Politique

Margie Sudre favorable à la transformation de Mayotte en département

Margie Sudre se positionne en faveur de l'accession de Mayotte au statut de département. Elle a donc décidé de se rendre dans l'Ile aux Parfums les 24 et 25 février prochains. Elle compte y rencontrer notamment le Président du Conseil Général, le Président du Syndicat Intercommunal d’alimentation en Eau et d’Assainissement de Mayotte (SIEAM) et assister à un meeting sur le plateau de Passamainty.
Voici le texte du communiqué qu'elle a envoyé à la presse.


Margie Sudre favorable à la transformation de Mayotte en département
Le référendum sur la départementalisation de Mayotte aura lieu le 29 mars. Aujourd’hui collectivité départementale, Mayotte pourrait devenir le cinquième département d’outre-mer, le 101ème département français et la 8ème RUP. Si elle est adoptée lors du scrutin, la départementalisation sera cependant adaptée et progressive.

Dans le cadre de la campagne en faveur du changement de statut, Margie Sudre a souhaité se rendre à Mayotte pour souligner le fait que ce statut était également un point de départ pour la transformation à terme de Mayotte en région ultrapériphérique de l'Union européenne. Le traité de Lisbonne permettrait en effet d'intégrer Mayotte à la liste des RUP sans modifier l'article 299, si le Conseil de l'Union le décidait à l'unanimité en application du principe de la clause passerelle. Cette possibilité suppose toutefois l'entrée en vigueur du traité, suspendue à sa ratification par l'ensemble des Etats membres.

Ainsi, en quittant le régime des PTOM, Mayotte ne pourrait conserver les importantes ressources qu'elle tire aujourd'hui des droits de douane. Le nouveau département d'outre-mer devrait alors mettre en place une fiscalité locale conforme au droit commun. Mais l'obtention du statut de RUP permettrait à Mayotte d'accéder aux financements européens et de faire des progrès rapides en matière d’infrastructure et de développement économique
Mardi 24 Février 2009 - 17:51
Pierrot Dupuy
Lu 751 fois




1.Posté par boyer le 24/02/2009 19:28
L’Article 299 du traité d’Amsterdam defini les RUP ainsi : « 2. Les dispositions du présent traité sont applicables aux départements français d’outre-mer, aux Açores, à Madère et aux îles Canaries. » Les 4 DOM français ne sont pas énumérés, contrairement aux trois autres territoires.

cela signifie que Mayotte sera automatique une RUP. Qu'elle a été l'action de nos députes européens pour adapter le budget des RUP?

si la taille du gateau n'est pas modifiée, pourquoi les deputés Francais, le president de la region974 si friand en fond européens restent a se contempler le nombril en nous disant
"la crise!, la crise!!!"
"l'assemblée unique!!!



2.Posté par chabouc le 24/02/2009 19:40
Logique. Aprés avoir (...) notre département , elle cherche une nouvelle conquête.Mahorais, faites gaffe !

3.Posté par l'Abruti le 24/02/2009 20:23
En allant à Mayotte territoire comorien, Margie Sudre est sans doute à la recherche d'un poste de députée. Ah si elle pouvait retrouvé son pays - elle serait peut être commissaire à la francofolie des grandeurs. Elle fait comme si elle n'a pas entendu la résolution de l'U.A. En tant ex-colonisée, comment peut elle admettre que son pays la France viole les recommandations internationales et étend ses tentacule sur une parcelle du territoire comorien. Il faudrait que les comoriens évitent de tomber dans le piège de la départementalsation. MI espère elle sera avec le COSPAR le ( mars) kan mi wa mi,m Didier Robert sar là. Mwin, mwin sar pa là. "I mélanze pa zerbe dur ek brède sousou pou fé la kantité" Mi koné pi kisa la di sà.... Ils ont TOUS départementaliste zordi, minme lo PcR, dopi la dsire lo plan lotonomi, la tire lo marto ek la fosiye - Témoignaz la été pandan lontan le quotidien du parti communiste réunionnais, mintnan na pi. Témoignaz lé doveni konm lo vendu - na lontan lo bann dirizan la vann azot, sat la rofiz& la batt déor, nout vié kamarade Bruny , feu Baptiste Ponama et Serge Sinamalé. Sa i rosanmb in kolektif camiyon balay - c'est la fin -Non "c'est la lutte finale" pou so bann là la fin angrésé.

4.Posté par rose le 24/02/2009 21:26
Elle se réveille ! incroyable, allez , courage, bientôt la retraite ........................

5.Posté par Miracle le 24/02/2009 22:14
Après la Nouvelle Calédonie, la Réunion, la voila qui part pour Mayotte. Vous êtes bien culottée rentrez donc chez vous du balai

6.Posté par G.Maillot le 24/02/2009 23:17
Quelle soit pour ou contre, Mayotte deviendra un département!
Dans tous les cas, il ne me semble pas que l'idée soit réellement bonne...
Et si on demandait à Pierre, Paul et les autres de devenir des élus de Mayotte?

7.Posté par Le billet pour Mayotte, allez on cotise ? le 25/02/2009 04:48
Margie à Mayotte, l'ile aux Fleurs, Sacrée Marguerite. C'est une idée. Drôle de parfum pour la dame ex freedom, ex présidente, ex tout , has been , asbin.

8.Posté par creolesreunionnais@live.fr le 25/02/2009 06:51
autre petite tâche pour notre Députe Européenne Margie SUDRE:
- si vous l'avez déjà faite, tant mieux
- si Non, il est encore temps pour vous Mme Margie SUDRE, de FORMALISER votre position sur la Maison des Civilisations à l’occasion de l’enquête publique qui se termine demain 26 février

Commissaire Enquêteur titulaire
M. THOMAS Pierre
20 rue des Sables Appartement N° 8
97400 Saint Denis
Président de Tribunal Administratif Honoraire

pierre.ed.thomas@wanadoo.fr --- 0262 40 90 57 ----- 0692 44 69 72

9.Posté par l'Abruti le 25/02/2009 07:41
"Mme Margie SUDRE, de FORMALISER votre position sur la Maison des Civilisations à l’occasion de l’enquête publique qui se termine demain 26 février"

Anon parlé de l'enquête publique sur la maison de civilisation. Wla koman sa se pase. Wi arive la ba la méri St Paul, dabor in la pwin perso, pou akèye aou. E pi na in madame tousèl i di di aou sé la dan la sèl a koté. Tous les dossiers sont sur la table, oulé tousèl, wi konsulten , personn i vérifi out lidentité, sa i vé dir ou pé vnir 100 fwa, mèt out minm lavi, mwin lé sir la fé, par lékritir i rokoné. D'ailleurs d'ailleurs n'empêche que les promoteurs de cette MCUR, i organizedé komando OUI, pour ce projet soit déclaré d'inutilité publique, pliti l'inverse, d'utilité publique, konm sà la fifiye du papa i ginye son pti mézon Barbi, que tous le couyons de réunionnais vont payé, pas seulement, eux mais aussi leurs enfants, i fo koure la ba toutsuite donn zot lavi pour arrêter les fantaisie du Paul Pot konm di mon vié kamarade Joseph V. Toute la Réunion est concernée, pas uniquement ST Paul. Manifestement une mauvaise publicité a été faite. Logiquement il y aurait du avoir des dossiers dans toutes les mairies du pays, ce qui n'est pas le cas. N'est ce pas une raison de demander l' annulation pure et simple de cette enquète bidonnée?? Kosa ou di Antoine?

10.Posté par ANONYME77 le 25/02/2009 12:21
Depuis qu'elle s'est faite évincer des prétendants à l'élection européenne, on l'a voit partout. Elle prépare peut être son retour. A la Réunion, je pense que beaucoup sont contents de sa disparition du paysage politique!

11.Posté par mel450 le 25/02/2009 12:33
pendant son mandat d'euro députée margie sudre a été quasi ineistante à la Réunion, maintenant qu'elle va perdre son mandat elle semble avoir une opinion un commentaire sur tout, veut prouver qu'elle s'intéresse à nous la Réunion qui parlons le créole ce si "sympathique patois!"

12.Posté par JPC le 25/02/2009 16:13
Déja pour la Guadeloupe on peut légitimement se poser la question de savoir s'il était bien judicieux de faire un département français d'un lieu apparemment peuplé de tontons macoutes racistes, haineux et revanchards.
Alors Mayotte! Je me demande si c'est vraiment l'amour de la France qui guide les mahorais dans leur revendication départementaliste. J'ai des doutes au constat du peu de ressortissants s'exprimant dans notre langue, et d'encore plus grands doutes au constat du nombre d'étrangers en situation illégale (30 0 40% des habitants quand même) qui n'hésite pas à en découdre avec les zoreils pays à la moindre contrariété.

13.Posté par poussin le 28/02/2009 16:57
En étant un département et non un territoire les mahorais vont perdre leur richesse c a dir leur terrain transmis de grand-parent à enfants, il y assez de touriste laba... foutez leur la paix... certe il n'ont pa tt les avantages mai il son heureux com sa. j'esper ke pour eux il n'accepteron pa se changement. ki leur pourrirait leur terre et leur vie.. avec cette putain d'économie !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales