Revue de presse

Mardi 1er novembre 2011

Les deux journaux titre ce matin sur l'envoi par le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, de deux Dash 8 à la Réunion. "Le gouvernement envoie 2 Dash" titre le Jir et "Deux Dash pour la Réunion" titre le Quotidien. La nouvelle est tombée hier soir à 22h30 comme un couperet. Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, a annoncé dans un communiqué l'envoi de deux avions bombardiers d'eau Dash pour lutter contre l'incendie qui ravage le Parc national de la réunion. Les nombreuses voix d'élus qui se sont élevés ont été entendues. Et le préfet qui, hier soir, tapait du poing sur la table sur le plateau de Réunion Première, a été désavoué.


Mardi 1er novembre 2011
FAITS-DIVERS

"Brûlures, intoxications, chutes… Les pompiers au coeur du danger" titre le Jir. La lutte menée par les hommes du feu pour tenter de circonscrire le gigantesque incendie qui ravage la zone du Maïdo et des Bénares n'est pas sans risques. Intoxications à la fumée, coup de chaleur, chutes, entorses, brûlures… Le combat est rythmé par plusieurs accidents.

"Une centaine de mises en examen à prévoir" titre le Quotidien. Le procureur Richard Bometon a reçu hier les 14 tomes de l'affaire "Fraude à la canne". Après la valse des 119 gardes à vue de planteurs et techniciens au commissariat Malartic de Saint-Denis, viendra le temps du tango des centaines de mises en examen au tribunal de Champ Fleuri. La fraude porte sur 2,5 millions d'euros.

SOCIETE

"La zone de baignade délimitée" titre le Quotidien. Les MNS ont testé, hier, le dispositif permettant de rouvrir la baignade aux Roches-Noires. Il est composé d'un filet de protection, mais aussi de patrouille de surveillance et de vigie. S'il s'avère efficace, il pourrait être mis en place à Boucan.

"Le marché de la mort ne connait pas la crise" titre le Quotidien. Une nouvelle croix, une plaque, des vases, des fleurs fraîches ou artificielles… En ce jour de la Toussaint, rien n'est trop beau pour saluer la mémoire des disparus. A La Réunion, une dizaine de sociétés de pompes funèbres se partagent un marché d'environ 15 millions d'euros. Gros plan sur le business de la mort…

ECONOMIE

"La FRBTP veut trois ans de plus" titre le Quotidien. Alors que les exonérations de charges sociales sur le bonus Cospar s'interrompent le 31 décembre, la FRBTP souhait que le bonus BTP reste déchargé trois ans de plus, pour assurer la paix sociale dans un secteur qui a perdu 8.000 emplois directs en trois ans. Coût éventuel pour l'Etat : entre 5 et 6 millions d'euros par an.
Mardi 1 Novembre 2011 - 08:57
Lu 1544 fois




1.Posté par noe111111 le 01/11/2011 09:54
1)Morts : marché juteux aujourd'hui ...on a peur des morts mais pas des vivants ...mais cejour est la fête des Saints , ceux qui ont fait des bonnes actions pas comme nous qui aimons les ladi lafé ...
2)Dash : 2 , un coup ...qui peut faire mieux que Claude Guéant ...pendant que beaucoup cause à travers leur clavier , nos responsables prépare les 2 Dash pour une grande mission: venir à la Réunion !
3)Pompiers : des surhommes , des sur-femmes , musclés , suant mais tj présents , tj à la besogne pour lutter contre un ennemi utile mais craint par tous ...ça nous brûle ...
4)Pyromanes = hommes ou femmes ayant des problèmes sexuels ..ils ont le feu quelque part et demandent à ce que les pompiers l'éteignent avec une pompe à pression !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 06:58 [Revue de Presse] Vendredi 9 décembre 2016

Jeudi 8 Décembre 2016 - 07:08 [Revue de Presse] Jeudi 8 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales