Santé

Marisol Touraine: "La santé, c'est un enjeu de société, de citoyenneté"


Marisol Touraine: "La santé, c'est un enjeu de société, de citoyenneté"
Ce jour, s'est tenu le débat public sur la stratégie nationale de santé au Parc des expositions et des congrès de la Nordev, à Saint-Denis. Plusieurs centaines de personnes ont fait le déplacement pour débattre et participer à des ateliers autour de la "prévention", du "parcours" et de la "démocratie sanitaire".

A la mi-février 2014, 200 forums auront été organisés sur tout le territoire national avec l'objectif premier de mobiliser les citoyens, les professionnels de santé, les élus et partenaires sociaux autour de la préparation de la future loi de 2014.

Un "travailler ensemble" dans le but de refonder en profondeur le système de santé, un système considéré par les instances comme performant mais inéquitable. Voilà la lourde tâche à laquelle doit s'atteler la ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Marisol Touraine.

Cet après-midi, la ministre s'est donc livrée au jeu des questions-réponses à l'issue de ce forum, dans une salle comble. Problème d'insécurité, désertification médicale, cigarette électronique, manque de place dans les structures spécialisées, greffe rénale,… La ministre a été interrogée sur des points très divers.

Un renforcement des ARS

Pour Marisol Touraine, la stratégie nationale "devra être adaptée aux spécificités de chaque territoire" et elle s'engage à faire ressortir ces particularités dans sa future loi. La ministre a, par ailleurs, particulièrement apprécié l'investissement citoyen dans ce forum: "Ont été associés habitants, patients et citoyens. C'est une grande satisfaction. La santé, c'est un enjeu de société, de citoyenneté".

Trois grandes orientations sont annoncées. D'abord, l'idée d'agir bien plus tôt en accordant une place privilégiée à la prévention. Le gouvernement actuel estime que cet outil est négligé depuis des décennies. Promotion de la santé, éducation thérapeutique, dépistage, parcours pour maladies chroniques, prise en charge de l'entourage… La stratégie nationale part de l'idée qu'il faut mobiliser tous les acteurs autour de prises en charges globales.

Deuxième orientation, offrir à tous les patients un égal accès aux soins. Pour cela, les hautes instances préconisent, entre autres, de simplifier la prise en charge de proximité en articulant les interventions des professionnels, services et établissements d'un territoire. Coopération entre professionnels, coordination ville-hôpital, démocratie sanitaire sont les mots-clés de ce défi.

Enfin, la déconcentration et une meilleure articulation entre les opérateurs nationaux, régionaux et les administrations centrales sont envisagées. Il est notamment prévu de réorganiser le premier recours en renforçant, par exemple, les marges de manœuvre des ARS.

Marisol Touraine: "La santé, c'est un enjeu de société, de citoyenneté"
Jeudi 6 Février 2014 - 18:38
MR
Lu 1103 fois




1.Posté par GORCE le 06/02/2014 20:27
LA MINISTRE A BRAS PANON ET NULLE PART AILLEURS

La ministre de la santé Marisol Touraine a choisi Bras Panon pour visiter une maison de la santé..... et pas ailleurs, comme par exemple Saint Denis dirigée par un maire socialiste. La ministre a également décidé de se rendre à Sainte Marie pour visiter une crêche.......... et pas ailleurs dans une ville socialiste.
Pourquoi ces destinations ? N'y aurait-il rien d’intéressant à voir dans les villes dirigées par les maires de gauche. En réalité la ministre a fait un choix objectif. La visite d'un ministre se mérite, c'est en quelque sorte une récompense du travail accompli. Le choix de Bras Panon n'est pas anodin car la maison de la santé, souhaitée avec force par le maire actuel, est un des rares établissement sur l'île à assurer un parcours de soins du patient diabétique. Nul doute que Daniel Gonthier fourmille d'idées pour encore développer l’hôpital de jour. Qui à dit que rien ne se faisait à BRAS PANON ?

2.Posté par citoyen le 06/02/2014 20:49
Comment fonctionnent comité médical et commission de réforme depuis quelques années ?

3.Posté par mi marche ec Melenchon le 06/02/2014 21:30
Avec son ISF elle sait qu'en demantelant les hopitaux elle pourra aller se faire soigner chez Cahuzac ou à l'hopital americain

4.Posté par Pourquoi? le 06/02/2014 21:58
En tout cas pas toi Fabian.

5.Posté par mwin té la le 07/02/2014 00:17
orphé la reste 5mn annette, bareigts pas vue la tete, annette lé pu socialiste lé écologie !

6.Posté par n o e le 07/02/2014 06:27
Du beau monde pour écouter Mme la Ministre !

Ces gens ont eu une journée de congé payé ?

7.Posté par mi marche ec Melenchon le 07/02/2014 07:29
Le commentaire n°1 a raison: les tocards se soutiennent entre eux. souhaitons à Gonthier la meme deculottée que celle attendue par le PS.

8.Posté par ? le 07/02/2014 13:11
Si ORPHE, ANETTE, BAREIGTS, ne sont pas rester ou peut avec la Ministre c'est que celle çi est venue spécialement pour le Groupe : FRUTAU, LEBRETON, VLODY
Donc on constate qu'il y a bien une cassure au sein du PS Local

9.Posté par Daniel FAIVRE le 08/02/2014 17:02
Débat public qui était invité? pas les personnes âgées surtout, pas les plus pauvres qui ne peuvent pas se soigner, une salle de gros zozo, a vomir

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales