Social

Manifestation des syndicats le 1er mai, fête des travailleurs


A l'occasion de la journée internationale de la fête des travailleurs, une manifestation sera organisée le 1er mai à Saint-Denis avec un défilé entre le petit marché et la préfecture en passant par la rue du Maréchal Leclerc. Encore une fois, emploi et précarité seront au coeur des revendications.

Cette année, à l'appel des organisations syndicales CGTR, FO, FSU, Solidaires,  Saiper et UNSA, le mot d'ordre sera : "Un emploi, Un salaire pour vivre dignement".

"Dans une Réunion minée par un chômage massif, notamment chez les jeunes, ce slogan prend tout son sens. Vivre dans la dignité, c'est avoir un travail justement rémunéré, c'est pouvoir loger correctement sa famille, la nourrir, assurer une instruction à ses enfants et aussi consacrer un peu de sa vie aux loisirs. Ce n'est pas trop demander !", annoncent les représentants syndicaux de la CGTR Finances Publiques.

Et de poursuivre: "Mais pour beaucoup c'est encore impossible actuellement alors que d'autres, une minorité, se gavent de dividendes, fruits juteux de leur capital. Au delà des clivages et des divergences, toutes les forces de progrès doivent se rassembler dans cette journée traditionnelle derrière cette revendication et dénoncer les politiques d'austérité dictées par l'Europe et appliquées par les gouvernements successifs en France depuis des années, sans le moindre effet positif pour la population, les salariés, les privés d'emplois, les retraités, les jeunes."

 
Lundi 27 Avril 2015 - 11:19
Lu 871 fois




1.Posté par Sin 2ni dabor le 27/04/2015 12:32
1er Mai fête des chercheurs d'emploi ...

2.Posté par noe le 27/04/2015 12:50
Y aura-t-il une vraie union pour la lutte finale ?

3.Posté par Pinpin2 le 27/04/2015 13:09
Manifestation qui ne sert a rien comme d'hab

4.Posté par Jaim le 27/04/2015 13:43 (depuis mobile)
A quand une loi sur la titutirualisasion de tout le personnel communal pour qui nie est plus de pression

5.Posté par Jeune de l''''éducation nationale le 27/04/2015 15:22
Un robot, une machine transfert, un enseignement par vidéo c'est des syndicalistes en moins, des heures de grèves en moins et surtout des salaires en moins. Les grévistes professionnels ont un pied dans la tombe et l'autre sur une peau de banane. Les belles heures du syndicalisme borné sont comptées.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales