Sport

Marc Barbé signe son premier scratch

Suite des aventures des pilotes du Tour Auto en ce début d’après-midi. Les spéciales Plate 2 et Canots 2 ont connu quelques rebondissements.


Image d'archives
Image d'archives
Le Plate 2 c’est "une spéciale mythique, des variations de rythme. Bref un parcours très technique" dit-on chez les professionnels. Le temps de référence n’est pas et est donc resté celui de Pascal Ardouin avec 9 minutes et 57 secondes.

Sur cette course à la montre, Malik Unia se positionne devant Marc Barbé et Tony Ricquebourg : "il faut gérer un petit peu sans pour autant se déconcentrer c’est un exercice très difficile sincèrement j’aurai préféré être à la bagarre".

Au classement général, Malik Unia continue de dominer la course devant Tony Ricquebourg et Philippe Maitre. Marc Barbé se relève doucement des déboires qu’il a rencontrés toute cette matinée.

Le parcours des Canots 2 a également eu son lot de surprises…C’est sous un temps qui se couvre de plus en plus qu’Alexandre Bengué est arrivé. Il occupe pour le moment la 12ème place du classement et réalise là 7 minutes 50 secondes : "encore une fois ca va de mieux en mieux, on élève le rythme".
Belle performance de Malik Unia avec 7 min 15 secondes qui améliore le chrono de référence jusqu’ici détenu par Pascal Ardouin de deux secondes. "C’est la fête au village, ma voiture me surprend !" s’est-il exclamé à son arrivée.

Surprise ! Marc Barbé surgit à l’arrivée avec un chrono de 7 minutes et 14 secondes. Il signe là son premier scratch et c’est donc pour lui "zéro souci, ca repart"  a-t-il affirmé après avoir connu des problèmes avec sa voiture.

Philippe Maitre et Tony Ricquebourg n’ont pas dit leurs derniers mots et se tirent la bourre avec respectivement 7 minutes 29 et 7 minutes 33. A noter toutefois que Tony Ricquebourg a eu des problèmes avec sa voiture "avec la boite de vitesse, on a donc ralenti. On va essayer de réparer tout ca". A suivre donc…

Patrice Delaunay grapille une petite seconde vers la tête du groupe R et semble motivé dans sa course vers la tête de ce groupe actuellement détenue par l’équipage Rajoel. 

Bertrand Assing en perdition en cours de spéciale est arrêté sur le bas côté au pk 3,5 environ. Le 2ème du groupe N provisoire est contraint à l’abandon par bris de turbo.

On note aussi le grand retour de Mannix Hoarau en F2000. Les réparations du jour portent leurs fruits, l’équipage de la Peugeot 206 S16 prend les commandes de son groupe.

Abandons :

  83 Stéphane Mangaye/ Norbert Séverin : Citroen Saxo VTS
  17 Farouck Moullan/ Abdul Rahmann : Mitsubishi Lancer Evo 8
  96 René Claude Sincère/ Jean Sébastien Mangaye : Peugeot 106 Rallye
  51 Pascal Château/ Serge Rafougilet : Renault Clio RS
  20 Bertrand Assing/ William Karl Schmidt : Subaru Impreza STI
Samedi 25 Juillet 2009 - 15:45
Melanie Roddier
Lu 892 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 15:32 Surf: Johanne Defay est 5e mondiale

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales