Social

Manifestation devant La Poste : "On nous avait promis un CDI"

Une quinzaine d'ex-employés en contrat de qualification en alternance à la Poste depuis huit mois a manifesté ce matin devant la Poste, rue Maréchal Leclerc, à Saint-Denis. Selon la CGTR PTT, la Poste leur avait promis un CDI, ce que réfute Thierry Crop, directeur régional de la Poste.


La CGTR PTT a soutenu une quinzaine d'ex-employés en contrat de qualification par alternance à la Poste, devant le siège de la Poste Réunion, rue Maréchal Leclerc, ce matin.

Au total, une cinquantaine d'ex-contrats de qualification en alternance et quelques ex-employés en CDD se retrouvent dans l'impasse et sans revenu. "On nous avez promis un CDI", indique Carole Alaguiry, qui voit son contrat de qualification arriver à terme.

Lorsqu'ils ont débuté leurs contrats de qualification, "on leur avait promis un CDI", indique Dominique Meunier, membre du bureau de la CGTR PTT. "Aujourd'hui la direction embauche des intérims pour les remplacer", s'indigne le syndicaliste. "Ils sont en train de former d'autres contrats de qualification parce que ça leur permet de les déduire des impôts et de payer moins de charges. Et cela constitue aussi un vivier pour les agences d'intérim".

"Certaines tournées ne se font pas à cause du manque de personnel"

Selon Dominique Meunier, "certaines tournées ne se font pas à cause du manque de personnel". De plus, les contrats de qualification "facteur" aboutissent sur un diplôme mais la Poste ne l'aurait pas délivré, "du coup, on ne sait pas qui a eu ou pas le diplôme".

Aujourd'hui la cinquantaine d'ex-employés en contrat de qualification doit démarcher auprès des Assedic, sachant que la Poste n'y cotisent pas, "mais il s'agit d'obtenir leur document de refus d'indemnisation qu'ils vont devoir envoyer à l'Ircantec (Institution de retraite complémentaire des agents non-titulaires de l’État et des collectivités publiques)". Des démarches qui prennent plusieurs semaines. "Pour l'instant, on a un loyer à payer et des enfants à charge", indique Carole Algaguiry, ex-employée en CDD contrat professionnel au guichet et qui passait un diplôme mention complémentaire en service financier.

La CGTR PTT souhaite que les ex-contrats professionnels soient intégrés en CDI, "comme on leur avait promis". Elle espère obtenir une table ronde avec la direction et sollicitera le préfet si elle n'obtient aucune avancée.

"Ces jeunes sont en doublure et ne tiennent pas des positions de travail"

De son côté, la Poste assure n'avoir jamais promis de reconduire tous les contrats de qualification en CDI. "Dans notre accord de politique sur l'emploi qui s'étend jusqu'en 2011, nous nous sommes engagés à former des jeunes en contrat de qualification qui peuvent aujourd'hui prétendre à un poste n'importe où en France", indique Thierry Crop, directeur régional à la Poste. "Ces jeunes sont en doublure et ne tiennent pas des positions de travail".

De plus, Thierry Crop indique que la priorité est donnée aux 350 réunionnais qui sont sur le tableau de mutation en métropole et qui espèrent revenir sur l'île. "Mais un certain nombre d'entre-eux sont âgés" et auront des difficultés à assurer les tournées en moto. "Nous avons un nombre d'accident de service pas possible", indique Thierry Cross. "Nous tentons d'appliquer une politique d'équilibre et embaucherons certains jeunes pour les tournées dans les secteurs difficiles".

Le directeur de la Poste locale souhaite "une fluidité de l'effectif" et ajoute qu'une vingtaine de CDI a été signée, notamment en début d'année, même si "le métier du courrier plonge sur le plan national".
Lundi 16 Août 2010 - 14:15
Karine Maillot
Lu 1639 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales