Economie

Menace de boycott d’Air Austral

La position de blocage adopté par le PDG d’Air Austral, Gérard Ethève, lors des négociations en cours entre le délégué interministériel, Patrick Karam, et les quatre compagnies aériennes assurant la desserte des Dom, a provoqué la colère de Coll’Air et du Collectif Dom. Les deux associations réfléchissent à des éventuelles ripostes.


Menace de boycott d’Air Austral
Antoine Franco, président de Coll’Air, est un homme pondéré mais très déterminé. C’est d’ailleurs en des termes choisis et sur un ton “diplomatique” que le responsable de Coll’Air regrette “la position du PDG d’Air Austral, Gérard Ethève dans les négociations entre l’Etat et les quatre compagnies aériennes qui devraient conduire à une baisse significative des prix des billets d’avion”.
Le Collectif Dom (y compris Mayotte) déplore également l’attitude de Gérard Ethève. Les deux associations, chacune à son niveau, ont alerté la presse. Les deux collectifs dénoncent “un positionnement d’Air Austral qui va à l’encontre de l’intérêt général et de celui des des Français originaires de l’Outre-mer”.
Daniel Dalin, président du Collectif Dom, et Antoine Franco, président de Coll’Air, tentent de “proposer une issue honorable pour tous à cette impasse”. Antoine Franco a dit par ailleurs “qu’il ne souhaite pas que l’Etat passe en force, ce n’est pas la bonne solution”.
Pour l’heure, les deux associations envisagent une action en deux étapes. Tout d’abord, continuer à sensibiliser l’opinion publique sur ces négociations vitales pour l’Outre-mer. “Nous mènerons s’il le faut des actions devant les locaux d’Air Austral”, a indiqué Antoine Franco.
A La Réunion, la première mobilisation aurait lieu à Gillot devant le siège d’Air Austral, puis au Barachois et enfin à Saint-Pierre. A Paris, le Collectif Dom, appellerait également à un rassemblement des ressortissants de l’Outre-mer devant les locaux d’Air Austral.
Si la deuxième étape s’avère nécessaire, le Collectif Dom et Coll’Air ont déjà envisagé d’appeler au boycott d’Air Austral. “Pour l’heure, ce n’est qu’une menace”.
A suivre…
Mardi 18 Novembre 2008 - 06:42
Jismy Ramoudou
Lu 1911 fois




1.Posté par patrick floc'h le 18/11/2008 06:53
Menace de boycott sur Air Austral, il faut donc favoriser Air France et Corsair ???
J'ai encore en mémoire les basses manœuvres entreprises par Ethève contre Eric Lazarus...

2.Posté par danton974 le 18/11/2008 08:15
Rappelez moi, c'est bien la Région qui est majoritaire dans l'actionnariat d'Air Austral !

Voilà c'est tout.
Etonnant, Non ?

3.Posté par papapio le 18/11/2008 09:17
Peut être Pierre Verges et son mandant, Paul VERGES, Papa (puisque ce n'est plus le peuple réunionnais qui est mandataire) attendent' ils qu'on leur rende les 10 cts pris sur les 60 à 100 Millions d'Euros d'une Maison de l'Incivisme Egocentrique Familiale...
Les DYNASTIES contre les Commandements....
i[Tu ne tuera point
Tu ne convoitera pas la femme de ton voisin
Tu partagera avec ton prochain
Tu protégera les Enfants de leur exploitation financiaire
Autant que l'intégrité des dépouillements d'Offres Publiques de travaux
Tu sera compréhensif avec les 52% de rénionnais sous le seuil de pauvreté
Tu fera preuve d'équité communiste (pléonasme) dans le partage des richesses
Tu ne narguera plus les citoyens en menançant d'être absent des négociations
Tu renoncera au cumul des prestations et indemnisations inassumées
Tu te souviendra de ceux qui t'on fait avec sincérité et qui pleurent aujord'hui
Enfin
Tu ne prendras plus l'Avion, par solidarité avec les détenus en Otage de l'Ile....

4.Posté par americano le 18/11/2008 11:26
Mais comment vont faire nos chers Maires pour aller au salon en fin de moi de novembre ? (avec femme(s) et enfants bien évidemment et au frais de nous pauvres contribuables).
Aux accompagnants des maires, ce n'est pas le temps des soldes et en plus c'est l'hiver il fait froid par contre les décos et cadeaux de noël c'est ok.
Voilà peut-être une des réponses à Popol sur le prix des carburants, s'il y avait un peu moins de dépenses pour les élus des communes, il y aurait sûrement moins de besoin d'octroi de mer ! M Ratenon demander à la Région de baisser les taxes en réduisant les frais de ces chers (très chers) maires.

5.Posté par David le 18/11/2008 11:26
La demande est plus forte que l'offre. Les avions sont toujours pleins à craquer. Pourquoi y'aurait-il une baisse ?
Ceux qui se plaignent des billets trop chers sont les premiers à acheter. Dès le retour de vacances, le prochain billet est déjà réservé.

C'est la même chose dans les grandes surfaces. Les gens crient au pouvoir d'achat mais ressortent avec des caddies remplis de cochonneries.

Ce sont des signaux forts aux dirigeants de ces boites : " pas assez cher, mette encore, la pas assez !"

6.Posté par Pour un vrai service public c'est ça le combat Monsieur Fran le 18/11/2008 11:37
Je crois que Monsieur Franco est plus énervé contre air austral que contre les autres compagnies au motif que le capital d'air austral est détenu par des acteurs publics... Sachant que, dans une économie capitaliste, ce n'est pas le capital qui sert à faire tourner une compagnie mais son chiffre d'affaire, il convient donc de comprendre, sans pour autant approuver aveuglément, la position d'air austral.

Les deux collectifs dénoncent la position de la compagnie réunionnaise qui, selon eux, va à l'encontre de "l'intérêt général" mais qui a dit qu'une entreprise de droit privé devait satisfaire l'intérêt général??? Monsieur Franco, vous souhaitez que la desserte des Outre-Mers se fasse dans le cadre de l'intérêt général alors arrêtez votre lutte achanée contre air austral et portez vos énergies sur une demande de nationalisation de toutes les dessertes aériennes ultramarines. Ce ne sont pas les règles européennes qui l'empêchent mais le Gouvernement français !!! Voilà le vrai combat en faveur de la continuité territoriale : l'instauration d'un service public du transport aérien dans les Outre-Mers pour une mise en oeuvre rapide d'un service au profit de tous !!!

Votre combat contre air austral est stérile (d'ailleurs, pourquoi ne vous en prenez-vous qu'à cette seule compagnie??? et s'il vous plait, il vous faudra plus que votre argument habituel "le capital d'air austral est détenu par la sématra" pour me convaincre), ouvrez votre esprit et arrêtez de vous faire balader par votre ami Patrick Karam car ces négociations ne sont que des pansements pour guérir une hémorragie. D'autant que votre lutte acharnée contre air austral ne rend service, au final, qu'aux autres compagnies dont air france - klm en premier lieu... Vous appelez au boycott d'air austral mais souhaitez-vous vraiment faire le jeux, et la pub comme sur votre site Internet, des autres compagnies ? Si air austral disparaissait, comment serait la situation de la desserte aérienne de La Réunion ???

7.Posté par Pierre-Olivier le 18/11/2008 12:10
Je suis un peu d'accord. IL est certain que si l'un ou l'autre des concurrents d'Air Austral baissait significativement ses tarifs, Air Austral ne pourrait que s'aligner.

Seulement, il est également difficile à avaler que Air Austral soit au mains de ceux qui tiennent la Réunion en otage (grâce aux votes "populaires" répétons le), depuis des décennies. Surtout lorsque l'on voit dans quel mépris ils tiennent la population (se référer à la récente attitude de notre "cher" président de région, lors du blocage des routes).

8.Posté par boyer le 18/11/2008 12:18
entierement d'accord avec le message n°6.

pendant des décennies ce sont des établissement 100% publics comme GDF et la SNCF qui ont desservi des millions d'usagers dans les meilleurs conditions avec de vrais criteres de service public et non pas la simple de loi de l'offre et la demande.

On peut tourner autour du pot, faire l'autruche pendant 107 ans, mais ca ne resoudra pas le probleme

9.Posté par David le 18/11/2008 13:26
Boyer, ce serait vraiment drôle une compagnie 100% publique pour desservir les DOM. On pourrait la baptiser Grèves Airlines. C'est sûr que ce serait un atout pour le tourisme.



10.Posté par fabienne couapel sauret le 18/11/2008 14:19
Petite mise au point :
Le recours à la société d'économie mixte, en l'espèce, la SEMATRA, doit garantir aux collectivités, en l'espèce le Conseil Régional et le Conseil Général, actionnaires, la prise en compte de l'intérêt général. C'est une obligation !!!!
Rappel des principes de base : intérêt général comme finalité, transparence comme modalités de fonctionnement, contrôle des élus comme garantie.
Or le Conseil d'Administration de la SEMATRA, est composé de conseillers régionaux et de représentant de la CCI. La SEMATRA qui détient majoritairement le capital d'Air Austral devrait rappeler au Conseil d'Air Austral (dont le Président du Conseil de surveillance n'est autre que Paul VERGES, Pt de Région) les principes de base. Mais elle ne le fait pas ! Pourquoi ?
Qui sont les actionnaires d'Air Austral ?
Ce qui est choquant, ce n'est pas que Air Austral fasse des bénéfices comme une société commerciale, c'est qu'elle est à présent loin de l'intérêt général et de la transparence et que le contrôle des élus ne peut pas être effectif, puisqu'ils sont "juges et parties".
Les comptes de la SEMATRA ne sont pas publiés depuis plusieurs années. Cela n'a pas l'air d'inquiéter sa Présidente (qui est aussi la Présidente du Conseil Général).
Quant aux appels d'offre.....les critères "objectifs" en surprendraient plus d'un.
Je fais le rêve que les inspecteurs des finances qui vont se pencher sur l'opacité de la fixation du prix des billets d'avion organisent une vraie investigation.
aux appels d'offre

11.Posté par Ulysse le 18/11/2008 15:28
d'accord aussi avec le message n° 6 plein de lucidité

à part ça Air Austral est très supérieur aux autres compagnies sur la qualité de ses prestations, et puis chez eux band zotess sont trop jolies !

12.Posté par denis le 18/11/2008 16:43

'g.éthève pretexte que s'il baisse les prix, il sera étranglé, il n'aura plus de marges . L'Etat pourrait peut être passer en force' (RFO).
Je pense qu'avec tout ce qu'il a mis dans sa poche depuis que la compagnie est créée, il a des réserves !

13.Posté par denis le 18/11/2008 16:54
David, c'est vrai que les avions sont pleins...Mais , à ton avis, pourquoi ?
"Mette encore, la pas assez", oui c'est bien un raisonnement que je connais !

Pour un vrai..., comment veux-tu qu'un gouvernement de droite nationalise ? Va falloir voter pour mme Aubry (celle de Lille, pas la mère ou la soeur de Monseigneur ! ) ou Ségo !
Réponse à ta question, Pour un vrai... : Ce serait encore plus le monopole, comme d'habitude, mais ici, monopole ou pas, la concurrence ne joue pas : pourquoi ?

14.Posté par FRANCO le 18/11/2008 22:38
Comme il me semble bien reconnaître en « Pour un vrai service public c'est ça le combat Monsieur Fran » un militant syndicaliste, par ailleurs adhérent et militant du Nouveau Parti Anticapitaliste, ce qui est son droit et je le respecte, je vais me donner la peine de répondre à ses très amicales critiques de grand donneur de leçon politique bien contradictoires et qu’apparemment certains lecteurs prennent pour de grandes vérités écrites dans le marbre.
1°) sache « Pour un vrai service public c'est ça le combat Monsieur Fran » que je ne suis pas « énervé » mais en coll’air contre Air Austral et je vais en expliquer les raisons qui ne sont pas « épidermiques » mais, malheureusement pour tous les Réunionnais, bien justifiées. Il est bien de critiquer mais que ce soit sur des points précis et argumentés ce que je vais faire pour zinfos974. Air Austral a été créé le 11/12/1981 chez Maître Gérard Notaire, en Société Anonyme avec un capital de 1 million de FF de l’époque par Gérard Ethève et quelques associés, dont des politiciens, qui en sont toujours actionnaires aujourd’hui, (dont un en est même président du conseil de surveillance en même temps que président de région, le cumul des fonctions à de tels niveaux ne sont aucunement gênant bien sûr !). Ce capital était composé alors d’un apport par M. ETHEVE d’un fonds de commerce Réunion Air Service estimé généreusement à 921 000 FF et de 79 000 FF par diverses personnes physiques ruineux donc pour elles les pauvres. Ont suivi quelques très généreuses augmentations de capital très intéressantes pour nos actionnaires initiaux avec leurs 79 000 FF. Le 23/12/1986 4 000 000 FF, le 30/10/1990 2 446 000 FF, le 2/1/1991 3 354 000 FF. Faut-il préciser aux lecteurs que nos actionnaires initiaux à 79 000 FF n’ont évidemment pas apporté les 10 980 720,18 FF convertis le 7/12/2001 en un capital en euros de 1 674 000 € pour 54 000 actions de 31 € . En août 2002 ce capital est généreusement augmenté de 4 150 000 € par de merveilleux investisseurs, la région et le conseil général via une société d’économie mixte pour ne pas être dans une totale illégalité. A ce stade il convient d’indiquer que parmi les dirigeants se trouvent Paul Vergès et son camarade Roger Hoareau, Ibrahim Dindar, toujours dans les bons coups, Yves Barrau bien connu et des responsables d’Air France Finances. C’est pas mal de réussir à partir d’une estimation de 912 000 FF plus 79 000 FF en petite monnaie, soit très très théoriquement 1 000 000 FF de finir, au bout de 20 ans il est vrai, à la tête et avec le bénéfice et les revenus d’une société au capital de 38 202 935 FF, soit 38 fois plus, et d'un chiffre d’affaires de plus de 220 000 000 €, soit 1 443 105 400 FF ! Pas couillons nos initiateurs à 79 000 FF : ça c’est savoir faire des affaires mon cher « Pour un vrai service public c'est ça le combat Monsieur Fran ». Je ne vous commente pas les chiffres plus récents car leur gestion est encore assez opaque. Je veux préciser que pour avoir les quelques éléments que je viens de vous présenter il m’a fallu porter plainte au Procureur pour non dépôts de bilan le 1er avril 2003, plainte qu’il a perdue peuchère ! ( ce n’est pas un poisson) que j’ai réitérée le 1er août ( je suis têtu) et les comptes ont été déposés …. en janvier 2004. Voilà pour moi une première raison de critiquer l’absence de transparence de cette société et surtout les financements publics qu’en qualité de société privée elle a reçus. Comme j’aimerais que les chômeurs réunionnais que l’on pousse tant à créer « leur société et leur emploi » aient la même aubaine que nos lascars ! Bien sûr c’est chouette de ta part, hein camarade, de si bien comprendre Air Austral même si c’est tu "l’approuves pas aveuglément". Pour ma part je les désapprouve tous ces "copains élus" qui ont si bien su « se mettre en l’air pour pas cher » mais en toute connaissance de cause car ils ne sont plus pour la Réunion d’en Bas, eux, par contre vivent les prix très élevés qui vont leur rapporter gros… et pas question de baisser les prix même avec la baisse de 100% du pétrole. Ils sont fous ces dangereux gauchistes de KARAM et FRANCO ! Vouloir risquer de tuer "la poule aux œufs d’or" et ce pour l’intérêt général des Réunionnais d’en Bas ! Cher ami, mon si vigilant critique, puis-je aussi te citer , un détail, la délibération DAE/980073 de la région du 30/01/98 qui attribue, pas avueglément, sur les fonds européens de REGIS II à Air Austral le petit cadeau de 3 200 000 FF pour s’acheter un réacteur de Boeing 737. Les transporteurs sont couillons, ils auraient eux aussi dus demander à la région non pas 10 cts de rabais mais plutôt des camions, des bus, des grues. La Préfecture a approuvé la générosité de la région envers Air Austral le 26 février 1998. Ne parlons pas des défiscalisations des 3 BOEING 737 achetés qui sont de véritables subventions publiques dont les usagers n’ont jamais vu les effets sur les prix de leurs billets mais dont nos amis les dirigeants surtout et les actionnaires ont su profiter, les employés à un niveau bien moindre mais pas dégueulasse dans une île aux 100 000 chômeurs, aux 100 000 illettrés, aux 300 000 « bénéficiaires » de la CMU.

2°) « portez vos énergies sur la nationalisation des compagnies aériennes » mais sur quelle planète es-tu ? Dans un pays où les gens ont voté pour Sarkozy et ses bons amis, les Pinault, Lagardère, Arnault, des milliardaires du CAC 40 qui ont si largement participé à la situation financière actuelle et en sont récompensés par 360 000 000 € pour les aider à récupérer leurs pertes au casino de la spéculation des pauvres traders ! Ce n’est pas parce que tu ne voies pas qu’à Air Austral, à plus petite échelle, ce sont les mêmes qui s’enrichissent eux aussi avec bien peu de LEUR argent et BEAUCOUP d’argent public, que tu me feras prendre des vessies pour des lanternes. Tout en étant un partisan de Sarkozy dont il croit les promesses, KARAM ne promène personne et tente de faire baisser les prix inacceptables car injustifiables en pleine baisse du pétrole. Si pour toi la baisse des prix est un pansement, beaucoup de Réunionnais ne partageront pas ton propos si leurs billets baissent vraiment au niveau des « prix d’appel » ou des prix pratiqués entre Paris et Maurice, car là sévit une vraie concurrence et des prix qui ne repoussent pas les touristes mais au contraire les attirent. Il n’y qu’à voir le nombre de Réunionnais toujours plus nombreux qui ont compris et qui vont ou viennent de Paris… via Maurice. C’est d’ailleurs une des raisons des prix monstrueux Réunion-Maurice pour faire 240 km afin de freiner cette fuite de recettes. Mais si tu t’interroges sur les raisons de mes attaques contre Air Austral, dont je viens d’indiquer quelque légères raisons, moi je m’interroge sur les motifs de ta défense d’une compagnie qui mâte ses personnels à la façon de Témoignages ( va, discrètement s’entend, discuter avec les quelques courageux salariés de « l’ambiance » qui règne au boulot), qui refuse tout dialogue et toute transparence avec ses usagers et qui poursuit ceux qui se battent contre les tueurs d’Air bourbon et de ses 160 emplois pour lui permettre de LOUER un 3è Boeing 777 !
Vois-tu Air France et Corsairfly discutent avec leurs usagers, tout en pratiquant une politique de prix abusifs ( un peu moins pour Corsairfly) mais, et là je partage ton point de vue : pourquoi ne le feraient-ils pas puisque personne n’y trouve à redire ni à réagir, et surtout pas nos élus, de droite, du centre, et de gauche. Air Austral traduit Coll’Air et FRANCO en justice "en diffamation" pour la forme mais sutout parce qu'ils ont amené une compagnie charter marseillaise, Axix Airways à Mayotte pour faire baisser les prix du monopole d’Air Austral, avec je te le précise, ainsi qu’aux lecteurs, le précieux soutien de KARAM…. et de SARKOZY alors Ministre de l’Intérieur. Cette initiative a fait perdre pas mal d’argent à Air Austral… mais en a fait économiser pas mal aux Mahorais et Comoriens qui n’ont plus eu pendant trois mois à passer par la Réunion pour aller à Paris ou en venir. Imaginez les Dunkerquois obligés de passer par Perpignan pour se rendre à Paris : c’est ce que depuis 25 ans Air Austral imposait et ce même quand ils ont eu en 2003Vla desserte de Paris avec leur Boeing 777 !
Enfin et pour conclure, mais il y a pourtant beaucoup de choses à dire de plus terrible encore mais cela viendra à son heure, si Air Austral fait tout pour empêcher la venue de la concurrence c’est parce ses dirigeants savent très bien que confrontée à de VRAIS CONCURRENTS, elle qui ne vit et ne s’est développée qu’avec une rente de situation et un protectionniste forcené de certains politiques qui préfèrent, et on peut les comprendre, ne prendre aucun risque vis-à-vis de la population, ses électeurs. C’est tellement plus facile de gagner du fric quand on joue sur deux tableaux : pas de concurrence et une offre de sièges très en dessous de la demande d’où des prix qui flambent. A la Réunion il y a une offre de 660 000 sièges vers la métropole, pour 790 000 habitants (plus 200 000 émigrés et 250 000 touristes), pour 2 100 000 sièges pour les Antilles avec 850 000 habitants, presque autant d’émigrés et bien plus de touristes. Donc il apparaît qu’à l’intérêt général, la très grande majorité de nos élus, et donc en conséquence directe de la population que l’on n’ informe surtout pas, préfèrent les compagnies existantes, dont celle de quelques d’entre eux TRES TRES influents sur notre île plutôt que la venue de nouvelles, comme à Maurice. Si Air Austral disparaissait ? Peut-être viendrait-il alors d’autres opérateurs intéressés par la merveilleuse « poule aux œufs d’or » dont a profité Air Austral et les siens.




15.Posté par Pierre-Olivier le 19/11/2008 00:01
Un grand merci à Franco pour ces précisions très révélatrices ! !

16.Posté par FLOC'H PATRICK le 19/11/2008 09:13

14. Posté par FRANCO le 18/11/2008 22:38
Comme il me semble bien reconnaître en « Pour un vrai service public c'est ça le combat Monsieur Fran » un militant syndicaliste, par ailleurs adhérent et militant du Nouveau Parti Anticapitaliste, ce qui est son droit et je le respecte, je vais me donner la peine de répondre à ses très amicales critiques de grand donneur de leçon politique bien contradictoires et qu’apparemment certains lecteurs prennent pour de grandes vérités écrites dans le marbre.

_____________

Comment mon cher Antoine pouvons avoir du respect pour des embrumés du casque ?
(...)

17.Posté par FRANCO le 19/11/2008 16:54
Patrick j'ai du respect pour toutes les convictions et toutes les opinions à deux conditions, que ce respect soit partagé et réciproque et non pas unilatéral, et qu'elles soient sincère et non pas "un habillage". Ce sont les deux conditions qui sont respectées par "Pour un vrai service public c'est ça le combat Monsieur Fran" malgré sa condescendance à mon égard. Par contre je ne prête aucun crédit à ses propos qui sont très intellectuels et utopiques. Le monde actuel n'est malheureusement pas comme on voudrait qu'il soit et de le rêver au niveau des mots ne le rend pas conforme à ces rêves. Donc même si je respecte le droit de dire, je ne prête aucun crédit à ses propos.

18.Posté par Réponse à Monsieur FLOC'H le 19/11/2008 18:36
Vous vous demandez comment vous pouvez avoir du "respect pour ces embrumés du casque"... en voilà une pensée qu'elle est belle et qui fait montre de votre ouverture d'esprit !!! Je ne vois pas pourquoi un militant ump pourrait être plus respecté qu'un militant de gauche, ils se battent tous deux pour leur idéal !!! Comment fondez-vous votre raisonnement ? Je ne pense que comprendre trop bien : vous avez un raisonnement binaire : blanc / noir. Mais sachez que, malgré toutes les différences politiques qu'il peut y avoir Monsieur Floc'h, il y a des cons partout...

Ensuite, les propos de Monsieur Franco attestent de la qualité de son engagement et de sa connaissance du dossier. Néanmoins, je ne partage pas une de ces analyses car le monopole de fait qui existe sur la desserte aérienne de la Réunion continue malgré l'abaissement des contraintes par Monsieur Estrosi, notamment en terme de fréquence obligatoire des vols, et que remarque-t-on : aucune compagnie nouvelle malgré ces changements n'est venu se positionner sur le marché...

Alors certains disent que ces négociations ne sont qu'un pansement sur une hémorragie oui, oui et re-oui !!! La vrai question ce n'est pas tant de savoir si on va réserver un nombre microscopique de billets à tarifs réduits (qui par ailleurs ne seront pas réservés à ceux qui en auraient le plus besoins mais qui profiteront à ceux qui "se lèvent tôt" pour les réserver et qui donc auront les moyens financiers pour s'y prendre à l'avance) mais c'est de savoir si le modèle économique de libre concurrence est adapté à la desserte de la Réunion. La réponse est bien évidemment non car nous sommes dans une sorte d'entente tacite mais aussi parce que l'économie de la Réunion est captive... L'avion est le seul moyen de déplacement donc l'avion a déjà un monopole avant même de choisir le modèle économique... la réponse raisonnée doit donc prendre en considération l'Intérêt général en le faisant primer sur les intérêts économiques privés et par conséquent, mettre en oeuvre un service public de la desserte aérienne (qu'elle soit organisée en délégation de service public ou bien par une compagnie nationale).

Mais finalement, ce que je ne comprends que trop c'est que vous avez cru aux propos tenus par l'occupant de l'Elysée lors de sa campagne et vous vous réveillez aujourd'hui avec la gueule de bois et tentez de sauver ce qui peut encore l'être avec cette négociation qui aura, au final, plus d'impact en matière de communication politique que sur le quotidien des Réunionnais et leurs problèmes de déplacement (et je rappelle au passage que lui n'a pas de souci d'avion puisqu'il se paye, malgré la crise, un airbus et deux falcon 7X pour la maudique somme de 280 millions d'euros...)

19.Posté par patrick floc'h le 19/11/2008 19:14
18. Posté par Réponse à Monsieur FLOC'H le 19/11/2008 18:36

____________

J'avais pas vu la réponse je vous prépare l'artillerie ...en réponse

20.Posté par FRANCO le 19/11/2008 20:36
"Réponse à Monsieur FLOC'H" pourquoi vous contentez vous de répondre à patrick au lieu d'apporter votre contribution dont je ne doute pas qu'elle pourrait être très positive et contributive de façon efficace au débat que Coll'Air a engagé sur une efficace et véritable continuité territoriale au service de TOUS LES REUNIONNAIS sans discrimination de revenus ? Le site de Coll'Air www.collair.org est prêt à vous recevoir même anonyme sur ce dossier déterminant de l'aérien pour une île comme la Réunion, pour son développement, pour ses relations avec les pays voisins, le COMESA, les émirats arabes unis, l'Inde, l'Europe, pour son tourisme et pour l'export de ses bons produits agricoles.
Il est naturel qu'un politique, chef du parti qui lui a permis d'accéder à la fonction suprême pour mieux servir les siens ( Arnaud, Pinault, Lagardère, Doc Gynéco et même Christian Clavier) défende par la langue de bois son pouvoir, mais si les citoyens, vous, moi, ne faisons que parler et n'agissons pas, si nos élus, parce qu'ils ne font jamais à la Réunion que comme leur Président de la République, tout pour la Réunion d'en Haut dans l'action et l'usage des millions € publics, et rien ou bien peu pour la Réunion d'en Bas comme ils le prouvent si bien ( pas de problème ni d'avion, ni de prix pour les 52 personnes, mais il se peut qu'il y en ait bien plus,discrètement, pour se rendre au congrès des maires de France, mazette, à Versailles !) dénoncés par le JIR et zinfos974 .
18 vous avez entièrement raison, il n'y a pas de vraie concurrence dans le ciel de la Réunion et les compagnies ne viennent pas mais parce que le PDG d' Air Austral, le caractériel du NIET à la baisse de SES prix n'en veut pas et nos chers élus non plus apparemment. Je vous en parle en connaissance de cause puisqu'en 2006 j'ai amené la compagnie charter marseillaise Axis Airways à Mayotte malgré l'opposition haineuse du PDG d'Air Austral qui s'en était allé pleurer jusqu' à De Villepin et Chirac. Mis ce sont KARAM et SARKOZY alors Ministre de l' Intérieur qui ont rendu la chose possible. Les Mahorais et leur Conseil Général, les Comoriens avaient payé 30 à 40% moins chers leurs billets, du moins ceux qui n'avaient pas déjà pris leur billet avec la compagnie du précieux monopole Air Austral dont le PDG tuerait pèer et mère pour mepêcher toute concurrence susceptible de nuire à sa précieuse rente de situation. Allez consulter sur un autre article mon modeste récit sur la saga d'Air Austral.
Pensez-vous sincèrement avec la situation internationale actuelle que des PDG sérieux de grandes et solides compagnies aériennes aient quelques bonnes raisons de venir guerroyer contre Air Austral, Réunion Air Assistance ( dont Air Austral est actionnaire ) contre le Président de la CCIR champion de la taxe d'AREOPORT faramineuse complètement sous la coupe d'Air Austral, PDG et Président ? Elles n'ont pas d'argent à perdre et de risquesà prendre et pour qui : les Réunionnais d'en Bas ? Depuis quand les sociétés capitalistes qui ne sont pas des philantropes se lancent dans les pertes pour du social ? La baisse des prix peut ne pas être "des pansements sur une hémorragie" si les Réunionnais se mobilisent pour qu'elle existe et dans des conditions qui répondent aux attentes du plus grand nombre, c'est à dire de la Réunion d'en Bas car si ceux-ci peuvent enfin voyager à de justes prix, la Réunion d'en Haut n'en voyagerait- elle pas davantage améliorant les résultats des compagnies ? Malheureusement, et je le déplore moi qui me bat depusi 4 ans, je crains que les Réunionnais n'aillent été quelque peu asservis par l'embourgeoisement et les caddies bien remplis, le chacun pour soi et Dieu poour personne, au point de ne plus être capables de se battre ne serait-ce que pour leurs enfants dans cette île où seulement 150 000 personnes, bien souvent les mêmes et plusieurs fois, sur une population de 805 000 habitants.
N'hésitez pas à me contacter car du débat naîtra le combat et du combta naîtrons les avancées que nous ne devons attendre de personne si ce n'est que nous mêmes.

21.Posté par berger laetitia le 30/11/2008 02:43
L 'homme que j 'épouse ( et qui est aussi le père de mon fils )en mai2009 est réunnionnais, nous habitons en métropole et nous nous marirons en métropole pour pleins de raisons qui ne sont pas le sujet de mon message.
Ma belle famille ne roule pas sur l'or ma belle maman une femme extraordinaire elle a élevé 4 enfants seule elle travaille elle est cantinière et s'occupe en son temps libre de l'église de plateau caillou et de ses petits enfants sur place.
Un billet d'avion c'est pour elle impossible a s'offrir pas de problème nous lui paierons ce que nous pourrons (dignité 0 par ses propre dire mais grande importance pour nous).
mais mon futur mari espère avoir son frère et ses soeurs pour son mariage peut on qualifier ceci de caprice ?
je ne sais pas, mais seront ils là pour le voir en costume devant l 'église ou le voir passer la bague au doigt à la mère de son fils,..................
je ne tiens pas a soulever des montagnes en politique à la réunion, je ne tiens a accuser tel ou tel parti
cette histoire je l'évoque aujourd'hui et sur ce blog pour souligner que les personnes qui subissent sont encore et toujours les mêmes les réunnionnais et réunnionnaises, ceux qui essaient de s'en sortir et qui veulent profiter de la joie d'être au moins une fois par an avec ceux qu'ils aiment pour des evenements importants et chers a la FAMILLE.
je tiens a féliciter mme Sauret pour son combat.

22.Posté par nicolas de launay de la perriere le 30/11/2008 14:18
La solution, je l'ai décrite par ailleurs. A quand l'entrée de l'Etat dans le capital de la "s'aime à trois" (privé, région, Etat) et à terme la "s'aime à deux" (Région + Etat), avec comme objectif la compensation annuelle du coût de la continuité territoriale par des subventions d'exploitation.

Nou lé pas plus, nous lé pas moins que les Corses, Respekt à nou !

23.Posté par boyer le 30/11/2008 17:56
La solution, je l'ai décrite par ailleurs, c'est comme pour l'energie, une regie de transport, parce que la marge beneficiaire est egale à zero cad moins cher qu'un societé anonyme avec ou sans capital mixte.

24.Posté par floc'h patrick le 30/11/2008 19:05
22. Posté par nicolas de launay de la perriere le 30/11/2008 14:18


Tu vois Nicolas c'est le problème des ménages à trois un peu comme dans le film gazon maudit de Josiane Balasko. Avec: Victoria Abril, Josiane Balasko, Alain Chabat,

Nous avons les mêmes caractéristiques trompeuses ils adorent les femmes. Ils les aiment tellement que dès que l'occasion se présente, ils trompent les leur, faisant qu'un jour la poule aux oeufs d'or ! découvrira une tornade débarque telle , dans la vie de ce couple banal. Signes particuliers : elle fume des cigarillos de la Havane conduit un triple 777 sans le-car courant d'air souvent en panne et préfère aussi le beau sexe.

25.Posté par Un voyageur satisfait d'Air Austral le 10/11/2009 18:53
Et bien oui !!! j'aime notre compagnie régionale, n'en déplaisent à une toute petite minorité de Réunionnais "importés".J'ai effectué plusieurs voyages sur Corsair, Air France et Air Austral, et je dois dire que Air austral est au dessus du lot tant en terme de confort, de prix, de service aux passagers et la gentillesse des hôtesses et stewards
Je préfère cent fois prendre air austral car elle emploie du personnel à majorité Réunionnaise , qui bien entendu investit à la Réunion contrairement à beaucoup de personnes qui ne savent que critiquer sur ce site.
N'oublions pas qu'à air austral, nous, Réunionnais avons tous quelqu'un de la famille qui y travaille et que cette compagnie crée également des emplois indirects .Nous ne souhaitons pas le chômage pour ces personnels directs ou indirects, à cause de certains illuminés qui croient détenir la science infuse.D'autre part cette compagnie est également un formidable outil de développement pour notre ile qui permet de montrer au monde entier que les Réunionnais ont désormais un savoir-faire aéronautique et surtout le sens de l'accueil.
Alors Messieurs les râleurs, cessez vos tentatives de destruction d'emplois sous couvert du social car ceux qui ont vraiment besoin d'aides sociales ne voyagent pas car ils ont bien d'autres soucis quotidiens à résoudre tel que payer le loyer, nourrir sa famille, et trouver un emploi.
Ou sinon, regroupez vous, et créez votre propre compagnie!
Je serai le premier à voyager sur votre compagnie et même à prendre un abonnement si vous arrivez à baisser les tarifs de 30% comme vous l'entendez avec bien entendu la même qualité
A très bientôt sur votre compagnie?



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales