Revue de presse

Mardi 03 août 2010

Les deux journaux font leur Une ce mardi sur le classement de La Réunion au patrimoine mondial de l'Unesco. Les "pitons, cirques et remparts" de l'île font à présent partie des 900 sites classés sur la liste du patrimoine mondial. Après quatre jours de suspens, la délégation réunionnaise peut se réjouir du travail accompli. Ce classement devrait être synonyme de fortes retombées économiques et touristiques. Reste à savoir comment la Réunion va se servir de ce nouveau prestige. Les pitons, cirques et remparts réunionnais deviennent ainsi le 35e site français inscrit au patrimoine mondial, et l'un des trois seuls au titre des biens naturels.


Mardi 03 août 2010
FAITS DIVERS

Sept kilos de zamal ont été saisis samedi au domicile d'un Saint-Paulois. Les gendarmes étaient à la recherche d'un fournisseur de faux billets. L'homme a été déféré hier au parquet de Saint-Denis. Il a été mis en examen pour transport, détention, offre, cession et acquisition de stupéfiants.

La préfecture a communiqué hier, les chiffres départementaux de la délinquance. La délinquance affiche une légère baisse de 2,2% en juin 2010. Au premier semestre 2010, la baisse est de 2,35% par rapport aux six premiers mois de 2009. Si les violences physiques et les cambriolages sont en baisse, les escroqueries et infractions économiques et financières affichent une hausse de 2,1%.

ÉCONOMIE

"Zeop vers un redressement judiciaire", annonce le Jir. "Zeop en redressement judiciaire", titre quant à lui le Quotidien. Le fournisseur d'accès à internet affiche en 2009 un déficit de plus de 20 millions d'euros. L'entreprise devrait demander dès demain son placement en redressement judiciaire. La société Intercable se veut cependant rassurante vis-à-vis de ses abonnés et assure que leurs "services internet, vidéo et téléphonie sont totalement et parfaitement maintenus".

SOCIÉTÉ

"Malgré les victoires, les ex-Arast restent dans l'expectative", titre le Jir, ""Des calendes grecques"", cite quant à lui le Quotidien. Le jugement prononcé en juin par le tribunal des Prud'hommes a fait naître de faux espoirs chez les ex-salariés de l'Arast. L'AGS, qui avait été contrainte de payer les indemnités de licenciement à deux ex-employés a fait appel de la décision et n'a donc, à ce jour, encore rien versé. Les salariés dits "protégés" ont eux aussi vu leurs espoirs s'envoler : ils ne seront pas réembauchés par le conseil général.

"Les campeurs bravent encore les interdits", titre le Jir. En cette période de vacances scolaires, le camping sauvage refait son apparition. C'est le cas notamment sur la plage du Cap Homard à Saint-Gilles. Malgré l'arrêté municipal, les adeptes du camping n'hésitent pas à planter leurs tentes. La municipalité a ouvert une aire naturelle de camping à l'Ermitage, mais cette-dernière est payante, ce qui doit en ralentir plus d'un.

mardi_03_aout_2010.mp3 Mardi 03 aout 2010.mp3  (3.51 Mo)


Mardi 3 Août 2010 - 06:00
Amandine Dolphin
Lu 890 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 06:58 Dimanche 4 décembre 2016

Samedi 3 Décembre 2016 - 06:32 Samedi 3 décembre 2016

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales