Politique

Mayotte : E. Beehary contre la récupération politique des élus réunionnais

La semaine se referme sur les épisodes d'émeute dans le département de Mayotte mais les commentaires politiques, eux, se poursuivent à la Réunion. Aujourd'hui, c'est Eric Beehary, ex-candidat aux cantonales sur Saint-Denis 3 et récent candidat aux sénatoriales, qui met en garde les élus réunionnais de toute tentative de récupération politique. Le mouvement "Ensemble" réitère par la même occasion ses propositions pour un "décollage économique" à Mayotte comme à la Réunion.


Mayotte : E. Beehary contre la récupération politique des élus réunionnais
"Alors que la situation à Mayotte semble dégénérer un peu plus chaque jour, nous ne pouvons rester indifférents à ces événements. En tant que Réunionnais (et tout simplement humains), nous ne pouvons ne pas réagir à ce qui se passe chez nos voisins et concitoyens Français. D'autant plus qu'une partie des Réunionnais sont originaires de cette île.

Nous regrettons le décès d'un manifestant. N'en sachant pas la raison, nous ne condamnerons personne. Mais il va sans dire que nous dénonçons toute forme de violence, d'où qu'elle vienne. Au-delà de ce drame, il convient de réfléchir aux origines de cette mort regrettable pour que le sacrifice d'un homme ne reste pas inutile.

S'il est nécessaire que l'égalité sociale se fasse sur tous les territoires de la République, il est évident qu'elle restera insuffisante pour régler le problème de la vie chère. Sur les îles comme Mayotte et la Réunion, les grands monopoles de l'aérien, l'importation et la distribution ont toute liberté pour gonfler les prix et se gaver au passage sur le dos de la population. Population d'ailleurs souvent rémunérée par l'Etat Français, via les aides sociales et la fonction publique, le développement économique restant faible voire néant sur nos îles.

Il est donc impératif d'activer le décollage économique, dans des secteurs clé comme le tourisme, l'export, les services et les politiques infrastructurelles, qui elles-mêmes favoriseront le développement économique.

Parallèlement, on doit susciter la concurrence en soutenant la création d'entreprises et la venue de nouveaux entrants sur les marchés du transport aérien, de l'importation et de la distribution. Car ce sont là les conditions sine qua non pour enfin voir des prix raisonnables.

Ces prix baissant, du pouvoir d'achat sera redonné aux consommateurs qui par définition consommeront davantage, provoquant par là même une hausse d'activité pour les entreprises locales et donc de l'emploi. Les salaires se substituant aux minima sociaux, on verra alors une nouvelle hausse de la consommation, à nouveau créatrice d'activité et d'emplois. Cercle vertueux.

Voilà donc les 2 recettes pour combattre la vie chère: décollage économique et concurrence.

Enfin, nous nous élevons avec ardeur contre les tentatives de récupération politique. En effet, on a vu ça et là des personnalités politiques réunionnaises prendre parti pour les Mahorais en rebellion. Cela, alors même que ces partis politiques ont été longtemps au pouvoir et n'ont jamais eu de résultat significatif sur la problématique de la vie chère et d'autres sujets urgents pour les Réunionnais, comme l'emploi et le logement.

Nous continuerons donc nos messages de vulgarisation sociale et économique pour que la population se réapproprie la politique confisquée par des dirigeants, trop égoïstes pour les uns, trop incompétents pour les autres, pour réussir à aider concrètement la population".


Eric Beeharry

Ensemble pour la Réunion  / Les Indignés

Aussi, si vous avez des idées, n'hésitez pas à venir les échanger avec nous ce samedi 22 octobre à Saint-Pierre, dans le cadre de notre rencontre-débat.
Vendredi 21 Octobre 2011 - 15:01
.
Lu 1703 fois




1.Posté par David Asmodee le 21/10/2011 15:46
Il veut le monopole de la récupération ?
La nature veut, qu'entre vautours, le cadavre soit équitablement partagé. Tout le monde en aura, même les asticots.

2.Posté par sgeg le 21/10/2011 16:27
"""" Il est donc impératif d'activer le décollage économique, dans des secteurs clé comme l'export """ deux lignes plus loin....
""" on doit susciter la concurrence en soutenant la venue de nouveaux entrants sur le marché de l'importation """"
question :
les nouveaux importateurs devront-ils réexporter leurs importations pour contribuer à faire décoller l'activité , ou bien est ce que ce seront les nouveaux exportateurs qui devront réimporter leurs propres exportations pour ne pas réduire la concurrence sur place à un vulgaire monopole ?

3.Posté par fiuman le 21/10/2011 17:45
Pour contrer la grande distribution, il faut un retour aux sources :

manger des bananes, du manioc, des taros, ignames,

4.Posté par Oui le 21/10/2011 17:23
Avec le nombre, de Mahorais qui vivent à la Réunion, qui augmente de jours en jours , il est de bon ton de compatir, avec le but inavoué de récupérer des voix aux prochaines élections !! Le PC , halmicaro et mt larifou l'ont bien compris

5.Posté par Kohl PATEX le 21/10/2011 19:00
====================
Sortez la camisole : Vite !
====================
Ce type est non seulement un brasseur permanent de stéréotypes et phrases toutes faites glanées ici et là (merci les wikis du net par ex.) mais est doublé en plus d'un fort indice de dangerosité. Qui ne l'a pas vu s'en prendre véhément à ses contradicteurs (souvent en vociférant), qui ne l'a pas encore débusqué sur les réseaux sociaux de l'île où il est est vite devenu LE troll number one ou encore dans telles réunions ou soirées organisées dans la capitale, gesticulant, agressif telle une hyène ne le connait pas vraiment...
Le QI de morpion qui doit être le sien ne peut être retenu comme circonstance atténuante, car monsieur veut sauver la Réunion et les Réunionnais (qui ne l'ont rien demandé) du monde politique pourri que lui même rêve paradoxalement de rejoindre, voire même diriger !
Assénant sans arrêt à ses contradicteurs (et même aux quelques décérébrés qui le suivent) des phrases entendues à la télé ou trouvées dans tel livre de droit acheté jadis pour le programme du lycée ou encore sur les forums sur lesquels il se prend pour un golden boy des tropiques, il pense vraiment faire illusion.
Admirez, sur la photo ci-dessus, le regard intelligent du monsieur ; ne dirait-on pas un chercheur en route pour un prix Nobel, un spécialiste en physique nucléaire ?

6.Posté par al carbone le 21/10/2011 20:02
6...c'est lui "aéro" alors ???

7.Posté par ZAG le 22/10/2011 18:44
E. Beehary prend les reunionnais pour des imbéciles. Monsieur calcule que pour le peuple il faut de la "vulgarisation ". mesdames ,monsieur le peuple cette homme est une "vulgarisation"politique à lui tout seul. Disons radio freedom, le Eric appelle pour fait un ladi lafé qui di arréte fait ladi lafé.

Je suis tout a fait d'accord avec Kohl Patex, ce boug la y gagne pas débattre car lu crois que tout sad lu pense les vrais....

8.Posté par mamode le 22/10/2011 18:47
D'après vous les trois gigolo du PCR qui sont parti a MAYOTTE pour faire leur cinéma il sont aller fait croire au mahoraie de la réunion qu'il leur porte de de leur soutien . Alors qu'il ont besoin de voire pour les prochain élection législative 2012

9.Posté par happy le 22/10/2011 21:00
enfin qqn qui parle vrai, qui parle bien... prenez en dla graine messieurs les politiques. bon vent a ce eric beeharry.

10.Posté par ggrun le 27/10/2011 21:40
Pcr ek beeharry découvre 4 semaines après le déclenchement de la grève générale à Mayotte qu'il se passe quelque chose à 1 000 km dans une ile soeur et colonie de la France comme La Réunion. BRAVO. Ils gesticulent mais non rien fait pour organiser la MOiNDRE SOLIDARITE par rapport à une lutte identique à celle du COSPAR en 2009.
Honte à eux.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales