Social

Manifestation contre les coupures : Les indemnisations en question

Alors que des réponses encourageantes semblent avoir rassuré la délégation qui a rencontré le sous-préfet et les représentants d'EDF et de la Séchilienne-Sidec ce matin, un collectif tenterait de s'organiser pour permettre d'obtenir des dédommagements.


Manifestation contre les coupures : Les indemnisations en question

Si la Séchilienne-Sidec fait venir des techniciens de métropole pour pallier la grève des salariés réunionnais, la question des indemnisations et des dédommagements n'est pas réglée, il semblerait d'ailleurs qu'elle prenne de l'ampleur. Ce matin, un groupe de huit personnes a été reçu par le sous-préfet de Saint-Pierre pendant plus d'une heure. Il est ressorti satisfait de l'entretien pour ce qui concerne les efforts consentis afin de parvenir à un rétablissement progressif du courant mais veut également obtenir des garanties sur d'éventuelles indemnisations.

Différentes personnes se sont succédées pour témoigner devant la préfecture, notamment des commerçants. Une hôtelière de la Ravine des Cabris assure avoir eu une grande partie de ses équipements électriques endommagés suite au premier mouvement de grève du mois de janvier. Elle certifie avoir perdu pour plus de 6.000 euros d'appareils électriques ainsi qu'une centrale incendie, des cafetières, télévisions et des lumières.

Preuve de sa bonne fois, elle a souhaiter montrer les courriers envoyés à EDF pour être dédommagée et qui ont fait l'objet d'une réponse négative. EDF précise qu'il n'est pas responsable de la grève de la Séchilienne et qu'il n'y a pas eu de problème de surtension. En d'autres termes, les grèves et les coupures n'auraient pas pu endommager les équipements de l'hôtelière qui a qualifié les grévistes de "criminels".

Se tourner vers les assurances

Selon Fabien Fauchard, de la direction d'EDF à la Réunion, les commerçants et artisans doivent se tourner vers leur assurance, si toutefois leur contrat prévoit ce genre de sinistre. Il assure néanmoins comprendre la détresse des sinistrés et précise qu'EDF aura "un regard bienveillant" sur les dossiers qui seront soumis par les assurances.

Il prévient néanmoins que ces dédommagements relèvent du cas par cas. Le cadre rappelle également les responsabilités d'EDF qui gère le réseau électrique, "transporte et redistribue" l'électricité. Pour dédouaner son entreprise, il évoque "un cas de force majeure", pas certain que les sinistrés se contentent de cette explication...

Les usagers veulent aussi se faire indemniser

Les manifestants ont compris la demande de la Préfecture et des responsables d'EDF qui ont besoin de temps pour rétablir l'électricité, mais ils exigent dorénavant des engagements pour dédommager les usagers. C'est notamment le combat de Daisy qui "par la force des choses" s'est retrouvée, malgré elle, "porte-parole" de ce mouvement. La délégation a laissé jusqu'à demain pour que électricité soit rétablie partout et a prévenu qu'elle était prête à redescendre dans la rue, envisageant de se rendre devant EDF à Saint-Pierre.

Pour l'heure, les membres du collectif s'organisent pour engager des démarches visant à obtenir des dédommagements. Ils envisagent de mettre en place une permanence pour permettre aux mécontents de venir signer une pétition et recueillir les courriers de demandes d'indemnisations. Le collectif, ou comité car on ne sait pas bien qui est le représentant officiel de ce mouvement, envisagerait également de déposer plainte contre ceux qui seraient désignés comme responsables des différents préjudices causés à la population.
Lundi 28 Mars 2011 - 14:59
Lilian Cornu
Lu 2546 fois




1.Posté par ptit crick le 28/03/2011 17:20
tous ses elus que se meme peuple les a mis en place hier ous avez vu un présent avec ses manifestant non aujourdhui sa les arrange pas par ce que se la classe basse
aujourdhui c est pour l electricité et l eau beucoup on porter leur candidat dans les bras hier soir
et ce soir dans la journée personne etaient là tous au four et au moulin pour une place ou a la
PRESIDENCE vous jeudi vous serez encore une fois au CG général brandissant votre candidat
meme pour certain insultant sonamie de toujours ou son voisin
ET POUR CERTAIN LUNDI """ CHEZ MOMON PAPA LE LA """

2.Posté par Benvoyons ! le 28/03/2011 18:04
Mme Daisy, ne vous laissez pas embarquer dans une telle galère.

Le sous-préfet en homme de dialogue est sûrement heureux de vous rencontrer, car pas désagréable à voir et surtout mesurée dans vos propos. Mais je crains que ceux qui vous ont rejoints spontanément ne débordent vos prises de positions et que vous vous retrouviez à assumer des options que d'autres auront prises pour vous tout en essayant de vous en rendre responsable.

Si vous tentez de persister, ne tardez pas à enregistrer les statuts de votre association de défense, et désignez très vite une conseil d'administration ainsi qu'un bureau.

Il s'agit de donner une existence légale à votre mouvement.

Mme Daisy, le temps et l'énergie que vous allez dépenser pour cette association, valent plus que les pertes que vous avez subies dans cette grève déclenchée par des irresponsables, je vous le concède.

3.Posté par citoyen le 28/03/2011 18:17
Premier acte: arreter votre adhésion ou de votre famille à la CGTR, ces grèvistes sont en plus soutenus financièrement par la CGTR...

4.Posté par Simone Weil le 28/03/2011 19:01
Plus le niveau de la technique est élevé, plus les avantages que peuvent apporter des progrès nouveaux diminuent par rapport aux inconvénients. (Simone Weil)

5.Posté par manu le 28/03/2011 19:03
Nan mais ce n'est aux assurances qu'il faut se tourner pour être dédommagé, mais ce sont contre les grévistes, des pertubateurs ! pfff

6.Posté par Daniel FAIVRE le 28/03/2011 19:09
Comment contacter le collectif une adresse un N° de Tel: des personnes des autre communes voudrait vous rejoindre mais pas de contact.

7.Posté par Lb le 29/03/2011 08:29
Une des reponses les plus fréquentes d'EDF :

Il n'y pas eu de surcharge sur le reseau : FAUX

en ayant mesuré en Janvier au moment de la remise sous tension du reseau a mon domicile, j'ai constaté plus de 280V sur une des prises de la maison ? Pas de surtension ? vous vous fichez de qui ?
J'ai eu beau demander à EDF le rapport de remise sous tension il n'ont pas daigner me le transmettre sous pretexte que ce n'est pas un rapport public ???? et qu'ils n'ont pas a me donner ces informations.
Vous vous fichez de qui ?

EDF et sa mauvaise foie :

1 Vous dites qu'il n'y pas eu de surtension
2 On teste le courant chez nous on constate un gros soucis : +280V
3 des appareils explosent car pas capables de supporter ces tensions
4 vous dites ce n'est pas vrai
5 Vous ne donnez aucun rapport effectif, ni ne divulguez ces informations qui vous mettent en defaut
6 Vous nous dites d'aller voir nos assurances qui deja depuis plusieurs années sont découragées par votre service d'aller plus loin dans une procédure interminable
7 Vous nous faites croire que les appareils explosent tout seuls ? oui ils explosent comme ça par la magie du bon dieu et non pas lors des remises sous tension
8 Qu'on est c ... de pas vous obliger a rendre ces rapports public avant que vous les falsifiez ou les bruliez
9 On l'a dans l'os et vous nous faites perdre des milliers d'euros

MERCI EDF de mentir a tout le monde pour eviter de rembourser notre materiel
Merci EDF vous me devez plus de 4000 euros et comme vous je n'ai pas a le prouver vu que ce n'est pas public.




8.Posté par Lo kaf le 30/03/2011 19:58
ça craint, on croirait lire des patrons...
Tous ceux qu'on a aujourd'hui est le résultat des grandes grèves et oui dans chaque gréve il ya des dommages collatéraux.
Il est bien beau de dénigrer le syndicat, dans ce cas tous les acquis obtenus par les grèves refuser les!!! les 35 heures, le SMIC, le RMI, les couvertures sociaux, les congés payés, respecter aux moins ces combats. "kan la pli i tomb, i tomb pou toute" " aspère manzé kui".
La vie est chère à la réunion, à qui la faute ? Les salariés qui touchent entre 1500 et 2200€ ou leurs patrons qui touchent à partir de 15 000 €.
Qu'est-ce qu'il faut faire? Laisser les gros patrons engrangés plus de millions ou se battre pour le partage des richesses. Cest vrai qu'il est beaucoup plus facile de se défouler sur des grévistes, au lieu de s'allier avec eux et revendiquer pour nos salaires? Ah c'est vrai "Zot la poin lo ker zot papa " on est et sera toujour victime du syndrome du gouyave de france...
Au moins Madame meneuse du collectif, elle a tout compris, il sera plus facile pour son mari d'avoir sa place de cadre a EDF et faire partie de ses personnes touchant 200 000€ par mois, car si je ne me trompe pas il lui reste qu'un pas à franchir...
Oté la rényon anon met ensamb pou fé valoir nout gagne pain...
et pour les grévistes BRAVO... au moin na in pé la compri...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales