Société

Mariage homosexuel: La LDH appelle "à ne pas céder à l'intolérance religieuse"

La Ligue des Droits de l'Homme s'est fendu d'un communiqué par rapport à la marche qui a eu lieu ce matin contre le mariage pour tous. Pour la LDH, il est important de "promouvoir la laïcité et lutter contre le racisme et toutes les formes de discriminations". Voici le communiqué :


Mariage homosexuel: La LDH appelle "à ne pas céder à l'intolérance religieuse"
La laïcité de la République, et dans la République ce n'est pas seulement un ancrage essentiel pour notre démocratie. Elle fonde aussi, aujourd'hui comme hier, pour tous en tant que citoyens libres, la revendication commune d'une égalité sociale réelle et le refus de toutes les discriminations.
 
Promouvoir la laïcité et lutter contre le racisme et toutes les formes de discriminations, c'est un même combat s’inscrivant dans la lutte universelle des droits de l’Homme.
 
C'est la raison pour laquelle en cette journée de commémoration de la loi de 1905 et à la veille de l'anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l'homme, adoptée le 10 décembre 1948 au palais de Chaillot à Paris, il nous apparait essentiel d'appeler une nouvelle fois nos concitoyens de la Réunion à ne pas céder, sous quelle que forme que ce soit, à l'intolérance religieuse.
 
A ce titre, il est important de rappeler que l'union civile que constitue le mariage dans le droit positif de notre pays laïc, ne relève pas du religieux. Ce n’est donc pas aux religions de fixer les règles de l’union civile que constitue le mariage civil. L’institution du mariage civil pour tous n’oblige personne à renoncer à ses options philosophiques ou religieuses.
 
En revanche, il est regrettable que des responsables religieux, qui se disent défenseurs de la laïcité, aient choisi la date commémorative de la loi de 1905, pour tenter d'exercer une pression indue sur le débat public à propos du projet de mariage pour tous.
 
Il nous appartient d’exercer une vigilance constante face à la tentation de réduire la laïcité à la seule coexistence des religions alors qu’elle permet la création d’un espace public et privé qui dépasse les appartenances individuelles ou collectives de toute nature.
 
C'est pourquoi, avec LA DECLARATION UNIVERSELLE DES DROITS, nous rappelons
 
- que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.
 
- que la méconnaissance et le mépris des droits de l'homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l'humanité (…)
 
- que nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation.
 
- que tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration et contre toute provocation à une telle discrimination.
 
Nous considérons, à ce titre, que l'union civile, non religieuse, que constitue le mariage est un droit reconnu à tous par la Déclaration universelle et les principaux textes internationaux relatifs aux droits de l’Homme ratifiés par la République.
 
Au-delà de l'expression normale de nos différences d'opinions ou de croyances religieuses, Il s'agit aussi d'une application du principe laïque qui veut que la République, garant du respect des droits contre toute discrimination, reconnaisse l’institution du mariage civil pour ce qu'il est : un contrat civil entre deux adultes consentants.
 
Ainsi, au-delà des appartenances philosophiques et religieuses, tous conviennent qu'il faut se dresser contre la persistance de diverses discriminations:
 
- discrimination contre les musulmans alors qu'un discours de haine voudrait présenter l'Islam comme un mal absolu;
- contre les juifs alors que des discours et actes violents les visent en tant que tels ou comme responsables malgré eux de la politique de l'Etat d'Israël;
- contre les travailleurs immigrés ou les français issus de l’immigration, alors que ces catégories restent souvent encore enfermées dans des situations sociales désespérantes;
-  contre les jeunes privés, dès leur début de leur vie d'adulte, de la dignité du droit au travail;
- discriminations fondées sur les croyances ou l'appartenance religieuse;
- discriminations contre les femmes alors qu'elles continuent de subir tant de violences réelles et symboliques.
 
Dans le même esprit, la Ligue des droits de l’Homme s'engage aujourd'hui  en faveur de la signature par les collectivités territoriales de la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale, proposée par le Conseil des communes et régions d’Europe.
 
 Oui, chaque discrimination, qu’elle soit liée à l’origine, à l’opinion ou à la croyance, à la condition sociale ou encore au sexe ou à une orientation sexuelle, est l’affaire de tous, quelles que soient notre origine ou nos opinions philosophiques ou religieuses.
 
Oui, la laïcité, c'est pouvoir exprimer notre propre recherche du bonheur dans le respect de l'autre et l'ouverture aux diversités qui fondent notre commune humanité.
 
C'est pourquoi il nous faut éviter et l'intolérance et la controverse  inutile.
 
Il n’est de lutte efficace contre les discriminations et les replis communautaristes et sectaires que dans un combat laïque partagé pour l’égalité et la citoyenneté sociale.
 
La Ligue des Droits de l’Homme - Section de La Réunion
Dimanche 9 Décembre 2012 - 17:04
.
Lu 1349 fois




1.Posté par zou le 09/12/2012 16:18
L'égalité sociale ! Elle est bonne celle-la !! Aller donc parler de votre égalité et des droits de l'homme à tous les sans-abris qui crèvent de froid et de faim, abandonnés par la belle république française, pendant que ceux qui pondent des lois débiles s'en mettent pleins les poches sur le dos du peuple !! Hypocrites !! Et la liberté d'opinion, vous en faîtes quoi ???

2.Posté par Baba le 09/12/2012 19:06
La ligue des droits de l'homme sélective dans ses combats. Y a pas la ligue des droits de la femme ? Parité exigée. La femme s'efface devant l'homme, le masculin l'emporte sur le féminin.
Quant à la laïcité ça ne veut pas dire vivre en occultant la religion, les idées, bref ce qui fait la vie.
Cette ligue des droits de l'homme me paraît plus proche de l'idéologie communiste.
En dehors de ses idées pas de pardon.

3.Posté par papangue le 09/12/2012 19:13
@zou : La liberté d'opinion ? Mais ils sont en train de l'exercer, mon cher... et on sent bien à votre excitation que vous seriez prêts à la leur enlever. User le l'invective comme argument et d'amener la discussion sur un débat différent (que vient faire ici le problème des sans-abris ?) montre bien à quoi vous êtes prêt pour faire passer vos idées. Maintenant, si vous avez de l'énergie et des moyens en trop, allez donc vous occuper personnellement des sans-abris : je suis prêt à parier que vous n'en avez jamais rencontré un de prêt.

4.Posté par "UN REUNIONNAIS LAÏC" le 09/12/2012 19:52
C' EST N'IMPORTE QUOI!!! La "ligue des droits de l'Homme" nous avait habitués à d'autres combats que ces divagations contre une soit- disant menace contre la laïcité :on croit rêver ! Je suis contre l'homophobie et la combattrai de toutes mes forces ! Mais s'opposer à une proposition de loi (dans la précipitation )qui soulève tant d’oppositions au sein d' une large couche de la population ,c'est simplement l'expression normale de la Démocratie! D'autres sujets plus graves et prioritaires devraient nous préoccuper !!! La laïcité n'est nullement menacée ,ni la bonne harmonie entre les communautés de l’ile! MESSIEURS DE LA LIGUE DES DROITS DE L'HOMME, SI D'HABITUDE ,JE SUIS D'ACCORD AVEC VOUS ,POUR CETTE FOIS-ci ,VOUS VOUS TROMPEZ DE COMBAT !!!

5.Posté par William le 09/12/2012 19:56
Depuis quand le mariage homo est un droit de l'homme ?

6.Posté par dépravation socialiste le 09/12/2012 21:42
Droit de l'homme ... Si on dit que tous homo ( mâles ) sont des hommes , on peut aussi dire que les hommes sont des homo .

7.Posté par onyx le 10/12/2012 11:09
Post 5 : il s'agit d'EGALITE des droits. Personne n'a jamais dit que le mariage homo est un droit de l'homme. La non discrimination en raison du sexe, de l'appartenance religieuse, des opinions politiques, etc. vous connaissez ??

Là, effectivement, c'est inscrit dans la Constitution et c'est un droit de l'homme. Pffff être obligé de faire de l'instruction civique de base sur un forum, j'te jure...

En fait, l'objet du projet de loi, c'est comme d'avoir une loi qui interdit la différence de salaire entre homme et femme pour un même poste. Par contre, cela devient passionnel parce que certains lobbies (religieux ou politiques) ajoutent des considérations qui n'ont rien à voir dans le débat.

Soit dit en passant, il faudrait rappeler que l'institution du mariage n'est pas une caractéristique de l'humanité. Pour le mariage "civil" c'est même quelque chose de récent à l'échelle de l'humanité et beaucoup d'ethnies ignorent tout simplement cette pratique. Alors ceux qui utilisent comme argument que c'est compromettre les fondamentaux de l'humanité me font doucement rigoler.

Pour finir, à entendre les "anti" on dirait que la société va basculer dans l'homosexualité institutionnelle et généralisée. Le droit au mariage homosexuel ne concerne qu'une petite minorité, beaucoup de couples "homo" n'ayant aucune intention de se marier, même s'ils souhaitent ne pas être discriminés.

8.Posté par Choupette le 10/12/2012 11:59
Le Droit de l'Homme n'inclurait-elle pas le Droit à la Liberté de Penser ?

C'est fou, ça !

Des goûts et des couleurs, tout le monde le sait, ça ne se discute pas. .

Chacun a le droit d'aimer ou pas.

Qu'est-ce qu'ils viennent stigmatiser la religion dans c't'affaire-là ?

Sérieusement, ils manquent d'arguments.

Moi, je me méfie de ces ligues qui font plus de mal que de bien.

Atchao !

9.Posté par Corbarc le 10/12/2012 12:01
Enfin un peu de bon sens !! heureusement que nous avons la ligue des droits de l'homme pour rappeler que nous sommes dans une republique LAIQUE !!

Ce qui me fait rire c'est "Je ne suis pas homophobe, mais je suis contre le mariage pour tous" ... Ben voyons... Quelle absurdite !!

10.Posté par zétoil 4 heure le 10/12/2012 16:53
Au post9
ça commence à agacer de traiter homophobie tout ce qui bouge, c'est quand mème extraordinaire qu'on ne plus donner son avis ou dire qu'on est contre sans être taxé homophobe.
Ainssi les 2000 ou 3000 personnes qui étaient dans les rues dimanche sont homophobe? tout les couples marié ayant des enfants sont homophobe? moi je suis homophobe parce que je suis contre?

11.Posté par onyx le 11/12/2012 20:57
Post 10 : c'est vrai, tout le monde à le droit d'exprimer une opinion et d'être contre ce projet. Mais avouez quand même qu'ici et ailleurs certains commentaires sont non seulement dans l'homophobie mais tombent sous le coup de la loi (par exemple assimiler homosexualité et pédophilie, écrire que l'homosexualité est une perversion, etc...). Dommage que la justice soit débordée, car quelques uns méritent de s'expliquer devant un tribunal leurs propos étant interdits par la loi ! Encore une fois, cela ne concerne pas ceux qui défilent et ont le droit de le faire, on est d'accord. Donc, pas d'amalgame, ni dans un camp ni dans l'autre...

12.Posté par ALEXANDRA le 12/12/2012 08:32
la ligue des droits de l'homme - section de la réunion = spécificité réunionnaise !!! de par un commentaire spécifique qui ne défend ici que des points très marginaux.
Il y a beaucoup d'autres nobles causes à défendre plutôt que cette vague ubuesque des mariages gay ou lesbiens qui sont la révélation de la déchéance de notre Nation.

13.Posté par onyx le 12/12/2012 08:39
Ps : A propos d'homophobie, si Zinfos974 veut bien relayer cet article....
http://www.marianne.net/Ils-ne-sont-pas-homophobes-comme-ils-disent_a224627.html

14.Posté par Ahriman le 17/03/2013 04:38
Je suis très critique vis a vis de la Ligue des Droits de l'Homme, qui ose critiquer le communautarisme et invoque l'universalisme en rappelant que toutes les discriminations et actes de haines doivent être combattus quelques soient les origines, conformément a la Déclaration des Droits de l'Homme alors que c'est elle qui segmente le population en catégories suivant celles qui sont a défendre et celles qui ne le sont pas, et qui refuse de défendre des Blancs quand ceux-ci sont victimes d'acte de haine raciale, c'est elle qui trahie par son différentialisme contraire a la législation contre le racisme et les discriminations les principes pour lesquels elle ose se réclamée, et elle en rajoute une couche en prétendant que les discriminations et haines sont l'affaire de tous bien entendu sans distinction d'origine, je suis désolé mais pourquoi j'irais défendre les droits des autres, quand les miens ne pas défendus ? Elle parle de laïcité, mais qui ose ici défendre les religions en défendant l'Islam ? La République laïque n'a pas vocation a défendre des croyances. La copie de la LDH mérite la note D.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales