Economie

Marchés publics: Les artisans exposent les difficultés rencontrées


Les artisans réunionnais ont eu l'occasion de s'exprimer cet après-midi à la Chambre de métiers et de l'artisanat (CMA) au sujet des marchés publics. Une quarantaine de chefs d'entreprises ont participé à un débat avec le président de la CMA, Bernard Picardo, pour exposer les difficultés qu'ils rencontrent à répondre aux appels d'offre.

Des délais de paiement, des prix anormalement bas à cause de l'arrivée des grosses entreprises sur les marchés et la sous-traitance sont les principaux problèmes mis sur la table. "Les gros descendent sur les marchés plus bas à cause d'un manque d'autres marchés, affirme Vincent Aubras, gérant de l'entreprise Promob à Saint-Pierre qui travaille dans le mobilier et le bois. Pour entrer en concurrence avec eux, il faut que la structure tienne vraiment la route. Il faut presque créer un poste à part entière pour répondre aux appels d'offre et ce n'est pas possible à gérer pour des artisans qui travaillent seuls".

"La sous-traitance aux petites entreprises par les grosses est aussi un problème, ajoute Bernard Picardo, car les majors prennent une commission quand ils délèguent et il serait mieux que les entreprises répondent directement".

D'où le regroupement nécessaire des artisans. "Il faut mieux se connaître les uns les autres, car aujourd'hui 60% des entreprises travaillent seules", affirme le président. Vincent Aubras le confirme: "Les artisans de corps de métiers doivent se regrouper pour répondre à des appels d'offre dans leur globalité comme les font les majors". Lui a su se diversifier pour mieux répondre au marché mais est conscient qu'"avec 20 salariés c'est plus facile qu'avec un seul".

"Nous tenons des points d'étape, des bilans chaque année pour écouter les artisans afin de mieux les accompagner. Aujourd'hui on a voulu aussi présenter le dispositif du "Marché public simplifié" pour permettre aux artisans de répondre aux appels d'offre plus facilement", affirme Bernard Picardo.

Il permet entre autres de répondre à un marché public avec leur seul numéro de SIRET, de trouver des marchés grâce à un moteur de recherche et un accès rapide aux informations administratives.

Vendredi 12 Décembre 2014 - 17:57
SH
Lu 2080 fois




1.Posté par Ti boute fem le 04/09/2015 11:04 (depuis mobile)
Bonjour
Moi je dis qu''il faut que les petite entreprises fusionnent ensemble pour arriver faire concurence aux grosses si toute les petites entreprises arrivent à travailler mains ds la main ils pourront égaler les grosses entreprises

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales