Politique

Mariage gay : Nos sept députés ont choisi


Mariage gay : Nos sept députés ont choisi
L'Assemblée nationale a mis un terme hier à un marathon législatif de plus de 100 heures de débats sur le projet de loi de mariage homosexuel. En première lecture, les députés ont adopté le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe par 329 voix contre 229. 10 députés se sont abstenus, 9 n'ont pas pris part au vote.

Au sein des rangs socialistes, notons les désolidarisations de quatre députés dont fait partie Patrick Lebreton. Depuis des mois, le député-maire de Saint-Joseph avait annoncé qu'il braverait la position de son groupe pour voter contre. Bernadette Laclais (Savoie), Jérôme Lambert (Charente) et Gabrielle Louis-Carabin (Guadeloupe) ont fait de même. Avec la fin de ce débat à l'Assemblée, Patrick Lebreton marque aussi son impatience de voir aboutir d'autres sujets de société. "Je reste convaincu que la Réunion a d'avantage besoin d'un nouvel élan social que de cette réforme sociétale. Notre île n'avait pas besoin de ce débat qui a divisé et qui a offert une tribune aux plus intolérants des deux camps. (...) Le mariage que je serai heureux de voir chaque jour célébré sera celui de la jeunesse réunionnaise et de l'emploi", conclut le député dans un communiqué.

Toujours à gauche, mais localement, la député de la 1ère circonscription de La Réunion, Ericka Bareigts, a marqué son vote favorable par un bémol sur la question de la Procréation Médicalement Assistée ou PMA. Elle rejoint sur ce dernier point Jean-Jacques Vlody de la 3ème circonscription. Pas d'urgence sur le sujet qui divise (encore une fois) : il devrait être mis à l'ordre du jour de l'Assemblée dans les mois qui viennent.

Lutte d'influence en vue au Sénat

Jean-Claude Fruteau (5ème circonscription) et Monique Orphé (6e) se sont quant à eux réjouis de cette "grande avancée sociale" en faveur des couples homosexuels. Leur vote "pour" au texte était largement acquis et rendu public ces dernières semaines.

Le Modem Thierry Robert n'a eu de cesse de réclamer la consultation populaire comme juge de paix. Comme beaucoup d'autres élus qui avaient considéré cette voie comme la plus légitime sur un tel sujet de société, il ne sera finalement pas entendu. Son vote contre le projet n'était qu'une formalité.

Reste le cas de la député-maire de la 2ème circonscription, Huguette Bello qui, par son abstention au moment du vote hier, a réitéré ses craintes quant au futur projet de loi sur la PMA et la Gestation pour Autrui (GPA).

L'écueil de l'Assemblée nationale étant passé sans grande surprise, la parole est désormais au Sénat, Le débat débutera le 2 avril. L'adoption du texte n'y sera pas aussi aisée qu'à l'Assemblée. La gauche ne dispose que de 6 voix de majorité et si toutes ses composantes, communistes compris, sont unies pour approuver le mariage gay, des défections individuelles pourraient intervenir.
Mercredi 13 Février 2013 - 07:21
LG
Lu 2165 fois




1.Posté par noe le 13/02/2013 06:35
Nos députés-péi se croient investis de la volonté de Dieu mais ne savent peut-être pas qu'ils ne valent qu'UNE seule voix parmi les 577 députés de l'Assemblée Nationale ! Leur voix ne compte pas pour grand-chose dans le débat ....Ils essaient de faire du cinéma pour épater les couillons d'électeurs péi qui ont eu la malchance de croire qu'ils feront de grandes choses pour eux ....
Le vote est passé ! L'égalité vraie est en marche ! On peut se marier avec qui , on veut , mec ou nana !

-Je sabrerai le champagne lors du mariage du 1er couple homo chez nous !

2.Posté par Zarboutan le 13/02/2013 06:45
Résultats du vote des députés 974 : http://www.deputespourtous.com/?departement=974

Mais sinon, messieurs dames Vlody, Orphée, Fruteau, Bareigts, combien d'emplois crées à la Réunion par votre "avancée sociale" à la sauce socialiste ?
Les Réunionnais (pas les alimentaires redevables) sauront s'en souvenir le moment venu ! Et dès l'année prochaine "inchallah" !

3.Posté par Job le 13/02/2013 06:52
Bon maintenant on va pouvoir s'attaquer aux choses sérieuses comme le chomage des jeunes.

4.Posté par Philpali@ le 13/02/2013 07:17
Mrs et Mmes du Gouvernement après vous êtes cassé les neurones à adopter "le mariage pour tous", il serait à présent temps de vous mettre (sérieusement) au boulot afin de nous sortir une loi pour:
-1 travail pour tous
-1 toit pour tous
-1 dignité sociale et économique pour tous
en éspérant que votre amnésie ne soit pas + fort que ces (vrais) problèmes qui étouffent les Français!

5.Posté par TEGO le 13/02/2013 08:25
" Jean-Claude Fruteau (5ème circonscription) et Monique Orphé (6e) se sont quant à eux réjouis de cette "grande avancée sociale" en faveur des couples homosexuels " . Des députés PS péi très spéciaux !

6.Posté par L'arsouille le 13/02/2013 08:44
Bravo au député Lebreton ! L'Erika et Vlody sont des faux culs:Oui mais.. Courageux mais pas téméraires ! Quant à Fruteau nous ne sommes pas étonnés : il avait fait savoir qu'il était favorable . L'agrégé de lettres classiques , nourri de la grèce antique est fidèle à sa formation universitaire. Pour ce qui concerne MOrphé, elle ne pouvait que suivre betement les directives de ses mentors, les Annette et consorts.de France; A défaut de penser, elle obéit....Et maintenant, c'est quand qu'ils s'attaquent aux vrais problèmes, chomage, vie chère, contribuables écrasés d'impots ? Mais en sont-ils capables ??? C'est quand le prochain enfumage ???

7.Posté par Tmenyik le 13/02/2013 10:03
@ noée

"-Je sabrerai le champagne lors du mariage du 1er couple homo chez nous ! "

Euh.... couple, comme vous y allez fort ! Le vocable couple faisant référence à deux entités différentes par le sexe, l'appellation couple d'homos est un non sens !
Je suggère donc au choix, une paire d'homos ou un binôme d'homos. Ce qui par ailleurs n'a rien de péjoratif !

A propos du mariage de la 1ère paire d'homo à la Réunion, faites nous part du vôtre le moment venu, nous viendrons avec plaisir vous témoigner le contraire de ce que vous nommez "homophobie".

Finalement, en y réfléchissant un peu, c'est bien b[l'homosexualité qui incarne la peur de la différence, la peur de l'autre sexe, ce qui constitue pour moi, une forme de discrimination avérée, ce qui n'a pas l'air de beaucoup émouvoir non bienpensants dont l'indignation sélective n'est plus à démontrer !

8.Posté par Petit electeur le 13/02/2013 10:06
Je crains beaucoup pour l'avenir de notre démocratie représentative !!!
Un proverbe chinois dit à juste titre, que le poisson pourrit toujours par la tête, notre société elle, pourrit par son parlement...
Plus aucune rigueur ! La rue a gagnée les bancs de notre hémicycle. Les gestes y sont déplacés. Les bras et doigts d'honneur sont devenus des codes de communication. Les injures en tout genre ont pris la place des discours soutenus, normalement attendus à ce niveau... La rigueur a disparu ; même à ce niveau, c’est dire si tout va mal. La sémantique n'a jamais été aussi mal menée qu'aujourd'hui.
La définition du Larousse nous dit que la sémantique c'est l'étude du sens des unités linguistiques et de leurs combinaisons. Que dire du sens de cette phrase : "En première lecture, les députés ont adopté le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe". La définition du mot mariage a due être revue. A quand alors la révision de la définition du mot "couple" ? Révision aussi bien pour ses aspects littéraires que scientifiques... Par la même occasion posons-nous la question de la raison d'être du mot "paire" ... On s'y perd aujourd'hui … Et dire que notre belle langue est si riche et suffisamment précise...
Pour ma part, je suis convaincu que la question de la vie à deux, pour deux personnes de même sexe, n'a jamais posé de réels problèmes à notre société. Alors nos représentants, aujourd'hui au pouvoir, me donne l’impression d’avoir fait le choix de la malhonnêteté intellectuelle en détournant le sens de la question à poser.
Il eut été plus simple et plus honnête de poser la question des droits ouverts par le pacs me semble-t-il. Le consensus eut été alors assuré; mais politiquement moins intéressant sûrement. Il est bien connu que le clivage c'est ce qui fait vivre les politiques...
J'aurais préféré lire : "En première lecture, les députés ont adopté le projet de loi redéfinissant les droits ouverts par le pacs sur la base des droits ouverts par le mariage".
J’ai peur pour la suite... Cependant je reconnais que cette proposition a été clairement faite dans le programme du candidat Hollande, programme que nous avons tous lu, analysé, compris aussi bien dans sa teneur que dans ses conséquences pour notre société. Je suis (surtout) certain que c’est ce projet du candidat Hollande qui nous a servi à tous pour éclairer notre choix de société... Ainsi va la démocratie...

9.Posté par raison le 13/02/2013 11:37
A quand la reconnaissance de la polygamie. ce serait une réelle avancée pour nous tous. on peut se marier avec qui on veut .
Quid : des personnes qui aiment les hommes et les femmes , il y a un vide juridique .
monsieur hollande , la balle est dans votre camp.
Nos désirs doivent être réalitées

10.Posté par domino le 13/02/2013 11:56
mariage aux couples de même sexe

+++++++++++++++++++++


Il n'y a pas si longtemps les mots avaient un sens ! on savait de quoi on parlait avec une paire de boeufs, de ciseaux, et un couple de canaris !


La réunion ou la duplication de deux objets analogues ou d'animaux ou de personnes de même sexe constitue une "paire" ,
et non un "couple", terme qui s'applique à deux objets ou personnes complémentaires dans une fonction ou assemblage

Ainsi ,on dit normalement un couple de canaris, de perruches
mais une paire de boeufs , tout comme une paire de manches...

L"'effet de couple" implique l'action tangentielle de deux forces parallèles et de sens contraire ,
symétriquement solidaires par rapport à un point central "G" de l'axe rigide de rotation (bras de levier)qui les réunit

pourquoi ne pas soumettre cette définition à la réflexion de mme Taubira??

11.Posté par lorema le 13/02/2013 12:47 (depuis mobile)
Avec ces mariages bonhomme la Reunion pourra avancer. Creation d emplois les hommes pourront se prostituer. Les peripatheticiennes n ont qu a bien se tenir il y aura de la concurrence dans l air. Nous gagnerons des touristes sexuels matures .

12.Posté par Tyane le 13/02/2013 13:34
Très heureux pour tous ceux et celles qui attendaient cette loi. La Réunion qui porte bien son nom est fière pour vous. Cette terre est accueillante : Athée catho, musulman, etc. Homo, hétéro, etc.
Ceux qui croient en Dieu et ceux qui n'y croyaient pas...comme dit le poète.
Et oubliez le point G ! que cite Domino ! Trop drôle....

13.Posté par Tmenyik le 13/02/2013 16:20
@ tyane

Vous semblez être quelqu'un de très consensuel et très ouvert , toujours prêt à élargir le cercle des ses amis ! Permettez-moi de ne pas en faire partie ! Je préfère la compagnie des femmes et suis sujet a un terrible lumbago qui m'empêche définitivement de me pencher pour ramasser la "savonnette" !

14.Posté par Tmenyik le 13/02/2013 16:59
Edit :

...toujours prêt à élargir le cercle de ses amis !

Vous avez sans doute corrigé de vous-même.

15.Posté par Amiral La Po le 14/02/2013 19:07
Avec Fruteau mi croi ke c'est alcool pour tous!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales