Social

Menace sur la production électrique pour les fêtes de fin d'année

Les salariés des centrales thermiques de la Réunion et de la Guadeloupe ont déposé un préavis de grève commun il y a quelques jours pour le 16 décembre prochain. A partir de cette date, ils menacent de cesser toute production d'électricité si leur revendication n'est pas entendue. Entendez, le respect d'un décret paru dans les années 50 et relatif à la rémunération des agents de l'Industrie électrique et gazière (IEG).


Menace sur la production électrique pour les fêtes de fin d'année
Rien n'a vraiment filtré sur ce préavis de grève commun à la Guadeloupe et à la Réunion. Un préavis de grève déposé, sans tapage, le 3 décembre dernier par des syndicats des centrales thermiques du Gol (CTG-STP), de Bois-Rouge (CTBR-EMS) et du Moule (CTM-CTP) pour un éventuel début de mouvement le 16 décembre prochain. Selon nos informations, "si à cette date notre revendication n'a pas été entendue, nous cesserons toute production d'électricité" indique une source proche du dossier.

Des majorations abandonnées

Gestionnaire des centrales thermiques de l'océan Indien et de la Guadeloupe, le groupe Séchilienne-Sidec se pencherait actuellement sur la principale doléance des agents. Il faut dire que ces deux centrales représentent à elles seules près de 60% de la production électrique réunionnaise, de quoi lancer un signal fort à quelques semaines des fêtes de fin d'année et ce, près d'un an après la précédente mobilisation sociale des salariés.

Si la brûlante question des salaires refait surface, c'est que les agents concernés ont récemment découvert une irrégularité des plus insoupçonnables. Leur rémunération ne respectant en rien les majorations successivement annoncées par des amendements remontant aux années 50. "En 1950, la loi indiquait que dans les départements d'outre-mer, les agents IEG (Industrie électrique et gazière) bénéficient de l'intégralité des indemnités appliquées aux fonctionnaires d'Etat" explique notre interlocuteur. Depuis, plusieurs amendements visant à majorer ces salaires sont intervenus sans qu'ils soient concrètement appliqués en Guadeloupe et à la Réunion. Entendez, une majoration cumulée de 25% en 1950, de 40% en 1957 et de 53% en 1979 pour le département de la Réunion. Problème, depuis près de six décennies, les salariés ne perçoivent que 20% de majoration.

Résultat, une délégation s'est rendue à Paris la semaine dernière afin de discuter de la mise en application d'un décret qui n'a jamais été respecté au grand dam des salariés de la Réunion et de la Guadeloupe. Lesquels attendent la date clé du 16 décembre prochain avant de faire entendre leur revendication.
Mercredi 8 Décembre 2010 - 07:45
Ludovic Robert
Lu 2080 fois




1.Posté par Kris le 08/12/2010 08:26
Y'en a marre de ces personnes ayant un bon emploi de se plaindre et d'emmerder les usagers non responsables de leur soucis. Il n'ont qu'a fournir l'eclectricité gratuitement. Vous allez voir si EDF ne va pas bouger là.

2.Posté par curebien le 08/12/2010 08:55
Qu'il n'y ai pas de coupure, et que cette injustice soit réparée.

3.Posté par CHECHE le 08/12/2010 10:32
C'est tout de meme bizarre que leurs chers chefs syndicalistes apte a fouiller dans le moindre recoin reglementaire ne s en soient pas apercus depuis 60 ans. tant pis et surtout pas d effet retroactif...sinon je ne produit plus de courant...et je m'en vais Bref cette canne hyper subventionnée coute chere a la collectivite....et jamais contents les producteurs de cannes(prime bagasse,meteo,richesse,controles) usiniers...et maintenant employés de la sechilienne...ou vas t'on??? la chienlit quoi???? EDF se retournera sur le consommateur et ne tiendra plus compte de l egalite de prix entre la metropole et notre ile.

4.Posté par nouspaieronsplus le 08/12/2010 10:53
Est ce un Décret ou une Loi ? Sarko si c'est un décret pourrait régler le problème d'un coup de plume.

Donc messieurs les syndicalistes allez y mollo, Proglio est grand copain avec Sarko.

5.Posté par M le 08/12/2010 10:55
Attention à ceux et celles qui ont déjà rempli leur frigo pour les fêtes ! EDF ne peut pas répondre aux besoins électriques sans les centrales thermiques ; coupures assurées ! tout le monde va subir ! y compris moi !

6.Posté par ANONYME le 08/12/2010 11:02
néna longtemps moin la préparé mon groupe électrogène et moin la pas rempli mon frigidaire ni mon congélateur.......

7.Posté par égalité le 08/12/2010 13:22
Le même régime pour tout le monde. Si le smic permet aux travailleurs du secteur privé de
vivre (survivre), un salaire de fonctionnaire ou assimilé devrait également permettre de vivre
(ou survivre). Supprimons toutes les majorations et retrouvons le sens du mot "égalité".
Les syndicats jouent sur les différences pour vous manipuler. À travail égal en métropole, salaire
égal à la métropole.

8.Posté par M le 08/12/2010 17:04
Au post 7 : pourquoi pas l'inverse ? une surrémunération pour tous les travailleurs, même les smicards ben oui ! La Réunion avec toutes ses spécificités mérite bien cette application. Mais on sait bien qu'à la Réunion, les patrons n'aiment pas distribuer les bénéfices de leurs entreprises (avancement, 13è mois, intéressement, participation ...),. Il faut souvent une décision de justice ou une grève pour qu'ils le fassent car nous restons ignorants de certaines lois et convention. Là en tout cas, ce serait JUSTICE si les salariés des centrales thermiques obtiennent gain de cause dans ce conflit : LA ROUE AURA TOURNEE.et qu'on arrête de dire que ces salariés sont surpayés ! allez donc voir combien touche le nouveau grand patron de ce Groupe sur Internet : Hallucinant !

9.Posté par noe974 le 08/12/2010 17:17
Vous voyez ?

Ceux qui ont un travail sûr , un salaire sûr , des Nantis ... veulent toujours plus !!!
Et pour cela , ils bloquent les autres : qu'on leur donne une bonne râclée (=la porte !)

10.Posté par C le 09/12/2010 09:32
ah oui NOE974 ! RIDICULE ! arrête prendre créole po des couyons ! on doit tjrs se plier devant ces sieurs qui s'enrichissent et fermer not gueule ! non !!! et qui vous fournira l'électricité ; EDF - avec ses faibles moyens : NON - Suivra une révolte de la population suite aux délestages d'EDF (car c'est EDF qui gère le réseau et la distribution d'électricité et non pas les centrales thermiques)(souvenez-vous de notre grève de déc 2009 qui n'avait duré que 3 jours). Qu'auriez-vous fait à notre place, sachant que les des protocoles ont été signés pour l'attribution au personnel de ces 53,8 % ? Cela m'étonnerait bcp que vous auriez dit NON, parque ce vous avez un bon boulot, sûr, nantis !!! votre méconnaisssance vous fait dire n'importe quoi ! de toute façon, on ne prendra pas votre avis pour aller en grève - pour info, elle débute le 16/12/2010.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales