Politique

Marie-Luce Penchard : "Changer le regard de la métropole sur les Outre-mer..."

La ministre de l'Outre-mer Marie-Luce Penchard a adressé ses voeux aux populations ultramarines françaises. Dans une intervention qui n'a pas excédé cinq minutes, la ministre revient sur l'année écoulée. Etats-Généraux, Conseil interministériel de l'Outre-mer ou "volonté de changer le regard de la métropole sur l'Outre-mer", Marie-Luce Penchard a également présenté les grandes lignes de sa feuille de route.


Marie-Luce Penchard : "Changer le regard de la métropole sur les Outre-mer..."
"Nous avons entrepris un travail important dans un soucis de dialogue constructif pour le bénéfice de chaque territoire". Ce sont par ces mots que la ministre de l'Outre-mer a commencé ses voeux pour l'année 2010. Dans une allocution qui n'aura pas dépassé cinq minutes, Marie-Luce Penchard a énuméré une liste brève des moments forts de l'année écoulée.

Malgré le flop d'une faible fréquentation des Etats-généraux à la Réunion, la ministre de la rue Oudinot n'a pas manqué de rappeler la réussite d'un processus dont l'idée avait été lancée par le président de la République suite aux mouvements sociaux ultramarins : "Vous avez été entendus. Le président de la République, le Premier ministre, les membres du gouvernement ont dessiné les contours de la nouvelle politique que nous mènerons dans les Outre-mer" a t-elle expliqué.

Pour une "relation rénovée"

Ce sont ces contours que la ministre a présenté sous le signe des 137 mesures annoncées lors du Conseil interministériel de l'Outre-mer (CIOM) le 6 novembre 2009, et contres lesquelles un certain nombre d'élus locaux de l'opposition sont montés au créneau.
Marie-Luce Penchard précise à ce titre que chacun des douze territoires de l'Outre-mer français représente un projet particulier et une priorité dans le calendrier qu'elle s'est fixée pour une "relation rénovée...".

Organisation des filières économiques, coopération régionale accrue, la ministre guadeloupéenne souhaite à travers ses projets "écrire une nouvelle page dans l'histoire des Outre-mer" tout en changeant le regard de la Métropole sur l'Outre-mer.
Dimanche 3 Janvier 2010 - 12:30
Ludovic Robert
Lu 1864 fois




1.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 03/01/2010 13:10
"Etats-Généraux, .../..."volonté de changer le POLITIQUE de la métropole sur l'Outreau-mère"
Vous voulez dire SANS SUJET TABOU dans les Pouponnières? y/c Parité Educative des Enfants?

2.Posté par L'autruche le 03/01/2010 13:59
"écrire une nouvelle page dans l'histoire des Outre-mer" tout en changeant le regard de la Métropole sur l'Outre-mer.
Changer le regard de la métropole sur l'outre-mer ...
Voilà qui est dit et cette fois par une ministre ...
Depuis le temps que l'on me fait comprendre qu'il faut rester politiquement correct et faire attention au choix des mots lorsque que je formule des souhaits relatifs aux relations au sein même de la République et plus particulièrement des relations entre la Métropole et la Réunion !

Si madame la ministre pouvait réellement faire changer le regard de la Métropole sur les outre-mer, alors ont pourra dire que son passage fut utile pour la République...

3.Posté par La wepublik bananière ? le 03/01/2010 15:01
Enfin donc l'année de la vérité ! Après celles de la rupture , la vérité apparaîtra donc aux yeux, et oreilles de la mère patrie . La République bananière s'affichera juste après la visite de Dame Luce et Sieur Nic. Mon Dieu Marie Joseph ! Néna kozmen po gagné .

4.Posté par Bel Caf lo vré Fra le 03/01/2010 15:14
Madame lo ministre la di in bon naffer kan li la v’ni ici : i fo ensamb ni rogarde sat létat la fé ou la pas fé, mais aussi sat la fé ici ou la pas fé. Arret kri létat, konte aussi grin pou grin sat lo départment, la région, lo commine la fé. Responsabilité là bas, responsabilité ici.

5.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 03/01/2010 17:28
Ce n'est pas en faisant des émissions TV dans lesquelles on explique aux métropolitains que ce qui justifie les tarifs des produits à la Réunion, c'est de déposer les courses en Hélicoptére, ou que le transport coupte 15% de plus et les octrois de Mer 15% encore...

Ca ne justifie pas les "CULBUTES de 2, 3 ou 4" sur certains produits trop "huileux" pour rester dans le Chariot type...
Ni l'installation de centrales thermiques qui augmentent d'autant les dépenses privées en tuant l'évolution propre espérée...
Ni les travaux pharaoniques qui endettent les générations hypothéquées et engraissent les Stés Nationales...
Ni la Corruption et l'association de malfaiteurs, de Fonctionnaires d'Etat qui agissent ici en Totale Dérive intitutionnelle IMMUNITAIRE grave, sur les ordre d'un Intéret Supérieur Contraire à aux engagements contre la TRAITE des ENFANTS et l'HUMANITE LA PLUS BASIQUE...etc..etc..

C'est d'abord, d'expliquer qu'il y a 52% de la population sous le seuil de pauvreté, 1/4 des foyers monoparentaux (guadeloupe 52%), et des surrémunérations qui faussent les échanges économiques locaux..."M. OH LIEN" je crois...

Soyons juste: des revenus en moyenne moitié moins importants qu'en Métropole
pour des produits en moyenne 50% plus chers... "pas besoin de sortir de la cuisse à Jupiter", et comprend et VOIT qui VEUT comprendre et Voir. ce n'est pas de parler de l'Identité Nationale qui nous en sortira, ni d'éluder le rôle PROVOQUE et Volontairement Maintenu des Pouponnières de la France...

C'est plus de la Communication qu'il faut là, après les Etats Généraux, c'est DES ACTES

6.Posté par Mieux que Sudre le 03/01/2010 18:27
Penchard est bien mieux que Margie Sudre !

Y a pas photo.

7.Posté par hoarau le 03/01/2010 18:54
ces 5 mn veulent tout dire
penchard se penchera sur les ultra marins en leur disant vous etes dans l'exagonne restez-y
c'est la qu'est votre centre d'interet moral
et hop!
RM

8.Posté par Rebelote le 03/01/2010 21:06
Domota vous attend aux Antilles Madame la Ministre, je vous plains avec la pagaille qui s'annonce suite à une grève illimitée. Quel intérêt avons-nous à garder une île qui revendique son indépendance depuis tant d'années ? Largue à zot !

9.Posté par Basile le 03/01/2010 22:16
"Changer le regard de la métropole sur les Outre-mer..." Voilà une idée générale qu'elle est bonne ! Et en plus, ça ne coûte pas cher...

10.Posté par Patrick Floc'h le 04/01/2010 09:20
[...] cette année, l’Etat avait réservé à la presse un cadeau bonus.
En 2008, les subventions représentaient un total de 282 millions d’euros.
Désormais, l’Etat va également aider la presse en ligne à hauteur de 60 millions sur trois ans.
Il y a une semaine s’est tenue la première réunion chargée de répartir les 20 premiers millions. Aujourd’hui, Le Monde révélait que Rue89 toucherait 249 000 euros, Mediapart 200 000 euros et Slate.fr 199 000 euros. Des sommes dévoilées dans un souci de transparence par Maurice Botbol, le président du SPIIL (le Syndicat de la Presse Indépendante d’Information en Ligne), fondateur d'Indigo Publications.
La presse traditionnelle a, en effet, toujours fait preuve d'une remarquable discrétion sur ces questions. D'ailleurs Lemonde.fr ne dit pas un mot sur le montant des aides accordées aux sites des journaux ou à certaines filiales de groupes de presse. [...]

Quizz est que Zinfos 974 va pouvoir bénéficier de ce genre d'assistance ?

Faut il avoir des accointances pour remplir les conditions pour prétendre à sa part du gâteau ? Qu'est-ce qui empêche un blogueur ou une association de blogueurs (après tout, Rue89 n'est pas vraiment autre chose qu'un tas d'opportunistes souvent à tendance gauchiste ) pour venir réclamer ?

Donc Pierrot tu pourrais y avoir droit non ou zinfos 974 va rester comme certains refuser de solliciter cette forme de subvention publique.? remarque pour payer les frais d'avocats contre Nassimah cela pourrait être utile non?

11.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 04/01/2010 10:38
Merci pour ces Renseignements patrick... oui nous aussi aimerions savoir avec comparaison aux autres blogs locaux...
Juste une remarque: Le "turn over" ministèriel ou de secrétaires d'Etat dans les Dom n'est malheureusement pour nous, pas une bonne nouvelle. Cette initiative est censée remettre à zéro les "compteurs" des démarches engagés avec les prédécésseurs, certainement à Renvoyer les mêmes dossiers, "justifiant" de repousser d'autant les NON -Réponses...

Ce qui nous donne raison de DOUBLER, voir TRIPLER nos démarches, transmettant directement au Président de la république, Nicolas SARKOZY, en même temps qu'aux Ministres désignés, et aux "rapporteurs" des Etats Généraux (ROCHDI et Frédérique LEBON, sans immaginer pour autant qu'ils nous trahiraient à ce point) le Dossier sur le "Massacre Sociale et Judiciaire des 90% d'Enfants et leur Père"... 50% de couples (mariés, hors union libre) séparés, pensez vous que cela concerne suffisament de monde maintenant ? Non ? Tjrs pas ?

Cela risque t'il de faire "changer le Regard de la métropole sur les Outre-mer" si l'on maintien ce SUJET PRIMORDIAL, TABOU, c'est pas sure, n'est ce pas ? PROBLEME D'APRES VOUS ?

12.Posté par Ulysse le 05/01/2010 20:57
J'apprécie Mme Marie-Luce Penchard, c'est un changement très positif pour l'Outre-mer depuis son arrivée.
Mais dommage selon moi qu'elle soit visiblement aussi mal conseillée côté image, je lui ferai bien part de quelques conseils très utiles ...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales