Sport

Maurice-Réunion en kitesurf: Sophie relève le défi


Sophie Bernier et son équipe
Sophie Bernier et son équipe
Voilà un an que Sophie Bernier, 33 ans, vice-championne du monde de kitesurf freestyle installée à La Réunion il y a 4 ans, se prépare pour une traversée de 174km en pleine mer, entre Maurice et La Réunion en kite-surf. Un défi sportif qui sera une première.

Elle effectuera la traversée das le courant de juin mais la date reste à fixer puisque son départ dépend des conditions météorologiques. Aujourd'hui, s'ouvre une "fenêtre de vent" mais l'athlète sera fixée sur la date de son départ 4 jours avant celui-ci. D'après son équipe, il faut un vent qui ne varie pas trop pour ne pas avoir à changer de voile. Celle de Sophie mesure 10m² et elle est adaptée aux vents type "passage de front froid", faisant entre 13 et 20 nœuds.

Son parcours aura pour départ le Morne à l'île Maurice et pour arrivée le port de Sainte-Rose à La Réunion, deux secteurs sur lesquels elle travaille depuis longtemps.

Sophie Bernier est prise en charge par une équipe de professionnels afin de mener à bien son périple. Une fois par semaine, elle travaille avec son préparateur mental, Thierry Bonnard afin de pallier à "tout ce qui pourrait la déstabiliser et prendre le dessus sur sa préparation physique durant la traversée".

Sophie Bernier n'a pas toujours été tournée vers la mer car elle est fille de parachutiste et remporte le titre de Championne de France Junior de Voltige en 1998. C'est en Bretagne que la jeune femme découvre le kitesurf et lorsqu'elle parle de la traversée pour la première fois avec Sébastien Coupy, premier homme a faire la traversée, elle se dit "pourquoi pas moi ?"

Après un gros travail d'organisation, où elle a dû concilier son métier d'infirmière et ses entraînements, Sophie Bernier "rêve secrètement" de battre le record de Sébastien Coupy qui est de 7h 14min et 23s. Il ne semble pas réticent à l'idée de voir son record dépassé puisqu'il s'assure que Sophie "ne manque de rien".

Elle a été "entraînée à devenir une athlète" selon son préparateur physique Stephane Jacquemin, et n'a prévu aucune pause durant tout le trajet. Des ravitaillements lui seront donnés via le bateau mais, elle n'a pas le droit de s'y accrocher et doit rester à une certaine distance de sécurité.

En phase d'attente, la sportive garde un œil sur les alizés avant de se lancer, mais "ne peut plus attendre".


Maurice-Réunion en kitesurf: Sophie relève le défi
Samedi 7 Juin 2014 - 16:05
Lu 1296 fois




1.Posté par L'Ardéchoise le 07/06/2014 17:55
Bon vent, jeune dame, que les dieux du ciel et de la mer vous accompagnent !

2.Posté par curieux le 07/06/2014 18:19
une vraie traversée c'est en autonomie totale comme du temps des pionniers Tabarly, Arnaud de Rosnay,

Cela dit la performance reste réelle et on aimerait bien savoir l'organisation du bateau suiveur car ya pas beaucoup de navire qui peuvent couvrir la distance en 8 heures.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 15:32 Surf: Johanne Defay est 5e mondiale

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales