Société

Manifestation à Saint-Louis : Des jeunes témoignent

Afin de manifester leur mécontentement sur la problématique du chômage, plusieurs dizaines de jeunes saint-louisiens ont bloqué hier la rue principale du centre-ville. Ils réclament la tenue d'une table ronde en préfecture avec le maire Patrick Malet et les autorités de l'État. Nous avons recueilli les témoignages de deux manifestants.


Quelles sont vos revendications ?

Abdou : "Nous avons manifesté aujourd'hui pour montrer que la jeunesse de Saint-Louis en a marre. On nous fait des promesses qui ne sont jamais tenues. Aujourd'hui on a fait une manifestation sans casser (...) Nous voulons  travailler, car travailler c'est un droit".

Que l'on soit d'accord, ce n'est pas uniquement pour travailler à la mairie ?

Abdou : "Non, ce n'est pas pour travailler uniquement à la mairie. Certains d'entre nous ont des compétences et des diplômes, mais les patrons nous demandent systématiquement d'avoir de l'expérience pour pouvoir travailler. Comment avoir de l'expérience si personne ne veut jamais nous prendre pour travailler, alors qu'on a le diplôme ? Ce n'est pas normal ! Pourtant il y a des agences comme Pole emploi ou encore la Mission locale, on leur donne nos CV, et jamais aucun appel... Les gens qui sont sensés nous aider ne font rien pour nous.

Encore une fois nous ne voulons pas demander uniquement des emplois à la mairie, mais il existe d'autres moyens pour s'insérer
".

Un autre manifestant, qui faisait partie du collectif RSKP (Réyoné Soubat Kont Profitèr), partage l'avis de Abdou.

Frédéric Selly : "Ce que les jeunes souhaitaient à travers la manifestation de ce matin (jeudi, ndlr) c'était qu'un élu ou Mr le Maire les reçoivent, pour la mise en place d'une table ronde avec les acteurs économiques, de l'État et des collectivités départementale et régionale pour trouver une solution.

On nous a indiqué qu'il y avait plus de 14.000 emplois aidés qui sont repartis en métropole au mois de décembre 2014 (...) par contre pour embaucher des cadres, c'est toujours ok pour la mairie. À un moment il faudrait arrêter de prendre les Saint-Louisiens pour des cons. On voit les impôts augmenter, sans voir où passe l'argent
".  

À son arrivée à la tête de la mairie, Patrick Malet avait déclaré que son prédécesseur, Claude Hoarau, avait trop embauché de contrats aidés.  

Frédéric : "C'est tous les six ans que l'on entend ça. Quand Mr Guy Ethève a quitté la mairie en 2001, il a laissé beaucoup d'argent. De 2001 à 2008, c'était la majorité de droite qui était à la tête de la mairie de Saint-Louis et ils ont fait le trou.

On mène soit-disant une politique pour la jeunesse, mais aujourd'hui quand on cherche l'élue chargée de la jeunesse et de l'insertion, on ne la voit pas. Vous savez, nous avons mené une manifestation pacifiste, mais comme toujours, il y a des éléments extérieurs qui viennent se greffer au groupe pour semer la pagaille"
.

Dans tous les cas, votre mot d'ordre reste...

Frédéric : "De rester pacifistes. On attend une table ronde avec les acteurs économiques et Mr le Maire".
Vendredi 5 Juin 2015 - 11:22
SI - LG
Lu 3040 fois




1.Posté par LES JEUNES pacifistes les élus agressifs ! le monde à l''''envers le 05/06/2015 14:11
La ville de Saint-Louis, est en faillite !
On veut pour équilibrer les comptes et supprimer les déficits, augmenter les impôts dans une ville pauvre économiquement et foudroyée par le chômage.
Si on ne peut plus payer nos impots comment fait on ?
On cherche la cause du problème pour y découvrir l'aberration de l'entreprise Mairie, à savoir : trop d'employés pour les recettes qu'elle génère.
Face à cela, il n'y a pas d'autres choix que de LICENCIER ECONOMIQUEMENT et diminuer la pression fiscale sur les ménages pauvres.
Mais alors comment fait on pour les emplois sollicités par les jeunes ! bin là il faut voir ailleurs par exemple à la Région.
On dépense des millions pour faire voyager quelques personnes qui ont de gros moyens en leur faisant cadeau de l'argent public (bons continuité) peut être si l'on investissait au moins un quart de ces millions à la jeunesse réunionnaise, nous aurions alors comme quelque chose de durablerment et localement intéressant... Le problème c'est que tout est politique sans être politique, cela arrange certains de se positionner selon les opportunités ! lorsqu'il y a chikungunya à la réunion, il n'y a pas du mal à trouver des millions pour financer le GCEIP et le GLAIVE pour une politique socio économique et de santé publique, du moins le temps d'une mandature ! Maintenant faudrait envoyer les forces de l'ordre pour traiter le problème : ce n'est pas la solution. c'est comme une sorte de fuite en avant de nos responsables politiques, qui sont ici défaillants dans leur role de médiateur de la république et qui se désengagent de tout lorsqu'ils sont confrontés à des problèmes des administrés pourtant prévisibles...alors comment comprendre que la situation actuelle des jeunes puissent être si pauvrement être régularisée...Pour le coup, le pacifisme des jeunes montre à quel point, l'évolution des jeunes est réelle, et qu'ils ne veulent plus être manipulés ou subir une quelconque pression "sauvage "cette fois ci émanant des élus c'est le monde en VERLAN

2.Posté par PME le 05/06/2015 14:11
Quoi qu'il en soit, celui de la tof, avec son look de tranche de cake, ne risque pas de trouver du travail!

3.Posté par Respect le 05/06/2015 14:25
Vos soit disantes manifestations pacifistes ont débouché sur le caillassage de ma voiture avec ma femme à l'intérieur, alors que vous frappiez sur la voiture et l’empêchiez de partir.

Si vous voulez du travail, retirez vos lunettes de soleil, rédigez un CV et allez rencontrer les entreprises qui pourraient vous donner un travail.

A ce propos, il y avait hier un forum de l'insertion à la Rivière St Louis, mais il est vrai qu'il était plus utile d'aller bloquer la route, menacer et agresser les automobilistes....

4.Posté par pfff le 05/06/2015 14:28
Petite question à ces jeunes: A part aller au pole emploi et à la mission locale, avez-vous démarché les entreprises directement? Quand je cherchais un empli je me levai le matin avec une pile de CV et je démarchais les entreprises directement. Bref je me bougeais le c.. et je n'attendais pas qu'on m'appelle. Quand on veut on peut.

5.Posté par Caffreman le 05/06/2015 14:32
C`est vrai que ça saoule de rester à ne rien faire!
La mode à Maurice actuellement c`est de créer des chomeurs mauricien
en employant tout pleins de travailleurs Bangladeshi ou chinois qui se fait
payer 20 fois moins que nous!

6.Posté par st louisien le 05/06/2015 14:42 (depuis mobile)
Zot lé mentèr!!!!
Pourtant a la rivière tout acteur économique de l''île t la:maire,préfet,région,pole emploi,mission locale etc...zot t gagne pas arrive kom un bon moune non zot la préfère mèt le doigt sous le nez le maire

7.Posté par 974 le 05/06/2015 14:57 (depuis mobile)
G pas l''impression kil veule travailler ailleur je pense il veule aussi gagné de l''argent facile sans forcé.

8.Posté par zotami le 05/06/2015 15:28
Je crois que les jeunes ont compris, par contre je voudrais rectifier:

Nous voulons travailler, car travailler c'est un droit".
Travailler c'est un droit et un devoir!

c'était la majorité de droite qui était à la tête de la mairie de Saint-Louis et ils ont fait le trou.
C’était 1000karo, qui a vidé les caisses, fait un gros trou et a été condamné à 2 reprises pour des faits graves de détournement d'argent publique (il n'est donc pas présumé innocent mais coupable)....et vous avez voté pour lui?

9.Posté par GIRONDIN le 05/06/2015 16:02 (depuis mobile)
5. Caffreman
Merci d'avoir rappeler certaine vérité sur Maurice, paradis pour certains.

8. zotami
Vous avez raison pour le travail.

10.Posté par st louisien le 05/06/2015 16:13 (depuis mobile)
Arrête avec Hamilcaro té!!

11.Posté par pfff le 05/06/2015 16:45
Sur la photo on voit en effet qu'ils sont en recherche active de travail. Même pas foutu de faire semblant quand un journalisme vient les interroger.

12.Posté par ti bob le 05/06/2015 17:24
bien dit post 4
pour trouver mon premier boulot en quittant l ecole t dure
mais depuis moi jamais etait au chomage
le bouc y croit la commune le la pou embauche tout le monde

13.Posté par Pat 974 le 05/06/2015 18:08
pat974
Source INSEE 2011 Saint Louis
Actif en emploi 12 200
Chômage 10 095 soit 45.3% de la population active
Ecole
8800 élèves ont en 2011 entre 6 et 14 ans
Alors que l'on retrouve pour 2011
4000 élèves entre 15 et 24 ans
En 2021 on retrouvera la population d’Élevés (8800) des 15 et 24ans.
2 fois plus. Il y aura bien un probléme si personne ne se préoccupe de la démographie et du devenir de l'emploi dans ce bassin comme dans d'autre sur l'ile.
Et en 2021 probablement autant d'actif en emploi et comme la courbe ne cesse d'augmenter depuis 2009 il y aura un dépassement de la population active de 54% de chômage.

Lien ;
http://www.journaldunet.com/management/ville/saint-louis/ville-97414/emploi

14.Posté par Brid974 le 05/06/2015 18:13 (depuis mobile)
Pourquoi se battre pour des emplois d avenir alors que sur la commune même des postes à responsabilité sont données a des gens issus d une immigration négative

15.Posté par Thierry le 05/06/2015 19:01
Tenue correcte exigée... sinon trace ... c'est comme ça ki koze gars !!!

Pour aller en boîte, il faut se mettre sur son 31... La logique, quand on veut trouver du boulot, on se met aussi sur son 31.

16.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 05/06/2015 21:50
Les municipalités ne sont pas là pour donner du travail , le boulot ça se cherche , on se forme et on se vend en fonction de ses capacites , que ce soit à La Réunion , en Métropole ou dans n'importe quel Pays , si on n'est pas formé ou que l'on recherche juste un ti contrat , l'avenir sera sombre !!!!!!!

17.Posté par oups le 05/06/2015 22:02
Travailler c'est un droit...(ça vient de sortir?) et la connerie une liberté?

18.Posté par bedouin du desert le 05/06/2015 22:07
Mr selly dis band jeunes comment ou la gagne travaille la mairie st louis avec c.h.quel type contrat ou nana.apres ou fa reflechis avant causé.

19.Posté par moin la di le 05/06/2015 22:40
Nous voulons travailler, car travailler c'est un droit". il fallait commencer à travailler à l'école enlève ta casquette de voyou ainsi tes lunettes qui pourrait cacher ta mauvaise volonté et surtout ta barbe y f& sale et tu verras qu'un gentil patron t'embauchera ATTENTION sélemen y fo lèv grand matin et pi emmène pas out GSM dernier modéle pou fé sonne texto ou laisse out kaz tu donneras le numéro de l'entreprise ou de ton chef il comprendra aisément si nana un problèm chez ou Bon Travail

20.Posté par oups le 05/06/2015 23:02
Ils attendent quoi ces gens là? qu'une multinationale se construise dans leur jardin pour être embauché?

Bougez, bande de graton !!!

21.Posté par burn le 05/06/2015 23:04
saper kom li lé mwin patron mi embauche pas trop en mode kaniar lo frere

22.Posté par oups le 05/06/2015 23:25
Durant toute leur scolarité, c'est le genre de gars à qui les profs demandent à chaque fois, retirez votre casquette en entrant en classe, jetez vos chewing-gum, éteignez vos portables, écoutez et arrêtez de bavarder....(bref le cliché!) et généralement la réponse de ces gens se limite à un sourire je-m'en-foutiste.

Permettez nous de rire à notre tour aujourd'hui!

23.Posté par KLD le 06/06/2015 00:17
di sak na pou dit !!!!!a tord ou à raison !!!! mimil , la roul à nou !!!

24.Posté par oups le 06/06/2015 01:03
@KLD

Faire confiance à ton maire (C.Hamilcaro ) fait déjà de toi un inapte...bon courage!

Quand je lis "la roul à nou", je suis désolé mais le premier mot qui me vient à l'esprit est "demeuré"

RIP

25.Posté par Cours Forrest! le 06/06/2015 01:15
KLD lé "tord' ou bien? A moins qu'il/elle ait "tort"?

26.Posté par julo le 06/06/2015 07:44
Aidons nos jeunes à réussir leur destin !

27.Posté par citoyen le 06/06/2015 09:12
C'est trop facile de manifester quand on veut pas se bouger le cul autrement...

28.Posté par GIRONDIN le 06/06/2015 10:11 (depuis mobile)
23. KLD

Je plussoie

Apparemment 24. oups , ne connait pas tes écrits sur 1000karo, à tord/t ou à raison.
Je pense qu'il n'a pas compris le sens de ton post.
LOL Re LOL

29.Posté par Un Membre EC974 le 06/06/2015 10:43
La Réunion on la mais en faillite les réunionnais sont des mort vivant sans aucun droits aujourd’hui toute les victimes son condamné depuis 8 mois des CENTAINES DE CAS ALORS QU IL DEMANDE LEURS DROITS surement une nouvelles politique judiciaire il suffi de voir la presse

30.Posté par Le Jacobin le 06/06/2015 12:47
La Réunion marche sur la tête à l'image de la pyramide inversée inspirée de la vision architecturale des Années 1900 du célèbre Le Corbusier. Les hommes politiques droites gauches confondues ont utilisés la corde sensible à grande échelle des boites à nervis pour remplirent les réunions politique en promettant à Papa Maman un p'tit poste de fonctionnaire dans la Mairies en votant pour moi.
A l'époque,l'état providence était la mère nourricière de tous ces magouilleurs, il suffisait de demander pour recevoir. Le dernier Dinosaure pays dévissé de la présidence du conseil Général (Paul VERGES) ne se gênait pas dans les soirées mondaines en lâchent à qui voulait l'entendre à Paris: SI JE LES LÂCHENT C'EST L'EXPLOSION. Pour toute une partie de cette génération l'école n'avait aucun intérêt puisque la Mairie était là pour le devenir. Le diplôme ce dont ils se réclament est le plus souvent bidon à la lumière des centres de formations qui raclent l'argent public avec la complicité de l'état, étant en formation vous n’êtes pas comptabilisés comme chômeurs droite gauche s'en accommodent. A force d’égorger les entreprises entre les charges sociales, les syndicats qui ont une vision moyenâgeuse de l'entreprise, ils ont oubliés que c'était le secteur privé qui créait l'emploi et pas l'état, les communes, et tous les machins de conseils de choses. Les créateurs d'entreprises ne veulent plus mettre leurs économies dans la création d'entreprise, en cas de défaillance ils n'ont aucune protection dans notre belle France. Ce que nous vivons à St Louis n'est qu'un épie phénomène de ce qui nous attends, accrochons nous pour la suite.

31.Posté par KLD le 06/06/2015 13:06
merci girondin ,il a effectivement pas compris , mais c'est pas grave........ je disais donc , 6000€ /mois pour sortir des "messages ", pendant ses voyages ............. vive l'amdr !

32.Posté par @ GIRONDIN le 06/06/2015 14:09
Ses écrits? A n'en pas douter il a écrit un chef-d’œuvre...

Bonne plusoyade :)

33.Posté par Du travail mais sans passe droit le 06/06/2015 14:12
8.Posté par zotami le 05/06/2015 15:28

Certes travailler est un droit. Mais vous dites que c'est aussi un devoir. Tout à fait d'accord.

Je compare avec tous ceux/celles qui galèrent pour trouver un emploi, se heurtent à des refus, ne descendent pas manifester. J'en ai même rencontré personnellement 3 qui ont pris l'avion pour aller chercher du boulot en métropole. Chapeau. Ca, ça s'appelle se bouger! Même si bien sûr ça aurait été bien mieux qu'ils puissent travailler "au pays". Encore que cela leur donne une ouverture d'esprit autre, en devant habiter travailler hors de la Réunion...

Les "djeuns" manifestants, j'arrive pas à être vraiment convaincu, au delà de leur "look" (lunette, casquette..) et vu leur réaction de manifester, qu'ils veulent vraiment chercher du travail et ont fait ce qu'il fallait pour (études, démarches...) pour en trouver.

La crise économique et le chômage, c'est dur pour tout le monde, pas seulement pour des "djeuns" d'environ 20 ans.

C'est marrant d'ailleurs, car l'un des "djeuns" dit qu'il souhaite du travail aussi dans le secteur privé (mais aussi dans le secteur public), alors que le discours de son "dalon" est orienté vers le secteur public uniquement. Très convaincant...

D'ailleurs, cette manif me fait penser à la poignée de "djeuns" qui a osé bloqué la circulation pendant plusieurs heures voire jour sur Saint-Denis et ailleurs; bloquant ainsi des milliers de travailleurs allant ou revenant du boulot. Ce qui était inadmissible et intolérable. (comme les blocages de routes de quiconque: camionneurs, ...etc).

Du travail, oui, mais dans le respect des autres aussi! Et sans passe droit!

En réalité, le problème du chômage est général et complexe: je ne suis pas certain qu'en manifestant ça suffise: ça va aider les 2 ou 3 passés en force ainsi, mais les autres, la masse des chômeurs?

Concernant le trou dans les finances publiques de Saint-Louis, il existait bien avant "1000caro" comme vous dites, la commune de Saint-Louis étant sous tutelle du Préfet à cette date (le trou était donc fait avant...). Je ne coirs pas que M. "A1000K-ro" ait inversé la tendance...

34.Posté par oups le 06/06/2015 14:23
@ KLD

Si incompréhension de ma part, tant mieux :)

Je plussoie à mon tour...

35.Posté par KLD le 06/06/2015 15:06
on est d'accord , oups.

36.Posté par GIRONDIN le 06/06/2015 15:35 (depuis mobile)
32. @ GIRONDIN

Merci pour ton soutien inconditionnel.
Plussoyons😊

37.Posté par Mieux vaut en rire que pleurer le 06/06/2015 16:28
Et dire que tout a commencé dés 1983 avec l'arrivée de El Siniestro Claoudiyo Wouaro et sa bande de paltoquets. Mais bon l'on a quand même eu droit à une courte pause de 6 ans avec La Llegada Del Salvador Guy ÉTHEVE qui entre-temps a laissé un gros magot... d'après les bruits de comptoirs le contenu de cette cagnotte avoisinait les quelque 53 millions d'€uros ! Vient alors le tour de El Destructor Cyrillo Hami Le Caro et sa bande de non moins paltoquets. Il s'agit alors du nouvel étalon qui en 2002 prend les rennes de cette commune. Encore trop jeune et pas assez mature, il ne s'embarrasse pas de fioritures et finit par emboîter le pas à El Sinistro... la suite se passe de commentaire !
Et aujourd'hui, c'est El Médico Doctor en Medicina que está en la caca mierda... hihihihih !!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales