Revue de presse

Mardi 11 novembre 2008


Mardi 11 novembre 2008
Après 5 jours de conflit, les grévistes obtiennent gain de cause. "Accord privilégié pour les transporteurs", dénonce le JIR en Une, avec, en photo, les acteurs principaux signant ce protocole d'accord, j'ai nommé Joël Mongin et Pierre-Henri Maccioni. Artisans, agriculteurs et automobilistes doivent se contenter d'une baisse de 10 centimes. C'est au terme d'une longue journée de négociations, qu'un accord "à l'arraché" a été signé entre l'Etat, la Région, la CCIR et les socio-professionnels. Résultat: une baisse de 10 centimes pour toute la population dès demain et 10 centimes supplémentaires pour les professionnels de la route, à partir de vendredi.
En second titre, le JIR part "A la recherche des tombes des poilus réunionnais". Avec la disparition des derniers Poilus, la guerre de 1914-1918 n'est plus qu'une page de l'histoire. Il est primordial qu'elle ne s'efface pas de mémoire. Une page de l'histoire à découvrir.

Moins prononcé, le Quotidien titre en Une: "C'est fini" avec une photo des barrages levés depuis hier soir. Il aura fallu une journée entière pour que les transporteurs, collectivités et préfet trouvent un terrain d'entente sur l'épineux dossier du prix des carburants. Le journal du chaudron revient sur ces 5 jours de grèves dans un dossier de 10 pages.
Egalement, il titre en Une "11 novembre 1918: le soulagement pour 10 094 "poilus" réunionnais". Le Quotidien propose de revenir 90 ans en arrière avec une historienne, Rachel Mnémosyne-Fèvre, qui a publié une thèse sur les soldats réunionnais de la Grande Guerre.

AGRICULTEURS


Une des conséquences dramatiques de ce conflit s'est portée sur les agriculteurs avec 23.000 tonnes de cannes coupées en train de pourrir. Les pertes ne sont pas encore chiffrées, mais il était temps pour eux que les négociations aboutissent. Perte considérable au niveau des cannes coupées, hécatombe chez les éleveurs de bêtes, problème sanitaire sans le passage des camions d'équarissage, Jean-Yves Minatchy, le président de la chambre verte et de la CGPER, n'a pas manqué de le rappeler lors des négociations auxquelles il s'est invité. Si les négociations n'aboutissaient pas, les agriculteurs, pris à la gorge, étaient "prêts à se mobiliser aussi", a déclaré hier Jean-Yves Minatchy.

AERIEN


"Gillot a frôlé le rationnement", révèle le Quotidien. La fin du mouvement des transporteurs a permis à Gillot d'éviter le pire: faute de kérosène en quantité suffisante, la CCIR avait pris la décision de rationner les compagnies aériennes.

REGION OUEST

Dans l'ouest, "on a frôlé le pire: Sabre, hache et fusil harpon". L'île a été relativement épargnée depuis le début du conflit des transporteurs, le mouvement s'est éteint dans la bonne humeur. Pourtant, à Saint-Leu et surtout à la Possession, on a frôlé le pire.

POLITIQUE

Gilbert Annette réfute toute l'accusation de fraudes électorales au PS et s'explique sur le report du congrès de la Petite-Ile au 23 novembre prochain, répondant ainsi à Patrick Lebreton, député-maire de Saint-Joseph. "Aucune décision n'a été prise sans concertation" se défend Gilbert Annette dans une interview accordée au JIR.

SOCIETE

"LA MDPH se mobilise devant le conseil général"
, informe le JIR. Le personnel de la MDPH, le personnel de la Maison des personnes handicapées et l'intersyndicale ont manifesté hier devant le département. Reprises des négociations jeudi.

PATRIMOINE


Lu en appel du Quotidien: "Alain Peters, le Parabolèr de retour". Alain Peter n' a sans doute jamais été aussi célèbre qu'aujourd'hui, treize ans après sa mort. On le doit beaucoup à Takamba, le label patrimoine du Pôle Régional des musiques actuelles. Alain Courbis enfoncera le clou en proposant un coffret qui associera pour la première fois sa musique à toutes les images connues du Parabolèr.
Mardi 11 Novembre 2008 - 05:49
Audrey Lauret
Lu 1494 fois




1.Posté par Trouillomètre au maximum le 11/11/2008 11:56
C'est pas "Accord privilégié pour les transporteurs" !
Ce serait plutôt "Accord pour les transporteurs privilégiés".

Les transporteurs analphabêtes à gros 4x4 de luxe, à maisons de maître, à gros patrimoine immobilier, à gros compte en banque, se frottent les mains.

Savez-vous combien coûte un seul mongin ?
Pardon ... je voulais dire engin.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 06:32 Samedi 3 décembre 2016

Vendredi 2 Décembre 2016 - 06:27 Vendredi 2 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales