Revue de presse

Mardi 30 Avril 2013

"Le premier mai de la désunion", lit-on en Une du Quotidien du jour. Dans les entreprises, depuis la querelle autour du projet de loi sur la sécurisation de l'emploi, les relations entre militants syndicaux se détériorent, nous dit le journal. Pour la Fête du travail, le défilé aura des allures de désunion : la CGTR défilera de son côté, la CFDT pique-niquera de l'autre. FO et CFTC ne participeront pas. Une première depuis 2004.

Le Jir fait quant à lui sa Une sur l'indexation des fonctionnaires. Le dispositif n’a plus de base légale depuis 1989. Les élus le savent, les syndicats l'admettent, l'État ferme les yeux, nous dit le journal. La situation pourrait cependant ne plus durer. La commune de Saint-Louis a notamment titularisé 672 personnes sans appliquer l'indexation. Désormais, la suppression de cet indice n'est plus taboue pour les villes et certains syndicats, précise le Jir. 20.000 agents sont concernés.


Mardi 30 Avril 2013
FAITS DIVERS

Les deux journaux reviennent sur le conflit au sein du Sdis. Alors que 150 pompiers ont manifesté au palais de la Source, Nassimah Dindar et le conseil d'administration du SDIS ont reçu les représentants de l'intersyndicale demandant l'application du protocole d'accord envisagé mercredi. Un calendrier de négociations a été proposé. Un protocole de sortie de crise sera mis en place le 15 mai prochain.

Le Jir et le Quotidien reviennent sur la mise en examen de Patrick Balkiom pour tentative d'assassinat sur Fabrice Kichenin samedi matin. Il avait tiré des coups de fusil sur un membre d'une famille rivale, alors que ce-dernier était au volant de sa voiture. Le neuveu du mis en examen est soupçonné de complicité. Les deux hommes ont été placés en détention provisoire.

ÉCONOMIE

Les deux journaux se penchent sur la filière fruits et légumes locale. Une étude de marché démontre que la filière doit augmenter sa capacité de production de 40.000 tonnes pour répondre aux besoins de la population, à l'horizon 2022 et limiter les importations. Le secteur entend s'accaparer 19% de parts de marché dans ce secteur contre 7% actuellement.

"Les patrons se concertent", titre le Quotidien qui fait le point sur les négociations salariales dans le BTP. L'intersyndicale des salariés du BTP a lancé vendredi, un appel à la grève. La FRBTP et la Capeb doivent décider d'ici aujourd'hui ou demain, si elles sont prêtes à formuler de nouvelles propositions quant à la hausse des salaires. Si leur réponse est positive, les négociations pourraient reprendre d'ici la fin de la semaine.

SOCIÉTÉ

Le Jir propose un dossier sur "Ces métiers qui ne font pas rêver". Médecin, avocat ou vétérinaire, ces métiers suscitent toujours l'admiration. Mais des métiers, nécessaires à la bonne marche de la société, font moins rêver. En cette veille de la fête du travail, le journal passe en revue quelques professions difficiles, éprouvantes ou contraignantes. Parmi elles : femme de ménage, agent de centre de tri, huissier de justice ou encore gardien de cimetière.

mardi_30_avril_2013.mp3 Mardi 30 Avril 2013.mp3  (6.16 Mo)


Mardi 30 Avril 2013 - 06:26
amandine.dolphin@zinfos974.com
Lu 687 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 06:56 Lundi 5 décembre 2016

Dimanche 4 Décembre 2016 - 06:58 Dimanche 4 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales