Economie

Menace sur la défiscalisation : La Réunion économique compte sur les élus

Samedi dernier, les membres de La Réunion économique ont rencontré les parlementaires Gélita Hoarau, Didier Robert et René-Paul Victoria. Ils ont demandé aux élus d’expliquer au gouvernement les effets du plafonnement des niches fiscales sur l’économie réunionnaise.


Menace sur la défiscalisation : La Réunion économique compte sur les élus
C’est ce soir qu’Yves Jégo, secrétaire d’Etat à l’Outre-mer, reçoit les parlementaires de l’Outre-mer à dîner. Le plat de résistance pour les élus réunionnais, sera sans nul doute la loi de défiscalisation.
Selon les premiers éléments de la loi de finances présentés par La Réunion économique, avec les plafonnements des niches fiscales, le département pourrait perdre 1,5 milliard d’euros d’investissement par an.
Lors de la rencontre de ce week-end avec La Réunion économique (son président Maurice Cérisola, Eric Magamootoo, président de la CCIR, Jean-Marie Le Bourvellec, président de la FRBTP, Guy Dupont, président de la Fédération des entreprises des DOM, et Jean-François Moser, président de l’Agence de développement entre autres), la sénatrice Gélita Hoarau, a mieux mesuré la menace qui pèse sur l’économie locale. “Il est clair qu’un plafonnement global ne sera plus incitatif pour les investisseurs”.
Jean-François Moser, président de l’Agence de développement, met lui en avant la complexité administrative que va entraîner pour les entrepreneurs et investisseurs, les dispositions de ce projet de loi. “Investir dans les entreprises à La Réunion, deviendrait un vrai parcours du combattant”. (voir la vidéo). “Nous devons expliquer cet aspect négatif au gouvernement”.
Ce soir, parmi les parlementaires réunionnais qui auront la lourde tâche de défendre ce dossier, il y aura également, Jean-Paul Virapoullé, le sénateur de Saint-André “qui a proposé en 1986 un amendement pour la défiscalisation à l’’Assemblée nationale”. Il a lui aussi beaucoup travaillé sur le dossier “en compagnie de Guy Dupont, président du Fedom”.
“Ce soir, je réclamerai une cohérence sans faille au gouvernement, entre les objectifs proclamés de développement économique accru, et les moyens qui y sont concernés”.
“Réduire le champ d’actions de la défiscalisation par des plafonnements, c’est paralyser ce moteur par des mesures trop draconiennes, c’est la rendre inopérationnelle”.
Jean-Paul Virapoullé conclut: “le plafonnement va plonger un peu plus La Réunion dans l’assistanat”.

Mardi 23 Septembre 2008 - 06:58
Jismy Ramoudou
Lu 1364 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales