Social

Manifestation d'enseignants devant le rectorat : "On déshabille Pierre pour habiller Paul"

Une délégation de cinq enseignants, représentants syndicaux du collège les Alizés, à Sainte-Clotilde, et un commissaire paritaire sont reçus au Rectorat cet après-midi. Ils refusent le redéploiement du laborantin de l'établissement vers un lycée du Sud, alors que son travail est indispensable pour les travaux pratiques des professeurs de physique.


Une vingtaine d'enseignants du collège les Alizés, à Sainte-Clotilde, accompagnée de quelques personnels administratifs et de parents d'élèves sont venus manifester leur mécontentement devant le rectorat cet après-midi. Ils sont abasourdis par la décision du Rectorat de supprimer le seul poste de laborantin qui existe dans l'établissement.

Les élèves ont "besoin de la pratique pour comprendre la théorie"

Claude Mangué est laborantin depuis sept ans au collège les Alizés et "son poste ne peut pas faire l'objet d'économie", indique les professeurs de physique et de SVT (Sciences de la vie et de la terre). Il s'occupe de préparer le matériel (nettoyage des tubes à essai, microscopes...) pour les cinq professeurs de physique de l'établissement. "On ne peut pas faire les cours et préparer le matériel en même temps. Comment allons-nous faire, surtout lorsque deux classes se succèdent dans la matinée ?", se demande Mimose Nourby, professeur de SVT. Les élèves vont devoir "se contenter de cours théoriques", affirme-t-elle, en indiquant que le collège des Alizés concerne une population scolaire "qui a besoin de la pratique pour comprendre la théorie".

"On déshabille Pierre pour habiller Paul"

Cinq autres établissements du Nord sont concernés par ce redéploiement. Le collège Juliette Dodu, le collège de Bois de Nèfles, ou encore le collège Jean d'Esme, à Sainte-Marie, subiront le même sort. "On déshabille Pierre pour habiller Paul", regrette un enseignant, choqué que Claude Mangué soit en fait muté pour un lycée de Saint-Pierre. "Ce sont les élèves qui sont pénalisés car les professeurs n'auront pas le temps de préparer le matériel entre chaque cours", affirme de son côté le laborantin.

Une délégation de cinq professeurs, représentants de l'intersyndicale, et un commissaire paritaire sont reçus par Eugène Krantz, secrétaire général du Rectorat à Saint-Denis. Si aucune issue favorable n'est trouvée pour remplacer le laborantin du collège les Alizés, la grève sera reconduite le vendredi 26 mars prochain, le jour de la réunion du CTP (Comité Technique Paritaire) qui doit débattre du sujet.
Lundi 8 Mars 2010 - 17:25
Karine Maillot
Lu 3177 fois




1.Posté par A DROITE le 08/03/2010 18:12

La liste Mouvement Divers Droite, conduite par Monsieur André Thien-Ah-Koon, s'élève contre les suppressions annoncées de postes d'enseignants, et de personnels d'éducation, ainsi que la disparition programmée de 4 Zones d'Éducation Prioritaire.

Il est plus que temps de s'opposer avec véhémence à la destruction lente et insidieuse de notre système éducatif, voulue par le gouvernement UMP, et cautionnée en silence par ses propres représentants locaux !

Il en va de l'avenir de notre jeunesse ! Résistons !




2.Posté par depain le 08/03/2010 18:49
Monsieur thien ah koon n'est plus de droite?faut prévenir,moi je suit plus la!

3.Posté par boyer le 08/03/2010 20:19
j'aimerai bien retrouver cette photo parue dans le quotidien au lendemain de la manif du Tampon en 2003 ou 20.000personnes etaient venus manifester devant la mairie du Tampon avec un sachet de soupe.

On y voyait sur le parvis de la mairie un groupe de manifestants agiter leur carte d'electeur....

4.Posté par A DROITE le 09/03/2010 07:06
Pour Depain, post 2, rassurez-vous, et soyez en sûr, Monsieur Thien-Ah-Koon est réellement de Droite : il ne saurait y avoir confusion sur ce point.

Par contre, pour l'UMP, je suis plus dubitatif, à entendre un spécialiste nous résumer les politiques du gouvernement en un trait : Monsieur Brice Hortefeux nous dit que "La marque du sarkosysme, c'est l'anticipation, la réactivité, et la culture du résultat" (L'express N° 3060 - page 42).

En clair, le fantasme proclamé en guise de réflexion et l'impulsivité érigée en mode d'action, avec pour credo, la machiavélique formule de "la fin justifie les moyens" : Cette aliénation morale, qui consiste à croire, que "tout est possible", est une séductrice sans égale, auprès d'enfants grandis trop vite, d'héritiers impatients, d'universitaires égarés, et autres esprits désorientés, aux attentes inavouées ; De Gaulle disait que nous étions des veaux, il n'était pas vache à notre égard, mais il pensait peut-être seulement que nous avons besoin de taureaux, vigoureux et capables, pour encadrer et mener le troupeau (même si son avis en vaut un autre, son opinion mérite d'être méditée).

Dans notre société mondialisée, ouverte et sans frontières, nous avons perdu le sens de la mesure, des limites et de la durée : nous baignons dans l'immédiateté en jouissant d'éternels recommencements, sans cesse renouvellés, sans conscience que la consistance du long terme, nécessite bien plus que d'éphémères volontés, balayées aussitôt par d'autres vélléités.

Le présent n'est plus que soif inassouvie d'avenir, mais que devient demain, si aujourd'hui déjà n'est plus ? Allons-nous transmettre à notre descendance cette désolation de croire que consommer est plus essentiel que produire ? Cet angoissant sentiment qu'avoir est plus important qu'être et devenir ? Si le monde du futur n'est plus constitué que de porteurs de costumes pré-découpés, aussi luminescents soient-ils, qui les confectionnera, et surtout, quelle sera l'épaisseur sociale, de ceux qui les endosseront ?


Que restera-t-il de notre République, de substance fraternelle, lorsque les plus faibles et les plus démunis, réduits à la plus simple des solidarités, auront en plus la charge de participer aux frais des plus nantis, sous la menace de coercition ou d'abandon ?

Que restera-t-il de notre République, d'inspiration égalitaire, lorsque la discrimination positive des minorités, nous proposera sa diversité, sans que nous puissions discerner s'il s'agit de compétence ou d'exigence de quotas, comme un masque souriant posé sur des visages d'exclus ?

Que restera-t-il de notre République, d'essence libertaire, lorsque le moindre de nos faits et gestes sera connu des autorités, le moindre écrit répertorié, le moindre acte suspecté, quand d'autres auront toute liberté de prévarication d'institutions ?


La Droite, la seule authentique, celle qui bâtit des empires, qui construit sur des générations, et qui conquiert avec opiniâtreté et perspectives, véhicule des valeurs séculaires de patience et de parcimonie, de loyauté et de respect, de sérénité et de sagesse : rien à voir avec cette avidité goulue et pathétique qui contamine et embrase ceux qui en sont à la fois les victimes et les bourreaux ; et qui tel Baal, engloutit sans retenue aucune, quiconque s'y plie ou s'y oppose, de la même manière, usant sans vergogne de manipulations, de désinformations, et d'intoxications.


La Vraie Droite, aujourd'hui, est celle qui résiste, à l'instar de nos ainés, aux côtés des justes, des sincères et des humanistes, quelques soient leurs horizons, face à la tyrannie de synarchies, barbaries furieuses d'égoïsmes totalitaires, et contre le caporalisme de partis, qui ont perverti la Démocratie, en un vaste jeu de dupes.


Aussi, je vous le redis, avec force de conviction : Monsieur Thien-Ah-Koon est vraiment de Droite, n'en doutez plus !



5.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 09/03/2010 11:05
"déshabiller Pierre pour habiller Paul" : Ca semble rester dans la Même Famille Non ?
Nous sommes toujours trés embétés d'entendre des Enseigants, Professeurs dénoncer un Rectorat, et NOUS appeler a l'Aide, quand ils restent impliqués dans leurs refus commun de reconnaitre l'Autorité Parentale des Pères a l'Ecole de la République...

TOUS Vos représentants syndicaux, la PEEP, la FCPE, la Pseudo Médiatrice Académique, Le Recteur Fourar ( et cannioni), les Inspecteurs, le SNALC, etc...etc...
nous IGNORENT, nous méprisent au plus haut point, préférant préserver a la "Ménagère de moins de 50 ans" son MONOPOLE EDUCATIF et au Pères le soin de PAYER...

Faisons nous partie des Gens que vous prenez a témoin et que vous appelez a l'aide ? ou n'aurons nous que votre Silence Complice habituel comme Réponse ?
************************************
Assoc "Paire 2 CoeurS" Pour une Vraie Parité entre Hommes et Femmes
dans le Respect Mutuel et la Sauvegarde des Droits de Chacun...0692 70 00 73

6.Posté par ANONYME le 09/03/2010 12:04
Oui àla droite NOOOON à l'UMP
TAK est bel et bien de droite , de divers droite

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales