bous'.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 06:56 [Revue de Presse] Lundi 5 décembre 2016

Dimanche 4 Décembre 2016 - 06:58 Dimanche 4 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales