Blog de Pierrot

Mayotte : Vers un retour de la justice basée sur la charia ?

Lundi 6 Juillet 2015 - 21:56

Mayotte : Vers un retour de la justice basée sur la charia ?
Médiapart a publié aujourd'hui un article intitulé "A Mayotte, les cadis préparent leur retour " dans lequel le journal en ligne révèle que les cadis musulmans, sortes de juges de paix officiant à Mayotte en appliquant la coutume et la jurisprudence, mais aussi la charia et le Coran, aspirent à récupérer les fonctions qui étaient les leurs, et dont ils ont été dépossédés au moment de la départementalisation en juin 2010.

Ils espèrent le vote d'un nouveau cadre juridique pour leur activité par l’Assemblée nationale, dès le 15 juillet, via la loi de modernisation du droit de l'outre-mer.

Déjà, le conseil départemental de Mayotte a adopté à l’unanimité, le jeudi 2 juillet, une délibération demandant à ce que les cadis apparaissent comme référents religieux dans l’organigramme de la collectivité. "Surtout, nous révèle Médiapart, cette délibération constitue une demande officielle de délégation de service public (DSP) au gouvernement.

Ce cadre juridique nouveau leur redonnerait un véritable statut et leur permettrait de créer "une structure administrative ad hoc", afin d’utiliser au mieux leurs compétences juridiques. Les partisans de ce texte vont maintenant tout faire pour qu’il arrive jusqu’à l’Assemblée nationale le 15 juillet, via la loi de modernisation du droit de l'outre-mer.

Mohamed Elmamouni, le porte-parole du grand cadi de Mayotte, est l’un des artisans de la demande publiée jeudi dernier par le conseil départemental, mais il se défend dans Médiapart de vouloir créer une juridiction musulmane. "Il n’y a toujours eu qu’une seule justice à Mayotte : le droit commun  qui a délégué une partie de ses fonctions à la justice musulmane, cette dernière basée sur la Charia et la jurisprudence musulmane".
Pierrot Dupuy
Lu 4284 fois



1.Posté par kafir le 07/07/2015 00:52

Ce sujet est assez difficile car il exige de bien maîtriser le coran et l'arabe littéraire or les mahorais n’étant pas arabophone peinent à comprendre. Il est impératif de pouvoir articuler le sujet aux problématiques générales de l'islam. De ce fait il va falloir réussir à articuler toutes ces questions autour du fil directeur coherent où faire l'école des mollahs en ( Iran dans la ville sainte de Côme ) voir en Egypte à l'université Al-Azar !

2.Posté par ALAIN DIMITRI le 07/07/2015 07:57

la radicalisation face a nous !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

3.Posté par LF le 07/07/2015 08:38

Au final on aura une île non-francaise (déjà plus de la moitié de la population ne l'est plus), qui n'applique pas les lois françaises (c'est déjà en partie le cas) et qui en plus va appliquer la Charia?
Putain non mais on marche sur la tête!!! Allez tant mieux, continuons comme ca, au final on sera bien obligé rendre l'indépendance à Mayotte. Ce qui engendrera une fuite massive des Mahorais à la Réunion (bien pire que maintenant), et au final on sera bien dans la merde!!!

4.Posté par olivier Montfort le 07/07/2015 08:44

Il n'y a pas à mon sens de " problématique" de l'islam. Il y a tout simplement un "problème", un trés gros problème, ce problème c'est l'islam. L’interprétation qu'en font les barbus et autres hystériques sado-maso. Mais étant "Nietzschéen" les religions m'enquiquinent elles n'ont été créées par l'homme que pour annihiler l'homme, la religion est par définition, contre nature.

5.Posté par alalila le 07/07/2015 05:44

Ben nou lé foutu avec zot ...déjà nana la délinquance...

6.Posté par JANUS le 07/07/2015 09:24

Nous allons à l'encontre d'un principe fondamental de notre République : La Laïcité ...

La non intervention du "Religieux" dans le fonctionnement de nos "Institutions publiques"" ...

Il serait regrettable que ce soient des élus de notre République qui votent ce genre de "décrets" ...

7.Posté par Dignité le 07/07/2015 09:40

Et dire que le gouvernement français est complice de cette m...

Mais où va t-on? Au prétexte de préserver les us et coutumes des communautés , les concepts républicains reculent de plus en plus.
A quand un gouvernement qui imposerait au peuple tout entier les mêmes droits et les mêmes devoirs. Et ceux et celles à qui ça gêne ils n'ont qu'à aller voir ailleurs.
A force de céder à toutes demandes qui sortent du droit commun , la République est en train de tomber en lambeaux.

8.Posté par yabos le 07/07/2015 09:44

Mayotte doit réintégrer la République des Comores dont elle est issue. En aucun cas cette île ne peut être considérée comme Française. Preuve en est!!!!

9.Posté par ZembroKaf le 07/07/2015 09:53

Mayotte un "bois" dan ki La France !!!

10.Posté par maçonnerie le 07/07/2015 10:27

La bêtise face à nous => post 2 et 3 !

11.Posté par Hugues Neau le 07/07/2015 11:22

Mayotte, par ses caractéristiques, doit être en Afrique et pas en Europe...

12.Posté par A mon avis le 07/07/2015 11:33

@ 4 olivier Montfort : en effet les religions n'ont été créées et utilisées par des humains que pour asservir d'autres humains.

C'est l'arme psychologique absolue dont l'efficacité et la nocivité ont largement fait leurs preuves par le passé et sont encore démontrées tous les jours !

13.Posté par Euhhh !... le 07/07/2015 13:46

Qu'adviendrait-il du devenir des voleurs et des criminels patentés si cette loi était appliquée à La Réunion ?

14.Posté par olivier Montfort le 07/07/2015 14:20

Le véritable problème avec Mayotte est que la france a voulu ce territoire UNIQUEMENT parce qu’il est placé sur une réserve de pétrole colossale. Nous sommes chaque année condamnée par L’ONU pour occupation illégale d'un pays souverain, les Comores. Nous sommes, à Mayotte, des occupants, des colons et légalement rien d'autre, à partir de là nous n'avons rien à leur imposer. Alors s'ils veulent charrier un peu avec leur coutumes barbares qu'ils le fassent, mais quant ont connait la mentalité des comoriens, ils ne risquent pas des faire des excès avec leur religion pratiquant un islam des plus cool. La quantité de pinard bue sur " Grande Comore" est impressionnante et les cubis de " Don Garcia" son consommé comme ici un demi de bière Dodo.

15.Posté par Maskagaz le 07/07/2015 14:39

Post 7: Entièrement d'accord, et valable aussi pour La Réunion, département depuis 69 ans...

16.Posté par République le 07/07/2015 15:36

Les rapports entre la République et la religion ont toujours été difficiles – hier avec les chrétiens et aujourd'hui avec les musulmans, entre autres. C'est que le politique et le religieux jouent sur le même terrain : le pouvoir sur la société. Et une religion, par essence, est de tendance totalitaire. Dans les espaces de type européen où la démocratie progresse malgré tout, les tensions se sont nettement apaisées – quoique subsistent raideurs, énervements et discordes avec les populations issues de l'immigration. Dans la République française, il est des secteurs (le terrain sur lequel repose la laïcité), qui ne doivent pas être « dénaturés », comme l'éducation et la justice. Bien qu'il faille accepter quelques accommodements pour tenir compte de l'histoire bien marquée d'un territoire et de ses particularités culturelles fortes. Mais en aucun cas il ne doit y avoir de transfert. En ce qui concerne Mayotte, sur ce plan-là, comme sur bien d'autres, la France aura à gérer des situations difficiles – et la Réunion sera d'une façon ou d'une autre concernée par cette épreuve. Aux républicains, ceux qui partagent sérieusement les idéaux issus de la Révolution française et de l'esprit des Lumières, de faire preuve de sérieux, de fermeté mais aussi de prudence et de compréhension. Dans la recherche d'un bon équilibre... à faire évoluer.

17.Posté par polo974 le 07/07/2015 16:35

Trop drôles les commentaires quand on se rappelle les articles où il était relaté que des mahorais avaient détruit leur mosquée afin que des intégristes venus d'ailleurs n'y tapent l'incruste....

Ensuite, les cadis défendent leur (résidu de) pré-carré. Rien d'anormal à ça, même si c'est voué à l’échec.

18.Posté par kafir le 07/07/2015 17:27

Dupuis que Mayotte a lié son destin à la France en 1823, ses habitants n'ont eu de cesse en toutes circonstances de renouveler ce pacte patriotique à une écrasante majorité, y compris parmi les créoles mahorais.
Chloroformée et désinformée , l'opinion nationale n'a pas , dans sa grande majorité mesuré toute l'étendue du travail qu'il faudra mettre en oeuvre pour son développement. Tous les observateurs s'accordent pour attribuer à leur système tribal archaïque la cause première du non décollage d'évolution des la mentalité des Mahorais par rapport aux autres territoires français . Selon Bertrand Flaubert ancien grand maître de la société coloniale des Comores la composition de cette population présente une puissante originalité ethnique. Il s'agit d'une mosaïque humaine sans doute semblable aux autres doms. Dans cet affrontement religieux et géostratégique sans merci , les intérêts supérieurs de la France coïncident parfaitement avec les droits de l'homme .

kafir

19.Posté par olivier Montfort le 07/07/2015 22:02

" Dans cet affrontement religieux et géostratégiques sans merci, les intérêts supérieurs de la France coïncident parfaitement avec les droits de l'homme" Là il faut m'expliquer . Depuis quand la france respecte 3les droits de l'homme3 quand ses intérêts sont en jeu, cette france qui ne respecte même plus ses citoyens ?

20.Posté par kafir le 07/07/2015 22:56

Il n'est pas rare de vouloir corriger les inconvénients des droits de l'homme en leur opposant les droits de " Dieu " arrêtons de vouloir supprimer la souveraineté de cette loi positive et de l’intangibilité de ladite déclaration.

kafir

21.Posté par LF le 08/07/2015 10:34

@maconnerie: c'est à cause d'abru... comme toi qu'on va aller droit dans le mur... Tu as déjà vécu à Mayote?
TOUS ceux que je connais (y compris moi) ne vont que répéter ce que je vous dis: c'est déjà perdu d'avance. De toute façon le temps nous donnera raison, malheureusement..

(pfffff: humaniste... lol Abr..... plutot)

22.Posté par maçonnerie le 08/07/2015 13:35

21.
rien n'interdit à la France, de faire preuve d'intelligence..ce qu'elle n'a pas su faire à la Réunion. Respecter le rite et la coutume comme c'est le cas en Nouvelle Calédonie, pose la question du statut, est il adapté ou non ? et si non, comment faire évoluer ce qui doit être.

Etre républicain n'interdit pas d'être intelligent, cher LF !!

23.Posté par Gloseur sensE le 09/07/2015 03:24

Au lieu d'avoir des préjugés orientés, vous devriez comparer les différents droits, et vous constaterez alors que le droit juif, le droit chrétien ou plus précisément le droit judéo-chrétien, ainsi que le droit musulman sont des droit civils fondateurs de grandes civilisations millénaires, et que le droit romano-germanique ainsi que celui de la Common law sont basés sur de nombreux principes bibliques.

En comparaison, les militaires ne sont pas fondateurs d'une civilisation, et leur droit militaire est contraire à nos principes civils, à nos valeurs civiles, démocratiques et libérales.
La justice militaire étant, par conséquent, contraire à nos principes fondamentaux du droit.

Tel serait le cas, par exemple, d'une application de l'iniquité militaire qui condamnerait partialement un militaire à des jours d'arrêt sans que la décision soit issue d'une juridiction judiciaire, sans que le militaire ne puisse bénéficier d'un avocat, et sans moyen d'appel juridique de sa condamnation.
Ou encore, une privation sectaire des libertés fondamentales qui empêcherait un militaire de démissionner et de retrouver immédiatement sa liberté et sa dignité de civil.

24.Posté par DADI le 09/07/2015 11:58

Tu ne manque pas d'air "maçonnerie".Ton post 10 respire tout: l'intolérance, la suffisance, le mépris, le dogmatiste, la méconnaissance ... tout sauf ... l'intelligence !

25.Posté par maçonnerie le 09/07/2015 13:22

24.
du tout..il est bon de rappeler que la France est une terre multiculturelle, multicultuelle, et qu'intégrer ces différences au sein d'une même nation, est l'apanage des grandes civilisations.

le rappeler aux imbéciles à courte vue, post 2 et 3, c'est faire preuve de vérité pour ceux là. la vérité fait mal, n'en déplaise.

26.Posté par vanille le 11/07/2015 12:15

Post 7
Tout est dit et justement dit.

Post 22 ma connerie,
Etre républicain n'interdit pas d'être intelligent certes mais il interdit de se laisser envahir par une religion qui impose la charia et ne reconnait que ses lois religieuses au détriment des lois républicaines.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter