Société

Marquage et prélèvement de requins : La Préfecture prend acte de la décision du tribunal administratif

Communiqué de la Préfecture de la Réunion suite à la décision du tribunal administratif d'annuler partiellement l'arrêté d'août 2012:


Marquage et prélèvement de requins : La Préfecture prend acte de la décision du tribunal administratif
"Par jugement du 30 juillet 2013, le tribunal administratif de Saint-Denis a prononcé l’annulation partielle de l’arrêté préfectoral n° 1226 du 13 août 2012 autorisant des opérations de marquage et de prélèvement de requins et portant interdiction temporaire de la navigation maritime, de la plongée sous-marine, de la baignade, des activités nautiques et de pêche dans les eaux maritimes bordant le littoral de La Réunion.
 
La préfecture prend acte de ce jugement. Dans la mesure où l’annulation n’est que partielle, cette décision ne remet pas en cause l'esprit général du dispositif de marquage et de prélèvement de requins déterminé par l’arrêté du 13 août 2012.
 
Le jugement rappelle l’interdiction de pêche et de marquage dans les cinq zones de protection intégrale de la réserve naturelle nationale marine de La Réunion – qui ne concernent que 5 % de la surface de la réserve - et leur encadrement dans les zones de protection renforcée.
 
La préfecture a, de manière constante, rappelé les règles de pêche dans la réserve, définies dans le décret instaurant la réserve. L’arrêté du 13 août 2012 n’entendait pas déroger au décret qu’il vise expressément, même s’il n’avait pas exclu expressément les zones concernées : au demeurant, aucune opération de marquage ou de prélèvement n’a été réalisée dans ces zones.
 
Le jugement du 30 juillet 2013 ne remet donc nullement en cause les actions engagées en matière de marquage et de prélèvement des requins."
Mardi 17 Septembre 2013 - 11:51
Lu 854 fois




1.Posté par noe le 17/09/2013 13:07
Pourquoi ne pas marquer les minables "marqueurs" ?

La Justice a été rendu pour une fois !

2.Posté par vide océane le 17/09/2013 13:38
En d'autres termes, cette décision ne change rien, juste un coup de pub pour 2 associations spécialisés dans la comm' (et qui battaient sérieusement de l'aile en ce moment)

3.Posté par Tonton le 17/09/2013 14:06
Est ce qu'il y a encore quelqun qui connait Qu'est ce qu'il est autorisé - et ou - ou pas - et ou, ou comment???

ILS ON CREE UNE SUPER BULLE administratif - injoinctions, reglementations, interdictions, restrictions....
Quand est ce qu'elle eclatera????

personne n'ose plus faire rien - personne ne comprends plus grands chose.

Vive l'adminstration française qui condamné les adminsitrés à plus rien faire (Vive le RSA!) ou de se mettre dans l'illegalité.

4.Posté par EDGARD le 17/09/2013 14:36
On constate l'exploitation médiatique de ce "non-évenement" fait par les associations extrémistes.

Tous en perte de vitesse actuellement, et conscientes que leur positionnement jusqu'auboutiste anti-prégulation n'est pas tenable....il faut de temps en temps pour elles péter un coup plus haut que leur cul et exploiter les médias pour rester en avant.
D'où l'invitation des élus pour la plongée, l'article bidonné du JIR et cet article publiciatire pour cette association d'extrèmistes...bref.....que du blabla.

On a l'habitude avec eux...:)

5.Posté par crao le 17/09/2013 14:40
2.Posté par vide océane

tu te caches derrière ton clavier parce que tu as peur de te faire crever les pneus?

6.Posté par La Préfecture prend acte? le 17/09/2013 14:53
depuis le 30 juillet alors qu'on est à mi septembre????


la prefecture a plutot mis un gros goni sur sa tete.
C'est à croire que la préfecture s’appuie sur des étudiants de droits qui ont redoublés le deug pour aligner autant d’incompétence.

7.Posté par coach de mes deux le 17/09/2013 15:59
5.Posté par crao

c'est quand les prochains entrainements au lagon ? Mdr :)

8.Posté par @ 4 le 17/09/2013 17:04
range ta planche il n'y a plus rien à voir!!!.

9.Posté par H2O le 17/09/2013 20:40
On verra bien ce qui sortira à la prochaine attaque...

10.Posté par Et l ''''''''''''''''intox continue .... le 17/09/2013 22:19
A VOIR ABSOLUMENT /
http://www.dailymotion.com/video/xsyfsz_yann-survivant-d-une-attaque-de-requin_news

11.Posté par Gelanna, une réunionnaise le 17/09/2013 22:52
l'information du chien et du requin, est dans les journaux de la métropole ce jour.La dépèche en parle, et les autres aussi, avec des détails que nous n'avons pas eu dans les journaux locaux 974.C'est dit "à un mètre du bord", il avait déjà une patte sur le sable et tout....Ils sont devenus gourmands, et voraces, à un metre du bord, bientôt sur la plage, il nous court dessus pour nous attraper.Moi, je dis "c'est trop".C'est dit que c'est un labrador de 11 ans.

12.Posté par Dominique TOUSSAINT le 18/09/2013 00:21
POUR LES INCULTES + OTRES BOBOKOLOSS........AFBAZ! Otres défenseurs ou pro -rekins, CESSEZ DE NIER L'EVIDENCE!

1-La réserve marine est trop récente pour abriter de quoi nourrir des bouledogues en recrudescence?.

*Comment expliquez vous alors que la taille moyenne des bouledogues chez nous dépasse largement la taille moyenne de l'espèce ? il se sont nourris de l'air du temps ?

2-Si la sédentarisation des bouledogues est reconnue, où étaient ils avant la ferme et réserve marines.

*Natalité du bouledogue: une portée tout les dix mois de 10 a 13 petits . partons d'un seul bouledogue en 1999 avec une mortalité de 50 % (disons six petits vivants après deux ans), d'une femelle sur deux petits et d'une maturité sexuelle a six ans , les premières portées créent des doublements de population en 2005 (36 individus femelles)et 2011 (1482 individus femelles) ce qui correspond exactement aux dates d'ouverture de la réserve (facteur améliorant leur croissance) et aux premiers accidents (doublement de la population => plus assez de biomasse pour nourrir cette population de requins : agressivité et défense du territoire, recherche d'autres proies). les chiffres sont bien évidemment inexactes . par contre la courbe de progression est elle intéressante et expliquerait la brusque augmentation de population après la création de la réserve marine ainsi que le début des attaques en 2011.

3-la ferme marine n'existe plus, les bouledogues sont toujours là, pourquoi?.

*Parce que contrairement a n'importe quel site classé ou on exige la dépollution du site après activité cette ferme n'a toujours pas été démantelé et constitue un DCP géant après avoir été un pole d'attractivité.

4-Le risque 0 n'existant pas, combien de requins doit on tuer et pourquoi ce nombre?.

*Etant donner que la biomasse est aujourd'hui insuffisante pour nourrir la population de bouledogue on peut estimer que celle ci est arriver a un palier (hypothese de 2950 individus dont 1400 femelles hors mortalité accidentel) . Si on veut diminuer la population il faut diminuer celle ci avant que les jeunes femelle deviennent matures il suffirait sans doute de pêcher pendant six ans au moins 230 femelles pour que le risque revienne lentement a la normale . 230 femelle c'est disons 450 requins par an soit un a deux par jour . c'est ce qui était pêcher avant 1999 et a 2500 euros le bouledogue pas mal de gens vont reprendre la mer.

4-Si malgré les prélèvements un accident survient à nouveau, que fait on?.

*En tout cas on aura essayer quelque chose . ce sera toujours mieux que l'attitude nihiliste pratiquer depuis deux ans et demi!

PS: un infiltré............

13.Posté par Un ti creole curieux le 18/09/2013 12:09
@ Dominique Toussaint, pour info

Selon les etudes pour les bouledogues c est une portee entre 4 et 15 petites, taux de mortalite elevee, gestation de 12 mois, maturite entre 12 et 15 ans pour les males et entre 16 et 18 ans pour les femelles ! donc estimation de l evolution du nombre d individus a revoir.

sources:http://www.sharkinfo.ch/SI3_99e/cleucas.html

14.Posté par Dominique TOUSSAINT le 18/09/2013 12:41
@13: en effet, sur cette page oui. Faut que les sites se mettent à jour alors... ou bien choisir ces sources. D'apres cette page Ok avec toi, ms d'aprés les pecheurs qui se font bouffer leurs prises, je trouve et je pense qu'ils st plus nbreux qu'on ne le pense ms surement que pas ts st accidentogenes. Ce st ceux la et/ou ceux qui s'approchent qu'il faudrait prélever...Par exemple au spot de sinleu depuis le début de l'année on en a vu 3-4 fois ds la houle au pic, ds le bowl et ds le chenal sur la bouée verte. Moi perso, avant on les voyait pas aussi pres des cotes. Faut pas ts les buter, ms la France en peche 20000t/an et nous ici, en pecher quelques-uns, sa fait chier tt le monde...Bref....pas sorti de l'auberge.

15.Posté par Un ti creole curieux le 18/09/2013 16:34
@Dominique Toussaint,

D accord ek ou de prelever les plus dangeureux et ceux ki representent un reel danger!
Apres il faut kan meme etre critique sur les observations des pecheurs (meme s ils sont en premiere ligne) il y a kan meme conflit d interet sur les informations divulguees.
le manque d etude sur la proliferation de l espece depuis 1999 a nos jours ne permet pas de s appuyer sur des donnees fiables a part des observations de pierpoljak !
Interessons nous plutot a la raison de cette augmentation d attaques et d individus pres de nos cotes.
Nena forcement forcement un raison logique et scientifique de la situation actuelle, dereglement de l ecosysteme liee a l activite humaine et la pollution du milieu, etc.... Car le prelevement des requins ne servira pas a grand chose si on travaille pas a resoudre l origine du probleme. Travaillons ensemble pour notre ile !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales