Politique

Marine Le Pen en tête au Tampon: "Un cri contre la politique de l’Europe" selon André Thien Ah Koon

Lundi 24 Avril 2017 - 11:34

André Thien Ah Koon a réagi après la promulgation des résultats. Dans 48 heures, il dévoilera sa position. En attendant, le maire du Tampon et conseiller départemental propose via un communiqué son analyse de la situation. Au premier tour, aucune consigne de vote n’avait été donnée, l'élu avait préféré inviter "les électeurs et électrices à ne pas sombrer dans l’indifférence".


Marine Le Pen en tête au Tampon: "Un cri contre la politique de l’Europe" selon André Thien Ah Koon
"Les résultats de l’élection présidentielle 2017

Ce sont les primaires qui ont fait exploser le système politique.
 
L’organisation des primaires est critiquable. On paye 2 euros, et n’importe qui peut voter.

On est victime d’une primaire concoctée par des technocrates détachés de la réalité quotidienne des Français.

Le peuple est souverain de son vote. Il ne faut jamais oublier qu’en démocratie c’est toujours le peuple qui décide.

Et quand on le « borde », il vous retrouve un jour. (Référendum sur le Traité Européen, en 2005)

La tendance AU TAMPON
Taux de participation : 63,45% 
 

Score de Lepen et Mélenchon
 
Le vote de Le Pen et de Mélenchon est un phénomène de rejet général profond de la politique qui est conduite jusqu’à présent, en matière économique et sociale.

C’est la confirmation de la gravité d’une situation que nous connaissons quotidiennement en tant que Maire; que nous avons toujours dénoncé.

Exemple :

Prenons le cas :
-  De l’illettrisme,
-  Des hôpitaux, des urgences, des soins, les conditions dans lesquelles les gens sont mal soignés,
-  Suivi des malades,
-  Des prisons
-  De nos écoles
-  Du chômage,
-  Du logement,
-  Les retraités
-  Des jeunes qui fuient notre pays
-  La fuite des capitaux à l’étranger
-  L’installation de nos entreprises à l’étranger, encouragé par l’argent de la République,
-  Le désespoir des agriculteurs (canne à sucre, maraîchers, etc), des éleveurs (bovins et porcins), des planteurs en général,

La France ne peut plus aider les planteurs de canne sans l’accord de l’Europe.

La France a perdu sa souveraineté. C’est Bruxelles qui décide. Un État doit être souverain de son pouvoir

Le vote des extrêmes 
 
C’est un vote de contestation qui est né du chômage des jeunes, abandonnés. 
Cette situation est l’expression d’un vif mécontentement général. 

Dans notre commune du TAMPON en 2012, traditionnellement de droite, la population a voté à 62% au 2e tour pour le candidat socialiste, Hollande. 

C’était déjà le grand symbole d’une grande espérance que la population a lancé et que le gouvernement n’a pas su saisir. 

Cette espérance a été bafouée, ignorée, par les gouvernements successifs. 
Et la population a été trompée. 

Le vote des extrêmes est un vote de grand mécontentement et de grande déception. 
Ce n’est pas surprenant que la population lance aujourd’hui, un grand cri de désespoir. 
Les élus de terrain sont bridés. La population étouffe dans la bureaucratie et la paperasse administrative. 

Il appartient aux responsables politiques de prendre en considération et de ne pas continuer à les ignorer. 

Notre position et celle de notre équipe sera connue sous 48 heures. 

On a connu une crise économique grave, une crise politique grave. Tous les hauts responsables doivent en prendre conscience.

Situation des outre-mer
 
Tous les hauts responsables politiques qui dirigeront notre pays doivent être tenus pour responsables du vote de ce jour.

Exemple : Trois jours avant le vote, ils découvrent que la GUYANE a des problèmes.
L’État a débloqué 3 milliards car il a découvert que la situation était explosive.

L’État a reconnu implicitement qu’il existait un grand fossé entre des responsables de l’État et l’outre-mer.

C’est de l’inconscience des hauts dirigeants.

L’outre-mer est en état d’urgence économique et sociale.
L’outre-mer ne compte que quand il y a des élections.

Cette situation est aggravée par une politique de libre-échange inhumaine.

Le retard de notre île ne sera jamais comblé.
Ça fait 70 ans qu’on fait une politique colonialiste.

On nous considère comme des enfants adoptifs. (Comme des enfants de la DDASS).
Il y a de plus en plus de SDF. Il y a de plus en plus de familles dans la misère, victime du coût de la vie. (+35% avec les mêmes prestations sociales)
De plus en plus de mal logement.

L’illettrisme touche 110 000 personnes.
Le RSA : 90 000 familles, soit 180 000 adultes 130 000 chômeurs.

Il y a 310 000 personnes, soit l’équivalent de 50% de chômeurs à la Réunion.
 
On est encore en colonie. On n’est toujours pas en Département.

Il y a 52% de la population qui vit en dessous du seuil de pauvreté. (référence 935 euros à la Réunion) (880 euros en Métropole)

Si vous considérez que le coût de la vie est de 35% plus cher qu’en métropole, vous devez ajouter 35% sur les 935 euros de référence, soit 1262 euros.

Donc toutes les familles réunionnaises qui vivent à moins de 1262 euros sont en dessous du seuil de pauvreté, en termes de pouvoir d’achat définis par le législateur.

C’est un système post-colonial qui continue encore de bafouer les droits élémentaires des peuples.

Il ne faut pas être surpris, avec une telle politique, que la population fasse appel aujourd’hui aux extrêmes.
 
L'Europe
 
Si aujourd’hui, les Tamponnais donnent aux deux extrêmes la majorité, c’est parce que la politique européenne est jugée néfaste pour l’avenir.

Le peuple reproche à La France d’avoir abandonné sa souveraineté à Bruxelles.
En effet, en 2005, 55% des Français a voté non pour les traités européens, tels qu’ils existaient.

Alors que 55% des votants avaient demandé à revoir les traités européens et les traités de libre-échange.

Pendant toutes ces années, la politique européenne a échappé aux Français.

Les gouvernements successifs ont mené la même politique européenne sans respecter la volonté des peuples.

De même, la mainmise des services de l’État sur le fonctionnement des communes empêche le développement des chantiers par des procédures administratives qui empêchent le pays de lancer de nombreux chantiers.

Exemple: pour faire un petit pont pour supprimer un radier et mettre en sécurité la population, il faut plus d’un an de procédures, alors que le budget est disponible.
C’est un exemple parmi d’autres.

Il faut rendre aux Mairies, le premier échelon de la proximité, une plus grande liberté d’actions.
 
Depuis combien de temps, avons-nous dénoncé la politique négative de l’Union Européenne. On n’a jamais pris au sérieux nos alertes.

Exemple : la canne à sucre.

Pour ceux qui ont encore quelques doutes sur la politique européenne pour l’outre-mer, ils seront édifiés de savoir que les planteurs de cannes, plus de 30 000 hectares ne savent pas ce qu’ils deviendront."

ANDRÉ THIEN AH KOON,
Maire du Tampon
Conseiller Départemental
Membre honoraire du Parlement français 
Lu 2543 fois



1.Posté par Grangaga le 24/04/2017 12:37

Kontt'....zot' mèm', y sali outt' bouss', si ou di ????
Gardd' zot' l'az'........
Zot' bann' manda..........
Zot' kontt' an bank'......
Kossa zot' y fé........
Og'mantt' z'inpo....
Og'mantt' do l'o......
Kouk' zot' y koné.......
Kèl' l'ékol' politik' zot' la fé.....
Karèss' lo syin domounn' portt' a portt'......
Rényion kafé.......
Donn' fèy' toll'..........
Dis'tribi bon l'éssans'..........
Apré sa....sakènn' y rantt' zot' kaz' po sin k'an....
Li kraz'.....son banann'.........
A zot' y bwarr' sanpann'.......
Kréol' lé ....bètt', mé la pi....kouyion...............

2.Posté par y.féry le 24/04/2017 12:50

Il "n'a pas donné"de consigne de vote... mais, cependant réunion des employés ... pour leur dire quoi?
Le seul maire qui a reçu Marine Le Pen, dit-on.

3.Posté par la marine le 24/04/2017 13:18

c est bizarre vous allez prendre 48 h pour donner votre position pour le deuxième tour
c est quand même désolant de voir tout ses rébus de la société se donner la main et nous donner des leçons
GILBERT ANNETTE LUI se midi il est plus socialiste que jamais MAIS il a jeté son râtelier dans le bol de soupe MACRON
MOREL c est maintenant qu il voit qu on vit dans la misère
GIRONCEL LUI son partie depuis la nuit des temps rêve toujours un projet pour nous
comment peut on croire encore a tous ses assoiffées de pouvoir qui ne pense qu a leur mandat et leur poche
cette monté du FN MR ANNETTE est du un peut a la politique de régression de votre gouvernement
avec les LOIS MACRON ET COMRI
ET se n est pas fini si il sera ÉLU il nous enterrera encore plus et la plupart du temps les petits
pour ma part je vous suivrait pas
JE FERAIT HONNEUR A MON VILLAGE JE GARDERAIT MA VAGUE BLEU MARINE

4.Posté par wtf le 24/04/2017 14:06

une analyse factuelle et qui en ce sens, marque.

Mais à l'en croire, ce maintien du département dans l'ère post coloniale (en bridant volontairement le développement de l’île, qui possède un rél potentiel phénoménale sur tous) , ne serait donc que du fait des élus de métropole...hummm, pas d'accord. Car cela revient à admettre que les élus locaux ne servent strictement à rien, qu'à occuper des postes pour eux et leurs copains coquins !

5.Posté par Jeremy le 24/04/2017 14:42

L'idiot regarde le doigt lorsque le sage lui montre la lune

6.Posté par RIPOSTE974 le 24/04/2017 14:58

TAK ko sa ou la fé député en 1986 ...

Aujourd'hui tu vois la noiceur de tes cheveux avec une liste de complainte

TAK va te reposer

7.Posté par Simandèf le 24/04/2017 15:01

Un des co-fondateur de l'association Reporters sans frontières soutenu par Mouvement pour la France, par Debout la République et le Front national avait dit que la France est blanche et catholique c'est aussi ça l'extrême droite. C'est peut'être cela ce que les tamponnais ont voulu exprimé.

8.Posté par Tanguy Proquo le 24/04/2017 17:21

J'adore l'humour noir du repris de justesse tamponnais, il se cache derrière (modération,NDLR). Devant le masque il dit "Allez voter" sans consigne et il passe son temps, derriere (modération,NDLR), à appeler ses administrés pour leur de mander de voter lepen. Il ne peut ignorer que la marionnette de philippot veut sortir de l' Europe,( dont elle est salariée) Or l'Europe déverse sur la réunion 2 milliards chaque année sur notre île et surtout l'agriculture est subventionnée à 80% par cette même Europe qui la fait vivre en lui versant des salaires pour un emploi fictif

9.Posté par lilimay le 24/04/2017 17:40

Monsieur TAK en recevant Marine Le Pen et avant elle son père Jean Marie Le Pen dans vote commune vous avez donné un signal fort à votre population, même si officiellement vous n'avez soutenu aucun candidat. Mais officieusement, il se dit ( bande coupeurs zerbes sur le bord chemin), ben André l'a dit à nous il faut vote Marine. De plus vous dite que nous sommes encore en colonie et que nos hommes politiques n'ont rien fait pour changer ça. Qu'avez-vous fait lorsque vous étiez parlementaire? Près de 20 ans je crois. Vous êtes donc aussi si ce n'est coupable mais responsable que ceux que vous dénoncez aujourd'hui.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 11:13 Nassimah Dindar évoque une "théorie du complot"