Société

Marquage des requins : Première sortie et aucune prise


Les deux bateaux, partis ce matin à 3 heures, chargés de marquer les requins pour mener des études scientifiques sont rentrés ce midi dans le port de Saint-Gilles sans avoir effectué la moindre prise. Un des responsables de l'association Squal'idées s'est déclaré "déçu" de cette première sortie en mer.

Mais cette première sortie a servi surtout à la préparation des "grandes manoeuvres" et de la nouvelle sortie qui aura lieu dans quelques jours. Une sortie en mer pour tester le protocole à respecter entre les deux bateaux. Le premier bateau est utilisé pour la capture, le second pour la phase chirurgicale. Les gestes devront être précis, "les risques de perte de vie de l'animal" n'étant pas exclu selon Pascal Bach de l'IRD. Les "marques", sorte de capsule d'à peine 5 cm seront implantées par chirurgie dans la cavité abdominale des animaux placés en phase de catalepsie, sur le dos. "Une station d'écoute captera toutes les marques qui passeront dans un rayon de 300 à 500m d'elle" continuent les techniciens de l'institut.

Ce matin, l'équipée s'est contentée de tester leur complémentarité au large du port de plaisance de Saint-Gilles. Cinq palangres ont été utilisées, trois fixes et deux non fixes. Mais aucun requin n'a mordu. Aucune observation n'a non plus été faite. La sortie aura également permis de coordonner les gestes des sept personnes impliquées : deux sur le bateau de pêche et cinq sur le bateau de marquage comprenant des hommes de l'IRD, de Squal'Idées et de l'Université de la Réunion.

Prochaine sortie pour les deux bateaux dans la nuit de jeudi à vendredi. La semaine pochaine, les sorties s'effectueront les lundi et les jeudi.

Marquage des requins : Première sortie et aucune prise
Mardi 18 Octobre 2011 - 12:04
Julien Delarue et Ludovic Grondin
Lu 1378 fois




1.Posté par almuba le 18/10/2011 14:11
L'homme croit pouvoir toujours dominer, même la nature et quand celle-ci reprend ses droits il la subit mais oublie vite les leçons pour atténuer son orgueil.
Marquer les requins, sans la "collaboration" de ces derniers équivaut, comme dit créole à "embarre la mer";
Bon courage!

2.Posté par William le 18/10/2011 15:59
Ce serait peut-être plus simple de marquer les surfeurs...
ils ont l'air plus faciles à attraper !!!

3.Posté par zaigrettes le 18/10/2011 18:35
très drôle, Wiliam!
eh oui, ces sales bébètes s'autorisent à nous narguer, en plus!
bon courage à toute l'équipe, le marquage est, je pense, la meilleure solution pour le moment!

4.Posté par sherlock holmes le 18/10/2011 19:52
voila qui ne recoupe pas l’hypothèse des pleureuses à savoir "une horde de requins sanguinaires et sédentaires qui defendent leur territoire, garde manger des balises de la reseve qu'il faut dissoudre".

5.Posté par Gil Xavier le 18/10/2011 22:10
Mon ami Bourbonnais m'a fait part de son commentaire sur cette info : "Zot y croit que requin La Réunion lé couillon ou quoi ? Lontan peut-etre, coméla requin La Réunion lé malin, té !".

6.Posté par noe le 19/10/2011 07:26
Comme pour les bagnoles , on va donner un n° d'immatriculation aux requins et aux surfeurs pour mieux les retrouver en cas de fuite , de disparition forcée ...comme pour les avions , une sorte de boîte noire qu'on peut suivre à la trace ou une puce électronique fixée dans le cou pour les surfeurs et les plongeurs comme pour nos chiens ....on pourra les retrouver rapidement .

7.Posté par an le 19/10/2011 07:59
a la la travail na pu requin dans la mer bec a li aller rode bichique alors

8.Posté par Ultra le 19/10/2011 10:07
Bonjour tout le monde,
Je vous invite vivement à taper sur votre moteur de recherche favoris : REFLEXION SUR LES REQUINS PAR HUGUES SAVALLI
Vous y trouverez un article très intéressant.
Je ne peux rien dire de plus mis à part que les décisions qui ont étés prises par des personnes qui ne sont pas sur le terrain ne sont pas forcément les bonnes.
Encore faut il voir si elles n'ont pas étés prises pour leurs propre intérêt.

9.Posté par marie Thérese et Marie Denise au chômage ! le 19/10/2011 12:47
calcul band rekins la lé couillon kom dit Gil Xavier ! et soit disant la mer t infesté rekins !! ou sa bona i lé dont ??!!
ma la entendu dire ke zot la bouge au "crash fictif " au large de Sainte-Marie, lavé besoin de zot po fé un l'exercice réelle !!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales