Culture

Manu Kdé: "Blanc, noir ou jaune, on est tous concerné par la fête kaf"

Manu Kdé est un jeune artiste réunionnais installé à Toulouse. Il revient plusieurs fois par an à la Réunion pour donner des concerts. A l'occasion de la fête kaf, Manu Kdé donne son point de vue sur cette date emblématique pour la Réunion. Pour lui, tout le monde est "concerné par cette fête" qui marque la fin d'une période sombre pour les Réunionnais.


Image extraite du dernier clip de Manu Kdé
Image extraite du dernier clip de Manu Kdé
L'artiste réunionnais Manu Kdé vient tout juste de sortir son nouvel album "Vive nout l'amour", deux ans après son premier album "Le joli séga". De son vrai nom Emmanuel Cadet, Manu Kdé vit et travaille à Toulouse mais n'hésite pas à faire 10.000 km pour retrouver sa terre natale le temps d'une série de concerts, mais également pour se ressourcer en famille. "J'ai fait mes études à Toulouse et je travaille la-bas. Mais dès que je peux je reviens à la Réunion. Pour moi la musique est avant tout un plaisir. Je ne veux pas être forcé à faire de la musique pour vivre car au final ce plaisir disparaitrait", explique Manu Kdé.

A la veille de la fête kaf, le chanteur réunionnais donne son ressenti sur cette "fête" du 20 décembre marquant l'abolition de l'esclavage à la Réunion. "On est pas là pour fêter la période en question mais bien la fin de l'esclavage. Blanc, noir ou jaune, on est tous concerné par cette fête", explique-t-il. Mais l'artiste comprend que certains réunionnais préfèrent ce recueillir plutôt que de faire la fête. "Je ne les juge pas. La fête kaf doit être le juste milieu entre le recueillement et la fin d'une époque dramatique. Par contre il faut que les artistes ou les Réunionnais qui participent à cette fête sachent ce qu'ils font là. A la Réunion on a la chance d'avoir beaucoup de points de vue différents, ce qui fait quelque part notre force", souligne-t-il.

"On peut regretter que le 20 décembre dérive des fois vers une fête commerciale. Mais un peu d'ambiance dans ce contexte difficile ne peut pas nous faire de mal. On a besoin de ça (…)", précise Manu Kdé.

Ce dernier devrait d'ailleurs se produire ce soir à la Villa du Département pour la fête kaf organisée par le Conseil général. En attendant, Manu Kdé va continuer à donner plusieurs concerts aux quatre coins de l'île. Récemment, il s'est produit pour les 30 ans de scène de Dominique Barret. "Je suis son neveu, mais ce n'est pas pour autant qu'il m'aide. Il m'a laissé faire mes preuves et il n'est pas du genre à me pistonner. Il m'a toujours dit qu'il m'inviterai le jour où je serai prêt. Il faut croire que c'est le cas aujourd'hui. En tout cas je l'admire énormément", lâche-t-il.

Depuis 2009, Manu Kdé a su se tailler une place dans le milieu musical réunionnais. Ce dernier se produira à Miel Vert au côté de Ségaël ou encore le 22 et le 28 décembre respectivement à la discothèque des Roches Noires et au Chapiteau.

Mercredi 19 Décembre 2012 - 15:54
Lu 1252 fois




1.Posté par 974 la reunion le 20/12/2012 18:06
Un super artiste !
de belles chansons et surtout un marmail qui gagne cozé
continué comme sa manu kdé
nou lé avec ou
allé wéééé !!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales