Revue de presse

Mardi 30 septembre 2008


Mardi 30 septembre 2008
Un professeur de lettres suspendu au lycée Moulin Joli de la Possession. La nouvelle fait la Une du JIR. Cet enseignant qui est en poste depuis 25 ans, dit-il, aurait donné à étudier à ses élèves de seconde un texte jugé tendancieux par les parents d'élèves et le recteur d'académie. Dans ce texte, "Le Canapé" de l'auteur malgache Jean Luc Raharimanana, il est question d'un homme qui commente un massacre à la télévision, avec de fortes connotations sexuelles. Ainsi on peut y lire "la femme nue me baise et me baise....elle puise dans son sexe et me nourrit... et me coule le lait de son vagin tout au long de mes lèvres". C'est un parent d'élèves qui aurait porté plainte et signalé l'affaire au rectorat. L'enseignant a été suspendu mais persiste dans son incompréhension, indiquant même, dans le JIR, que c'est une inspectrice de l'éducation nationale qui lui avait fait découvrir le texte en 2004 quand il était en poste à Mayotte".

Le Quotidien préfère titrer à sa Une sur la géothermie et l'enquête publique qui démarre aujourd'hui à la mairie de Sainte Rose. Les réunionnais ont trois semaines et pas un jour de plus pour se prononcer sur les forages de la plaine des sables.

L'EVENEMENT
Toujours aucune augmentation des prix des carburants. Selon le Quotidien, aucune décision ne sera prise avant jeudi. Le préfet "se donne du temps". Ça reste un leurre pour les réunionnais. Car même s'il n'y a aucune augmentation des carburants ce jeudi, tout le monde passera à la caisse lors de la traditionnelle augmentation du 1er novembre

ECONOMIE
Yves Jégo dresse le bilan de ses 6 premiers mois au secrétariat d'état à l'outremer. Le ministre s'est évidemment longuement penché sur la future loi programme pour l'outremer, a réaffirmé sa volonté de tout axer sur le logement social, dont la défiscalisation là, ne sera pas plafonnée. Yves Jégo s'est également vanté d'être un ministre de proximité, indiquant s'être déplacé 18 fois dans les îles depuis sa nomination. La Réunion détiendrait le record avec 5 visites + 1 déjà programmée pour le mois de décembre 2008.

Les petites soldes "discrètes" d'Air France sont également révélées dans le JIR. Un billet aller retour Paris pour 669 euros, avec des frais de service réduits à 1€. Les ventes s'effectuent jusqu'au 6 octobre prochains. Le séjour doit être maximum d'un mois.

JUSTICE
Avec ce scandale au temple de Bois Rouge à St André. L'ancien secrétaire, François Imazoute, est accusé d'avoir détourné 48 697 euros des comptes du temple vers ses propres comptes bancaires, à la BR et à la BFC. Non seulement il aurait effectué des détournements sur son compte, mais il aurait aussi impliqué son épouse, enseignante, souligne l'avocat de l'association religieuse tamoule. Les suites judiciaires sont attendues à présent, mais dans le JIR, François Imazoute clame son innocence. "Je ne suis pas un voleur" a-t-il déclaré.

Aux assises : sera jugée aujourd'hui l'affaire Fraumens en appel. Celui qu'on surnomme le Caïd du Chaudron, Jean David Fraumens risque la perpétuité pour le meurtre de Daniel Adékalom.

FAITS DIVERS
Vaste coupure EDF hier soir, du à un incident à la centrale thermique de Bois Rouge. La moitié de la Réunion a été plongée dans le noir. La situation est revenue à la normale vers 23h40.

La Semader débloque 500 000€ pour réhabiliter la cité Paille en Queue à St Pierre. Dans cette cité de la honte croupissait une soixantaine de familles. Baignoires trouées, bardeaux cassés, huisseries usées par le sel marin, ou encore absence complète d'électricité permettant aux jeunes de "dealer ou de faire l'amour dans les cages d'escalier". La Semader injecte donc 500 000€. Michel Fontaine le maire de St Pierre et président de la Civis va encore plus loin appelant "à rénover d'autres logements des SEM qui tombent en ruines", note Michel Fontaine dans le Quotidien.
Mardi 30 Septembre 2008 - 05:45
Clémentine Martin
Lu 1204 fois




1.Posté par BEBRINTING le 30/09/2008 09:02

Et les films pornos qui circulent sur les téléphones portable dans les collèges, les distributeurs de capotes dans les les lycées où y vont (j'ai pas dit étudié) des mineurs de moins de 18 ans, des jeunes qui se vantent d'avoir pratiqué des actes sexuels dans les WC des Ets scolaires et je pourrais encore en ajouter. Il y a beaucoup à faire. Je ne connais pas l'age des élèves, mais je sais qu'une loi absurde et ridicule a été votée en 1993, appellée souvent 'LOI DE 1993, POUR LES MINEURS DE 15 ANS', vous pouvez en prendre connaissance sur internet, beaucoup de parents ne la connaissent pas! J'ai même connu un Député qui avait voté cette loi en 1993 et en 1995, alors qu'il était concerné par cette loi pour un des Membres de sa Famille, ne savait même pas qu'elle existait. Loi Votée presqu'a l'unanimité des présents bien sur! La perversité de cette loi, c'est que vous êtes parents, vous devez subvenir au besoin de votre enfant jusqu'à l'age de 25 ans (dans certaine condition tout de même), qu'il n'est que majeur à 18 ANS, mais qu'il est majeur sexuellement le jour de ses 15 ans. Comme disait DESPROGES, INCROYABLE, NON!!!!!

2.Posté par Tijeune péî le 30/09/2008 09:57
Je pense que beaucoup de parents voient leur progénitures comme des êtres innocent sans défense et presque saint!
A 15 ans les adolescents sont souvent cruel entre eux, la sexualité n'est pas inconnue ni comprise pour autant. Avec la technologie actuel, à cet âge ils ont quasiment tous déjà vu un film pornographique.
Malgré tout,il est déplacé qu'un professeur de lettres donne ce genre de littérature provocante et peu abstraite à des adolescents qui se construisent pour affronter la vie.
Que ces mêmes ados voient des films en cachettes on y peut rien, mais que des adultes les mettent devant le fait accompli est très grave.

Bebrinting je n'ai pas trouvé cette loi, pourrais tu me donner un lien? merci!

3.Posté par BEBRINTING le 30/09/2008 10:51

C'est le nouveau Code Pénal. Faire la différence entre Mineur de -15Ans et de 15Ans et +
1- Age de la majorité sexuelle :
- La majorité sexuelle est fixée à 15 ans. Toute relation (avec ou sans consentement) entre un mineur de moins de 15 ans et un adulte est un délit passible de 5 ans d'emprisonnement pour les deux contrevenants. (article 227-25 du nouveau code pénal)
- Les relations sexuelles entre un mineur de moins de 15 ans et un autre mineur qui a entre 15 et 18 ans sont également considéré comme un délit, mais seul le plus âgé des deux peut être poursuivi devant le tribunal pour enfants.
- Il est également illégale pour un adulte d'avoir des relations sexuelles avec une personne de moins de 18 ans (avec ou sans consentement) si ces personnes ont un rapport d'autorité (professeur à élève par exemple). (articles 227-25, 227-26 et 227-27 du nouveau code pénal).
Toute relation sexuelle sans consentement explicite des partenaires est un viol et punit par la loi.
L'orientation sentimentale n'est pas un critère de discrimination.
Pour t'éclairer ce qui est arrivé à ce Député, une nièce de 16 ans fréquentait un majeur de 20 ans, les parents ont déposé plainte pour détournement de mineur, ils ont été débouté par le Proc: 'Plainte non recevable puisque la gamine était consentente'. Ce qui revient à dire que les enfants à 15 ans (âge souvent difficile) peuvent fréquenter qui ils veulent et les parents n'ont qu'à pleurer.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 06:58 [Revue de Presse] Vendredi 9 décembre 2016

Jeudi 8 Décembre 2016 - 07:08 [Revue de Presse] Jeudi 8 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales