Social

Manifestation : Changement d'itinéraire pour obliger "les commerçants à baisser le rideau"

A l'appel de l'intersyndicale (CGTR, CFDT, CFTC, CGC-Force ouvrière, Unsa, FSU, Solidaires), une nouvelle journée de mobilisation aura lieu ce samedi, 16 octobre, à Saint-Pierre et Saint-Denis, contre la réforme des retraites. Hier, l'itinéraire a été modifié.


Manifestation : Changement d'itinéraire pour obliger "les commerçants à baisser le rideau"
Les principales organisations syndicales de l'île ont appelé de nouveau à la mobilisation contre la réforme des retraites, actuellement étudiée au Sénat, pour obtenir le retrait de ce projet de loi "socialement dangereux" pour les Réunionnais.

L'intersyndicale (CGTR, CFDT, CFTC, CGC-Force ouvrière, Unsa, FSU, Solidaires) appelle la population à venir manifester ce samedi 16 octobre, à Saint-Denis et Saint-Pierre.

Une grève reconductible ?

"En fonction de la capacité de mobilisation de demain, nous déciderons de la suite du mouvement. Une partie de l'intersyndicale de Saint-Pierre, minoritaire, souhaite qu'une grève reconductible se mette en place", déclare Paul Junot de la CFTC.

Le cortège devait partir du Jardin de l'Etat, mais l'intersyndicale, en réunion hier, a décidé de changer l'itinéraire pour le faire démarrer du petit-marché de Saint-Denis, afin que "les commerçants baissent le rideau, c'est une réforme qui concerne tout le monde, ils doivent être solidaire ne serait-ce qu'une demi-heure ou une heure".

A Saint-Denis, le cortège partira à 9 heures, traditionnellement du Petit-Marché pour se rendre en direction de la préfecture. A Saint-Pierre, les manifestants se donnent rendez-vous, à la même heure, devant l'Hôtel de ville.

La suite et la forme de la mobilisation, en métropole une nouvelle journée d'action est déjà programmée le mardi 19 octobre prochain, se décidera durant la manifestation de demain.
Vendredi 15 Octobre 2010 - 10:34
Julien Delarue
Lu 2347 fois




1.Posté par Eve[lyne] le 15/10/2010 10:48
Forcer à être solidaire ??? oO
Vive la solidarité !!!

2.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 15/10/2010 10:48
C'est quand même dramatique de vouloir forcer les commerçants à baisser le rideau... C'est une forme d'intimidation! S'ils veulent soutenir la grève, ils fermeront le magasin, qu'ils apssent devant ou pas!

3.Posté par David le 15/10/2010 10:55
Ah le syndrome du bouc-émissaire.
Les Roms pour le gouvernement ; les commerçants pour les syndicats.

4.Posté par ALEXANDRA le 15/10/2010 10:58
C'est une atteinte à la liberté.
Que vous défiliez, soit, mais que vous obligiez les commerçants à baisser leurs rideaux, c'est vouloir imposer votre loi.
C'est troubler l'ordre public.
Et que cherchez vous? des affrontements?
Soyez raisonnables et mettez en place un service d'ordre pour éviter toute échauffourée;
Merci d'avance.

5.Posté par noe974 le 15/10/2010 11:02
Décidemment on rebelotte : promenade de vacances . C'est bien

Obliger les commerçants travailleurs à fermer leurs rideaux , c'est ridicule et moche , surtout venant de syndicats dits responsables (= semeurs de troubles à l'ordre public , c'est mieux)
A quand une vraie justice ?

On profite car la paie des profs ne sera pas touchée . Quelle injustice ! et dire que certains les suivent comme des moutons de Panurge !!!
Quel monde bizarre !

Il y aura quelques troufions qui prendront des pastilles Valda pour avoir le gosier débouché pour pouvoir hurler dans des micros prêtés par des communes partisanes

6.Posté par dodovotant le 15/10/2010 11:38
"discuter" avec des communistes, ou des syndicalistes terroristes, pour leur demander de respecter la démocratie et les droits de l'homme.... c'est à mourir de rire.... (ou de larmes!!)...

7.Posté par Caton2 le 15/10/2010 12:19
Forcer à être solidaire! On se croirait en Corée du nord, sauf que là bas il n'y a pas de droit de grève! J'espère que la police réprimera toute menace verbale ou physique de ces bolchevicks sur rémunérés. Et ça enseigne la liberté et la fraternité à nos enfants? J'en reviens pas...

8.Posté par henri le 15/10/2010 12:23
Voila la preuve que ces patrons de syndicats de salariés (Yvan HOAREAU, Jean Pierre RIVIERE, etc...) cautionnent les gestes de violence dont a été l'auteur un manifestant contre un commerçant lors de la dernière manifestation. Pire, ils les encouragent. Quand MM. RIVIERE et HOAREAU parlent de combat syndicaliste, ils l'entendent au sens propre du terme.

9.Posté par franck le 15/10/2010 12:35
scandaleux de forcer des gens à baisser le rideau
vraiment inadmissible

10.Posté par chikun le 15/10/2010 14:42
Il est important passé 60 ans de continuer à exercer une activité professionnelle, ne serait-ce que pour garantir la bonne santé économique du pays. Ainsi, une personne comme Serge Dassault a continué à rester à la tête de son entreprise et à exercer ses fonctions de maire et de sénateur, et il se porte très bien !
Notre grand timonier bien-aimé,Popaul , lui aussi ne craint pas de nous donner des leçons de longévité.
Le travail c'est la santé ; c'est pourquoi la retraite n'a aucun intéret.
C'est à notre valeureux maréchal Pétain que nous devons l'assurance maladie.

sur la photo rien que des gros ventrus et des grosses badernes .
Je les appelle " la bande à Baderne"


Partir plus tôt en retraite ne permet pas forcément aux ouvriers d'en profiter plus longtemps. Au contraire, un rapport publié par l'Institut allemand pour l'étude du travail, montre que cela augmente les chances de mourir prématurément.
Pour les hommes, partir à la retraite un an plus tôt augmente de 13,4% les chances de mourir avant 67 ans. Un pourcentage qui, pour les auteurs de l'étude, est «non seulement statistiquement significatif, mais aussi quantitativement important».
ils ont découverts que 65% d'entres eux mourraient de maladies cardio-vasculaires ou de cancers. Ils en déduisent que la fin de la routine du travail et de l'activité physique quotidienne entraîne une mort prématurée, d'autant plus si l'employé a été forcé par son employeurà prendre sa retraite anticipée. A l'inactivité s'ajoute alors la dépression.
Travailler au-delà de l'âge légal permet de vivre plus longtemps.

Dans un pays où on préfère se la couler douce, forcer les fainéants à se bouger un peu au lieu de rester les fesses au chaud en retraite ou en train de défiler dans les rues est bon pour l'économie : plus de travail, c'est plus de richesses, donc plus d'argent.Et ca permet de vivre plus longtemps.
Dans les partis politiques et les syndicats C'est à qui fera le plus peuple.Ils se croient les héros d'une France qui souffre.

Que dire du couillon lycéen de 16 ans qui s'est morflé une grenade lacrymogène?
Que dire des (...) surrémunérés et protégés qui veulent faire fermer les commerces ?

Moi, en tout cas, je n'ai pas envie de fermer ma gueule.

11.Posté par David le 15/10/2010 15:14
"ils doivent être solidaire ne serait-ce qu'une demi-heure ou une heure".

Ca fait des années qu'ils sont solidaires en cotisant plus et en profitant moins.

12.Posté par Roche écrite le 15/10/2010 16:25
nos retraites sont en dander tout le monde doit etre solidaire oui sinon les umpistesfn ils vont dire regardez ya personne pour les soutenir ceux qui se bat pour les retraites

13.Posté par Rouge le 15/10/2010 17:20
Au vu du post 10 "C'est à notre valeureux maréchal Pétain que nous devons l'assurance maladie" je comprends mieux les points de vue qui penche a droite de ces zinfonautes bien vichysant. En plus la démonstration : plus on travaille plus on vit plus vieux. Ah elle est bonne celle là. Un rapport de l'institut allemand pour l'étude du travail. Et de citer Serge Dassault... ah ah ah trop bon ! Serge Dassault le docker ou Serge Dassault le maçon ? Qu'est ce qu'il a bossé dur pour en arriver là Serge l'héritier.
Bon il ne me reste plus à attendre le post à la gloire d'Hitler les gars...Ah la bande de p'tit fachos ! Je le crois pas...

14.Posté par noe974 le 15/10/2010 17:23
Ces syndicalistes cocos-ps... sont pire que des cocos de la Corée du Nord . Tout leur appartient : retraites , rue marchande , intimidations , coups et blessures ...
Qu'attend la justice pour enfermer ces cocos -fouteurs - de- m.... ?

Les réunionnais doivent savoir que les responsables syndicalistes , leurs journées de grève ne sont pas du tout coupées . Ils ne sont pointés nulle part (= ils sont mis à la disposition des Syndicats qu'ils représentent et se permettent d'aller dans les écoles aux heures de cours) . Ne croyez pas que leur salaire est coupé par l'Administration .

Ceux qui les suivent comme des moutons de Panurge ont leur journée coupée .

Ils sont les MAD (mise à disposition) par l'administation qui les emploient . Naguère Monory vulaient supprimer ces MAD et les envoyer dans les classes mais Jospin le gris est revenu et a remis les MAD . Ils peuvent faire 1 an de grève avec un salaire plein .

Les retraites ne sont pas du tout en danger : ce sont les jeunes qui veulent aller en retraite et ceux qui ont l'âge de partir , n'y vont pas (=le désoeuvrement tue très vite)

15.Posté par Un quidam le 15/10/2010 18:13
Ils deviennent agressifs parce qu'ils ne sont pas suivis par la population.

16.Posté par vipère le 15/10/2010 21:22
à David 11
ça ne leur plait pas d'être commerçants qu'ils arrêtent alors!
le problème c'est que là ils devraient faire une chose qu'ils n'aiment pas :travailler eux même pas faire bosser les autres

à Pierre Frédéric Dupuy

c'est ça pour vous un drame être obliger de fermer sa boutique,3 minutes ?(car il n'y a que 500 manifestants n'est ce pas c'est vite fait
alors c'est qu'il ne vous n'en avez jamais vécu de drame tant mieux pour vous que ça dure le plus longtemps possible

17.Posté par AntiVipère le 16/10/2010 07:05

à vipère:

chaque être a le droit d'avoir sa propre opinion et d'adhérer aux idées qu'il entend... on est en France, non?

si chaque commerçant fait tout le travail lui même, le chomage risque d'exploser à la réunion... ce sont es petits commerçants et artisans qui sont les premiers employeurs en France!

18.Posté par Rouge le 16/10/2010 08:39
Pôvres commerçants qui vivent dans le plus grand dénuement et qui traitent leur employés comme des pachas. (il y a un qui a fait la une des journaux pour harcèlement moral sur plusieurs employés).
Ils devront baisser leur rideaux pendant 1/2 heure. Est ce qu'ils s'en remettront ?
Quand tout le monde espère que les magasins soient ouvert jusqu'à 19 h : ces mêmes commerçants n'en veulent pas. Alors faudrait savoir...

19.Posté par antoine le 18/10/2010 00:37
je pense qu'il faut continuer le mouvement à l'image de la Metropole, mais de grâce laissons les artisans et commerçants travailler, n'oublions pas que ce sont eux qui font vivre plus de la moitié de la population réunionnaise...... et je ne vois vraiment pas l'utilité de balancer des oeufs dans leurs commerces. J'ai une amie employée de commerce qui a passée 3 heures a nettoyer après le passage des grévistes.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales