Blog de Pierrot

Maximin Chane Ki Chune quitte la tête du Quotidien

Mercredi 12 Janvier 2011 - 11:33

Beau scoop du site lepiratedelareunion.net, qui révèle que Maximin Chane Ki Chune a abandonné ses fonctions de patron du Quotidien, au profit de sa fille Carole.


Maximin Chane Ki Chune quitte la tête du Quotidien
L'annonce légale a été publiée le 31 décembre dernier dans Le Quotidien. L'idéal pour passer inaperçu. Il a fallu l'oeil acéré de François Gillet, un ancien du Quotidien, qui tient un blog intitulé lepiratedelareunion.net, pour que l'info sorte : Maximin Chane Ki Chune, le fondateur en 1976 du journal Le Quotidien, a passé la main à sa fille Carole à la tête du journal depuis le 1er janvier.

Le 4 janvier, en toute discrétion, l'Ours (la mention légale obligatoire dans tout journal écrit dans lequel on trouve le nom du directeur de publication, du rédacteur en chef, des principaux actionnaires...) remplace le nom de Maximin Chane Ki Chune comme directeur de publication par celui d'une société, la SIROB.

Il s'agit en fait d'une SAS (Société par actions simplifiée), qui compte comme actionnaires outre Maximin Chane Ki Chune et sa femme, leurs enfants. La société est structurée comme une SA (société anonyme) par un directoire et un conseil de surveillance. Maximin Chane Ki Chune conserve le poste de président du conseil de surveillance, mais passe la main à la présidence du directoire, qui est en fait le véritable patron de la société au quotidien (sans jeu de mot...), à sa fille Carole Chane Ki Chune.

C'est une page de la presse à la Réunion qui se tourne. Après le rachat il y a un peu moins de deux ans du JIR par Abdoul Cadjee, c'est une autre figure de la profession qui quitte le devant de la scène.

Maximin Chane Ki Chune avait créé Le Quotidien en 1976. L'aventure avait failli tourner court, le journal ayant été placé en liquidation judiciaire quelques mois après sa création, l'équipe dirigeante ayant dépensé sans compter. Ce sont les journalistes qui ont alors occupé le journal et qui en ont assuré la parution, grâce aux dons des Réunionnais. Le journal était alors auto-géré et toutes les décisions importantes se prenaient en assemblées générales de la rédaction. C'est ainsi que les journalistes élisaient leur rédacteur en chef, et qu'ils ont un jour été amenés à voter le retour de Maximin Chane Ki Chune à la tête du journal, le jugement de liquidation judiciaire lui ayant interdit de mettre les pieds dans son entreprise...

Le Quotidien s'est dès le départ présenté comme un journal apolitique. Dans la pratique, son positionnement anti-JIR, qui était à l'époque un soutien inconditionnel de la droite locale, l'a amené de fait à se positionner à gauche. Pour preuve, un vote informel à la veille des dernières présidentielles au sein de la rédaction a donné un résultat à presque 100% en faveur de Ségolène Royal...

Reste à savoir maintenant comment Carole Chane Ki Chune compte manager le journal. Le Quotidien s'est fortement diversifié dans différents secteurs (immobilier avec Les Bâtisseurs de Bourbon, BTP, travail temporaire, radios, etc...) qui ont tous en commun de subir de plein fouet la crise. Le journal Le Quotidien lui même, qui était la vache à lait du groupe, a vu ses recettes chuter fortement. Et pour le première fois depuis fort longtemps selon certaines sources, le JIR est récemment passé devant Le Quotidien en terme de ventes. De peu, mais suffisamment pour que ce soit relevé.

Des spécialistes du secteur prédisent un nécessaire rapprochement entre les deux journaux, JIR et Quotidien. Les plus optimistes voient les deux journaux continuer à sortir, avec deux rédactions indépendantes mais réduites, et toutes l'administration, l'impression sur les rotatives et la distribution regroupées dans une société commune. Et les plus pessimistes voient le rachat d'un des deux quotidiens par l'autre, voire même la disparition pure et simple de l'un des deux.

Les ventes baissent régulièrement au Quotidien et sont tout juste maintenues au JIR, pour partie du fait de la montée en puissance des sites gratuits d'information en ligne comme Zinfos, les recettes publicitaires sont en chute libre... Carole Chane Ki Chune n'a pas choisi le meilleur moment pour prendre la tête du groupe Le Quotidien !

Maximin Chane Ki Chune quitte la tête du Quotidien
Pierrot Dupuy
Lu 6311 fois



1.Posté par noe974 le 12/01/2011 16:55

On voit que ça reste une affaire de famille : papa remplacé par sa fille !

Il n'y a pas de mal à ça , si elle a les compétences nécessaires et si c'est légal .

Du travail en perspective pour la fille si elle veut que son "Quotidien" tienne la route devant Internet , TNT , Zinfos (nou lé là) , satellite ...

2.Posté par mansour le 12/01/2011 18:38

Cela fait un bon moment que le Quotidien nous offre un volume pauvre et un contenu médiocre.C'est devenu un journal sans cap ni capitaine.
Le Quotidien connait aujourd'hui ce qu'a connu après l'ère Darène,le Jir,un lectorat qui continue à l'acheter par habitude mais cela ne dure qu'un temps.
Au milieu de la décennie 70 Il y avait un espace pour le Quotidien que ses journalistes ont su(bien plus que son patron) comprendre saisir et développer.
Mais pour qu'il survivre il faut qu'il se redéfinisse un projet ,une ligne et un contenu et çà urge!
En tout cas sa disparition serait une grande perte donc bon vent à la nouvelle patronne.



3.Posté par Cambronne le 12/01/2011 20:38

1.Posté par noe974 le 12/01/2011 16:55
On voit que ça reste une affaire de famille : papa remplacé par sa fille !
Et alors ou est le problème ce n'est pas une mairie ni un conseil général ou nos élus pétant dans la soie s'arrangent pour placer les fistons dans des méthodes douteuses nous sommes devant le cas classique d'une transmission d 'un directoire de société privé d'autant que digne héritière mérite largement à être connu ...

4.Posté par macadam cowboy le 12/01/2011 22:19

de toutes façons la presse écrite locale quotidienne est vouée à disparaitre.....

5.Posté par kaloupillé le 13/01/2011 00:21

Quand on parle le NOM de CHANE à l'ile de la Réunion ( 974 ) c'est comme si on parlait de Vergés à l'Ile de la réunion c'est une autre figure de la Profession qui quitte la Scéne en 1976 ça a failli tourner court placé en Liquidation Judiciaire , mais les journalistes ont Occupés le QUOTIDIEN avec les Dons des Réunionnais et le CHANE était Interdit de mettre les Pieds alors comme sa fille Carole compte de Manager le Journal dans Différents Secteurs ( IMMOBILLIER avec les Batisseurs de BOURBON ( B.T.P. ) Travail Temporaire , Radio , ext :le Journal lui méme qui était la VACHE à LAIT du Groupe à vue ses Recettes Chuter fortement ( les 2 Journaux ( quotidien et JIR )du fait de la montée en puissance des Sites Gratuits D' INFORMATIONS en ligne et Carole n'a pas choisie le meilleur moment pour prendre la téte du quotidien , il y a des Dinosaures dans la Presse certains vivent pour combien de temps ? car le Journal de l' ile de la Réunion est Propriété du groupe - France ( Antilles - HERSANT et sa création en 1976) et Maximilien dit maximin Chane - ki - Chune = C.K.C )se sentait trop vieux pour faire le grand Chamboulement à voulu faire en prenant du recul , il y a deux Ans il a confié la DIRECTION du Journal au Banquier Thierry BENBASSAT qui a son tour à pensé qu'il fallait remplacer le Rédacteur en Chef en Poste depuis 15 Ans et qui a embauché un Journaliste qui avait fait carriére jusqu'à L'EST Républicain ( Pascal BAUDOIN ) aprés 2 Ans de Réfléxions qui ont aboutis à une nouvelle formule et dans les bureaux PARISIENS de la Société de Promotions les Batisseurs de BOURBON et Jean Noel FORTIER Responsable du Syndicats des Journalistes et Thierry BENBASSAT s'accroche à l'idée que la Réunion n'est atteinte par le Phénoméne que connait la Métropole avec un Lustre Retard , il faut voir sur Internet ( le livre D' OR du Souvenir Français en LORRAINE , ALSACE , LUXEMBOURG et Lorraine - Sarroise ( guerres 1870 / 1914 / 1918 CDROMS de Base de Donnés !!!!!

6.Posté par kaloupillé le 13/01/2011 02:17

Sachant que les Batisseurs de BOURBON qui travaillent avec le CHANE à l'ile de la Réunion (974 ) ils ont quand méme des bonnes Relations qui ont construis des beaux IMMEUBLES chez nous et profitant de la bonne défiscalisation pour ne pas payer des IMPOTS en FRANCE et faire des Profits sur l' OUTRE-MER avec la LOI GIRARDIN / SCELLIER
comme le Buisness de l' Immobillier sur le pti Caillou sous les COCOTIERS
Tous les Résidences le Vaniller , les portes du Lagon , Coriande , Bois de Rose , clos de Marguerites , clos d'espéron , l' Albatros , clos de Senteur , Anais , Théatre , Auréa , Cytises , Lusidia , Lila- May , Marylin ( L.B.B. ) les Appartiennent à Méditer !

7.Posté par TEGO le 13/01/2011 08:11

Bonjour à toutes et tous et bravo autant à M. François Gillet et Notre Ami Pierrot DUPUY pour votre attention sur quelque chose qui intéresse ô combien le milieu économique . Je le dis net je ne suis pas un admiratif de CKC , ce personnage quitte ses fonctions c'est son problème je retiens simplement que CKC est quelqu'un qui a plus favorisé le recrutement venant de l'extérieur alors qu'il doit tout aux REUNIONNAIS . J'ai toujours vu en CKC un complexé . Aujourd'hui le journal le Quotidien n'est pas au mieux c'est le seul journal qui garde une haute réputation sur les fautes d' orthographe , pensons que la fifille fera mieux .

8.Posté par paul le 13/01/2011 08:41

oté créole à cause zot lé jaloux allé travaille un peu kaloupillé

9.Posté par pierrot le 13/01/2011 11:53

Paul : non créole lé pas jaloux

Le problème n'est pas de mettre ses enfants et famille à la tête de son entreprise non! Ca c'est normal quand ils sont qualifiés pour !
Mais là ce n'est pas le cas !... Donc là cela pose problème!

10.Posté par PECPEC le 13/01/2011 22:20

La roue tourne....C'est un peu quelque part la fin d'une époque.
CKC ne peut que mérité l'admiration de tous.
C'est un grand monsieur qui se retire du monde des affaires, ne perdez jamais de vue que c'est un total autodidacte, qui a commencé à 14 ans, après la boutique chinois de Saint Louis à créer le premier laboratoire photographique de la Réunion en 1968, puis les imprimeries, le materiel médical avec TPM, s'en suivi le Quotidien en 1976, avec les peaux de bananes qui lui furent réservé, par les têtes pensantes d'alors....Tous voulaient sa peau, tu t'en souviens Pierrot tu y étais !
Bien sur la réussite du journal et des autres entrprises a permis de créer le reste... Cen'est que le fruit d'un long travail par un homme acharné, qui ne comptait pas son temps ni son énergie.
Alors chapeau, Monsieur.

11.Posté par Michael le 23/01/2011 04:30

Arrêter un peu les critiques !! Pierrot vous descendez les gens comme ça, laissez le temps faire, sa fait seulement une Vingtaine de jour que Carole CKC a pris place !!
Même si la presse écrite fait grise mine depuis quelques temps moi j'essaie de croire à une stabilité après une réorganisation !!
Alors personnellement je souhaite bonne réussite à Carole CKC et une longue carrière dans la presse !! ;-)

PS: Pierrot entre nous arrêtez de toujours jouer la carte de la "provoque" en taclant sans arrêt sa devient "relou" !! ;-)

12.Posté par Salaire le 29/01/2011 10:32

Merci pour cette information. J'apprécie vraiment votre travail, continuez

13.Posté par anonyme le 06/04/2012 12:23

Que de mauvaises langues , ça se voit vraiment que beaucoup de gens parlent sans avoir une idée de ce qu'ils disent... Juste pour infos, son parcours a été très difficile , dès son plus jeune âge il a commencé a travaillé : une qualité que j'admire beaucoup chez lui , cette volonté de faire les choses sans y renoncé. Alors que pour beaucoup vous n'avez pas connu ça : partir de très loin pour ensuite grimper les échelons petit à petit. Pour la plupart c'est du réchauffé.... Alors avant d'insinuer quoi que ce soit prenez le temps de vous posez les bonnes questions et ne jugez pas les personnes sur leur apparences . Quand vous arriverez à sa hauteur faites le moi savoir . De plus c'est quelqu’un de très humble!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >