Social

Marie Joseph Malé: "On a affaire à une attitude totalement intransigeante"

La direction d’Air Austral expose ses arguments en ce moment même lors d’un point presse qui a commencé à 18h. Son président directeur général, Marie Joseph Malé, a introduit son propos en faisant un rappel des faits. Des extraits de son intervention :


"Un dépôt de préavis avait été lancé depuis Paris par le SNPL vendredi à 22h30, relativement tard, avec 8 revendications. Nous avons proposé durant ce weekend de nous rencontrer le lundi matin avec une équipe de négociateurs. J’avais compris que l’équipe en face avait un mandat (…) Il y a eu convergence sur l’ensemble des points et l’équipe est sortie plutôt confiante. Le mardi on s’est revu pour signer un accord. On a eu droit à une remise en question, avec une surenchère (…) Des points ont été rouverts, sur des pressions de la base. Ils souhaitaient prendre du temps pour pouvoir encore consulter la base. La grande surprise est venue deux heures après dans un mail avec le maintien de leur préavis et l’arrivée d’une délégation nationale du SNPL pour renforcer le bureau (local, ndlr) actuel."

Marie Joseph Malé rappelle que la sanction du délégué syndical du Syndicat national des pilotes de ligne a été prise pour la raison suivante : "Je rappelle qu’il a menacé un dirigeant de la compagnie. Il se trouve qu’il est délégué syndical SNPL. On a sanctionné un employé pour un dérapage. Il fallait le faire sinon, il n’y a plus de limites. Personne n’aurait compris une reculade. On a l'impression que tout ce qui a été dit depuis une dizaine de jours va à l’opposé de tout ce qui a été fait jusqu’à présent. On a l’impression qu’il y a une situation apocalyptique. (…) On a affaire à une attitude totalement intransigeante, outrancière. Je pense que le protocole que  nous avons négocié répond globalement aux revendications. Je n'ai pas d'inquiétude mais de l'incompréhension."

Questions/réponses :

Comptez-vous vous revoir avec les syndicalistes ?
"On a fait beaucoup d’efforts dans cette affaire. Nous avons proposé des négociations le lundi, on a accepté le mardi et le mercredi. Je pense que j’aurais réécrit le même protocole aujourd’hui. La porte est toujours ouverte, mais qu’ils puissent venir avec des éléments qui nous permettront de conclure cette affaire."

Est-ce que la présence du SNPL FRANCE gêne les négociations ?
"Je négocie qu’avec le SNPL Air Austral ». Je considère que nous sommes une petite compagnie, avec un réseau et un certain nombre de contraintes d’une petite compagnie (M.J. Malé explique que sur 13 membres, la composition du bureau du SNPL France compte 10 membres d’Air France, ndlr)"

Quel plan B si la grève est maintenue ?
"Les premières perturbations pourraient intervenir le 29, mais dès demain (jeudi) nous y verrons plus clair. Nous avons réfléchi à plusieurs scénarios de crise pour minimiser l'impact pour nos clients.

Quatre jours de conflit (jusqu’au 1er février), combien ça en coûterait à la compagnie ?
"Il y aurait une incidence de trois millions d’euros mais l'Incidence est aussi sur l'image."
Mercredi 27 Janvier 2016 - 18:41
Samuel Irlepenne sur place
Lu 3161 fois




1.Posté par Eno2016 le 27/01/2016 19:17
Il faut mettre à la porte les gens qui détruisent l'entreprise !

2.Posté par KLiD le 27/01/2016 20:07 (depuis mobile)
Une petite compagnie. Un service commandè depuis la grande compagnie à des syndicalistes de Paris déjà bien riches qui ont eu assurance d''être encore plus riches! comment? Comptes commex Cahusac! C''est ça le socialiste !!!!

3.Posté par Randrianarison le 27/01/2016 20:11 (depuis mobile)
Tous ce que le projet et le ministère ont a besoin une protége de Dieu ,car il es internnelet ont va demande une guide pour le bien chemain. pour qoui que ce soit et je prie pour vous que Dieu soit fortifiée God with us:Dieu pour nous peace

4.Posté par Titi or not Titi le 27/01/2016 20:28
Si AA Augmentent Ses Prix , Prévoyez Des
Psy Pour Les Profs ! 😄😄
Le Sigle AA Chez Eux : Avantages Avantages ! 😜

Pour Moi : Avance l'Argent !! 😜

ANouLa©®

5.Posté par La vérité vraie... le 27/01/2016 20:43
Eno2016. C'est pour quand vôtre diplôme dans l'aviation civile ?
Oups, j'avais oublié trop de champagne...
Quand vous l'obtiendrez vous pourrez demander le licenciement des spécialistes de ce métier. Qu'on licencie tous ces messieurs et on recrute les pilotes de ce site, il y en beaucoup apparemment.

6.Posté par Pierrot2 le 27/01/2016 20:52
Si j'ai bien compris on a droit d'insulter son collègue de travail et de surcroît un délégué syndical qui a osé commettre cette faute, et si celui ci est sanctionné aussitôt ses autres collègues se mettent en grève par solidarité et donc on a droit de faire dans une entreprise.
Pour moi c la porte et on se verra aux prudhommes.
Ils préfèrent couler l'entreprise malgré la crise .
Quelle mentalité de merde

7.Posté par GIRONDIN le 27/01/2016 21:28 (depuis mobile)
...Nous avons réfléchi à plusieurs scénarios de crise pour minimiser l'impact pour nos clients. ..


C'est quoi le problème alors?

8.Posté par À mort le 27/01/2016 21:34 (depuis mobile)
À mort le syndicat!

9.Posté par kld le 27/01/2016 21:37
po l'air content le Malé sur la photo !!! hi,hi .

10.Posté par John le 28/01/2016 03:11
La compagnie est petite quand ca l arrange Male !?!!
Lorsqu il s'agit des salaires tout le monde y compris la nouveau et jeune pdf Male veut bien un alignement avec les grandes compagnies ...

11.Posté par Mva la pa di le 28/01/2016 08:21
Où est l'intérêt de maintenir cette compagnie avec notre argent (le contribuable ) sans contre parties ???? Cette compagnie couterait double à l'usager : les impôts et le billet !

12.Posté par PEC-PEC le 28/01/2016 11:08
Le corporatisme du SNPL le condamne à terme. Ces gens bien instruit, bien payés, pas trop fatigués, ont des prétentions d'une autre époque.
Il y a un peu plus de 15 ans la deuxième compagnie de France a fermé (Air Littoral) en raison de la pression inadaptée du SNPL. A l'époque tous les pilotes disaient mais non ils ne fermeront pas, vous imaginez 1200 personnes au tas ! Mais oui ils ont coulé la boutique quand même. On retrouve encore ces mêmes pilotes aujourd'hui dans tous les conflits de compagnie.
Messieurs les pilotes la vie a changé vous n'êtes plus les rois du monde. Comme on dit dans le métiers, juste, des veilleurs de nuit ! ! ! Arrêtez de vous prendre pour des dieux. Demain on peut fabriquer du pilote à la chaine et vous le savez bien...Méfiez vous que votre jusqu'au boutisme, ne vous mette sur la paille à vie !
Préservez les outils de travail, sinon demain il y aura une vraie compagnie à bas coût sur la zone et vous irez pleurer pour bosser au smig X 2, rien de plus....
Fais ton choix camarade !

13.Posté par jim le 28/01/2016 12:01
Les pilotes d avions et transporteurs = "mafia" :)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales