Politique

Margaret Robert Mucy, "la candidate du coeur" sur la 1ère circonsciption

Margaret Robert Mucy, chef d'entreprise, présidente d'une association et conseillère prud'homale est l'une des neuf candidats sur la 1ère circonscription pour les prochaines élections législatives des 10 et 17 juin prochains. Fondatrice du parti Génération solidarité, qui se positionne à gauche sur l'échiquier politique, elle se dit "humaniste" et voit d'abord dans son projet de société une véritable lutte contre la corruption, la mise en avant de l'éducation populaire pour lutter contre l'exclusion, la lutte contre la vie chère et la mise en place d'actions en faveur des populations sensibles.


"Je ne veux avoir de compte à rendre à personne, c'est pourquoi j'ai financé moi-même ma campagne"

"Toujours solidaire, jamais solitaire", c'est le slogan du partie Génération solidarité de Margaret Robert Mucy, l'une des neuf candidats aux prochaines élections législatives sur la 1ère circonscription. Se définissant comme "une femme d'action", la candidate originaire du quartier de la Source, à Saint-Denis, est issue d'une famille "très modeste". Alliant vie professionnelle, vie associative et désormais vie politique, ce "petit bout de femme" a des ambitions qu'elle qualifie elle-même d'utopiste : "placer l'humain au centre de tout" et "assainir la vie politique" en luttant contre la corruption, qui commence selon elle au moment de financer une campagne. "Je ne veux avoir de compte à rendre à personne, c'est pourquoi j'ai financé moi-même ma campagne", affirme la Dionysienne, dont le symbole sur ses affiches est un coeur rose, qui symbolise "les expressions du coeur". Positionnée à gauche de l'échiquier politique, elle annonce avoir voté Jean-Luc Mélanchon au premier tour, et Hollande au second.

La candidate aux multiples casquettes

Chef d'entreprise de deux structures, Campus Management et Executive RH, Margaret Robert Mucy a aussi été administratrice de la CGPME et occupe encore plusieurs mandats d'administratrice dans différentes institutions telles que le Foncifs, l'Arvise ou la CGSS. Autres casquettes, celle de conseillère prud'homale siégeant dans la catégorie employeur et de présidente de l'association humanitaire Valcoré, elle dit "mesurer chaque jour combien la misère et la pauvreté se sont installés durablement à la Réunion".

Son suppléant, Edy Mothé, proviseur honoraire, est lui aussi issu d'une famille modeste et partage les valeurs de la candidate. "Nous avons une forte corrélation des valeurs", indique Margaret Robert Mucy. "Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rencontres", ajoute "la candidate du coeur" qui souhaite "réactiver la solidarité" dans les familles réunionnaises. Avec ses quelques 40 militants, "les petites fourmis qui apportent leur petite pierre à l'édifice", elle espère "co-construire quelque chose pour Saint-Denis".

"La population a besoin d'actions concrètes", indique la candidate. Se donnant pour mission d'abord de bannir la corruption, Génération solidaire oeuvrera pour une "juste redistribution de la réserve parlementaire" à travers une enveloppe financière conséquente qui financerait les projets associatifs d'éducation populaire tels que le soutien scolaire, l'assistance aux familles en détresse, la lutte contre les violences faites aux femmes, etc...

"L'égalité totale entre la Réunion et la métropole"

Dans ses projets, Margaret Robert Mucy inscrit "l'égalité totale entre la Réunion et la métropole" pour ce qui est de la continuité territoriale. Elle souhaite également renforcer les aides aux personnes les plus vulnérables avec la création d'un office national et départemental d'aide et d'assistance à destination des personnes âgées pour "recréer le lien social et rompre l'isolement de ce public sensible".  

Sur le plan économique, le nouveau parti souhaite notamment "revoir en profondeur les systèmes marchands entre les producteurs locaux et la grande distribution pour faire diminuer les prix (....)" et mettre en place "un dispositif permanent de vente directe entre les producteurs et consommateurs en libre-concurrence".

Les populations sensibles telles que les personnes âgées, les persones victimes du diabète et les personnes handicapés "doivent trouver leur place dans la société. Chacun à sa place et il doit la trouver", a martelé la candidate.

Les élections municipales en vu

Margaret Robert Mucy met aussi l'éducation au coeur de son "projet sociétal", avec la volonté de créer des quartiers d'insertion en favorisant l'éducation populaire afin de "bannir l'exclusion". La candidate avoue, son partie tend vers les élections municipales de 2014. "Avec le coeur, nous pouvons réaliser des exploits", indique celle qui se définit comme "humaniste". Au soir du premier tour, "c'est avec les militants que nous déciderons" d'une éventuelle alliance.
Jeudi 10 Mai 2012 - 17:16
Lu 1577 fois




1.Posté par Coeur rose le 10/05/2012 18:12
Comme le "hasard" fait bien les choses dans le quartier de la "candidate du cœur", des cœurs roses comme sur ses affiches ont fait leur apparition sur les murs sur le boulevard menant a sa permanence. Les affiches ne suffisent plus, elle s'attaque aux biens collectifs.
Mettre l’Éducation au cœur de son projet et ne pas respecter les lois en dégradant les murs y'a comme une incohérence, non ?

2.Posté par une femme qui vous observe le 10/05/2012 21:15
C'est bien Madame d'inscrire votre programme sur les valeurs respect, intégrité, humanité.
C'est bien vous sortez du lot, continuez votre combat

3.Posté par Analys le 10/05/2012 21:33 (depuis mobile)
Ainsi la boucle est bouclée : distribution solidaire pour voix (urne) solidaires. Achat de voix de la population, méthodes d'un autre temps... Arrêt' tarz la gueule !

4.Posté par génération Diddle lé rose le 10/05/2012 22:28
Elle va privilégier les valeurs au pouvoir. : intégrité, honnêteté pour la pop réunionnaise et plus précisément dionisiene, voir " Député de quartier" pour les monde autour d'elle; Sera dure ek son accent. Dommage y voit pas son soulier, mais mi devine que lé " rose" comme son lève. Ces compétence son en cette matière. L'action concrète : elle est une femme dynamique, elle a mis en place une action pour les jeunes diplômés (seulement) lé zot démerde. Et surtout le meilleur pour les grandes problématique des personnes "" dites """ handicapée, ça y fallait inventer. Son stage en métropole ne lui a pas réussit pour l'accent. Je lui propose un accompagnement gratuit mais pour" non diplômé " pendant plusieurs années, jusqu'à ce qu'elle comprenne le rôle d'un "Député". MOI en tout cas un projet de loi pou empêche n'importe qui se présenter. Pour la mascote de Diddle elle a toutes ces chances. Un bon Directeur de communication pourrait vous aider. Sans rancune nou bonne chance Diddlelina ou Barbie. Mais arrête pose des z'affiches partout continue sur zinfo 974 nou va commenté gratuitement votre formation. Biz Manu.

5.Posté par Eric Beeharry le 11/05/2012 01:08
Margaret Robert Mucy peut-elle à la fois prétendre combattre la corruption, tout en ayant voté pour Jean-Luc Mélenchon qui a comme référence la dictature à Cuba et un certain PV à la Réunion ?

6.Posté par Moussajee salim le 11/05/2012 08:50 (depuis mobile)
Bravo à Mme Mucy pour son combat et elle a tous mes encouragements et tout mon soutien.

7.Posté par Ndldlp le 11/05/2012 12:56 (depuis mobile)
5.
Ca n\'a rien a voir...faut plutot voir du cote du cph et des petits arrangements entre syndicats et patrons..

8.Posté par Bobette le 11/05/2012 15:26
BOZO le clown arrive lol
Elle veut combattre la corruption mdr .... elle a les deux pieds dedans !
Et pour les handicapés et bien elle ferait mieux d'installer un moyen d'accès pour eux dans son minable centre car en voilà une manne pour elle ...

9.Posté par KADA le 21/05/2012 21:18
Elle veut combattre la corruption oui elle le fait est dit ! ok du nouveau pour la Réunion sinon sa va pété avec trop de corruption

10.Posté par Edith le 08/06/2012 10:24
Mais qu'est ce que c'est ??? j'ai beau aimer le rose, et les coeurs, mais lorsque je vois et j'écoute madame ROBERT MUCY, j'ai l'impression d'être dans le monde des bisounours, de barbar ou certains éléphants sont roses...Mais enfin comment donner ou redonner confiance en la politique lorsque nous avons face à nous des discours et des comportements aussi infantilisant... Madame arrétez de nous prendre pour des enfants, mais surtout pour des enfants stupides et arriérés.. car de nous jours Madame, "na pu kréol kouyon petét na sak lé vilin mé pa kouyon...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales