Social

Manif des lycéens : pas de rencontre prévue avec le Préfet


Manif des lycéens : pas de rencontre prévue avec le Préfet
Après le Boulevard sud et le Jardin de l'Etat, plus de 1.500 lycéens des établissements du Nord se sont regroupés devant la Préfecture, sur le Barachois. Leurs revendications sont claires: l'annulation pure et simple du projet Darcos.
"Aujourd'hui, il n'y a pas de dialogue de prévu avec le Préfet. On est sur le Barachois pour montrer à tout le monde qu'on est complètement opposés au projet de Xavier Darcos, ce ministre qui veut tuer l'enseignement au lycée. Ce n'est pas ça la démocratie!" hurle un manifestant dans l'euphorie.
Les lycéens sont pour le moment toujours rassemblés dans le jardin de la Préfecture.
Vendredi 12 Décembre 2008 - 11:55
Karine Maillot
Lu 900 fois




1.Posté par Ulysse le 12/12/2008 12:47
Déjà 5 infos sur ce sujet depuis ce matin !

Ne vaudrait-il pas mieux avoir 1 seul sujet réactualisé quand nécessaire ?
Cela faciliterait à la fois la lecture des évènements successifs et permettrait d'avoir des commentaires regroupés et non éparpillés.

Pour le lecteur il y a surement, pour trouver les infos précédentes (jours ou semaines précédents) traitant du même sujet, des aménagements à trouver qui permettraient d'y accéder facilement tandis que là ce n'est pas vraiment simple.

2.Posté par Pierrot Dupuy le 12/12/2008 15:07

Ulysse,
On peut toujours améliorer la présentation de Zinfos, et sache que l'on y travaille déjà.
Mais il ne nous faut pas non plus oublier nos principes essentiels, ceux sur lesquels nous avons bâti Zinfos.
Nous avons voulu faire un QUOTIDIEN d'informations, GRATUIT, INTERACTIF et REACTIF.
Le quotidien, je pense que personne ne le conteste plus aujourd'hui, même si un effort doit encore être fait par une meilleure présence le week-end, et dans des domaines où nous sommes encore trop absents comme les sports et les faits divers.
La gratuité, elle est évidente.
L'interactivité découle de la possibilité qui vous est offerte de commenter les articles et de proposer des sujets en nous écrivant (pierrot.dupuy@orange.fr)
Mais le point peut-être le plus important, celui qui démarque le plus Zinfos de tous les autres sites d'informations, c'est sa réactivité. Prenez l'exemple de Clicanoo. Cette nuit a eu lieu le transfert des prisonniers de la prison de la rue Juliette Dodu à celle de Domenjod. Vous n'en trouverez le reportage que demain dans le JIR... et donc demain sur Clicanoo. Et je ne parle même pas du site du Quotidien tant il est insipide.
Mieux: Jusqu'à midi, vous n'avez pu voir les images de transfert nulle part ailleurs que sur Zinfos puisque ni Antenne, ni RFO n'ont de journal télévisé le matin.
Et c'est justement dans des circonstances comme des manifestations comme celle des camionneurs ou des lycéens ce matin que Zinfos prend toute sa dimension en vous permettant de venir plusieurs fois pour voir où en est la manif et si vous pouvez ou non circuler librement dans certains quartiers.
Zinfos, un nouveau média à mi chemin entre la presse écrite, la télévision et la télé...
Même si je suis d'accord avec toi pour dire qu'il faut à la fin faire un article de synthèse sur le sujet, ce que justement Karine Maillot est en train de faire.
Mais comme c'est nouveau, faut juste le temps de s'y habituer.
Et n'oubliez pas, si Zinfos vous plait, n'hésitez pas à le faire connaître autour de vous...

3.Posté par denis le 12/12/2008 16:02
Darcos, un de plus mis au ban....pour rien. L'exemple vient d'en haut : apres les adultes (transporteurs et enseignants) qui manifestent, c'est au tour des jeunes, dont certains en collège !
Meme s'ils défendent leur future carriere, ou defendent les enseignants à notre place (un comble), j'estime que la place d'un jeune n'est pas dans la rue. Nous avons un triste exemple en Grece.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales