Social

Manif' des lycéens: Le Recteur rencontrera les lycéens mardi

La Préfecture rappelle dans un communiqué que tout est mis en oeuvre pour que les lycéens se sentent entendus dans leurs revendications. Suite aux manifestations, une rencontre est prévue avec le Recteur, ce mardi 4 février, concernant le calendrier scolaire. Par ailleurs, le Préfet a demandé aux services de police et de gendarmerie d'assurer la sécurité des manifestants.

Voici le communiqué:


Manif' des lycéens: Le Recteur rencontrera les lycéens mardi
Les services de l'État suivent depuis la semaine dernière les mouvements lycéens organisés dans plusieurs communes du département. Les services du rectorat ont été particulièrement attentifs aux sujets qui ont été évoqués et en particulier aux préoccupations relatives aux températures élevées.

Pour ce qui concerne les locaux scolaires et leurs aménagements, les contacts sont permanents avec les collectivités qui en sont gestionnaires et les services de l'Education nationale se tiennent à leurs côtés pour les initiatives qui ont déjà été prises et pour celles qui pourraient être envisagées.

En ce qui concerne les sujets qui relèvent de la compétence du rectorat, le dialogue est continu avec les instances représentatives des enseignants et des parents d'élèves ainsi qu'avec les collectivités qui participent au Conseil de l'Education nationale. Attentif aux préoccupations des élèves, le recteur recevra mardi 4 février les représentants élus des élèves des lycées généraux, technologiques et professionnels du Conseil de la vie lycéenne afin d'examiner les conditions de la reprise des cours et de faire émerger des pistes de solutions.

Par ailleurs, ces derniers jours, en lien étroit avec le rectorat, le préfet a demandé aux services de police et de gendarmerie d'assurer la sécurité des manifestations qui ont été organisées, ainsi que celle des établissements scolaires. Une attention particulière a été portée aux abords des collèges et des lycées, de manière à éviter que des éléments extérieurs à ces institutions n'en perturbent le bon fonctionnement.
Mercredi 29 Janvier 2014 - 14:58
Lu 591 fois




1.Posté par dbv974 le 29/01/2014 16:36 (depuis mobile)
J'ai été jeune lycéen a la réunion on ne c jamais pleins de la chaleur en classe et pourtant on a jamais eu de clim et c pas pour autant que l'on cassé tout quand il y avait une grève... Pufff c une bande de branleurs qui ne veut que sécher les cours

2.Posté par gus974 le 29/01/2014 16:48
Vu votre orthographe, vous devriez retourner à l'école...

3.Posté par ? le 29/01/2014 17:47
Et pour les Lycéens qui sont aussi des casseurs, leurs rencontre avec la justice est programmé pour quelle date
Quand on s'inscrit en début d'année pour être scolariser dans tel ou tel établissement, c'est pour travailler pas pour aller trainer ces fesses dans la rue et se faire voir à la télévision
Etre au collège ou au lycée, on est mineur, alors que font ils dans les rues à briser, casser, boucher les rues, etc...............
Où sont les parents la dedans?
Quand les impôts vont augmenter pour réparer les dégâts, les parents vont crier
Ce genre de personnes, ceux sont des branleurs, qui ne sont là pour ne rien foutre et dégrader le bien d'autrui
Ces sois disant élèves, ils veulent beaucoup de choses sans rien faire
Ont ils la Climatisation chez eux?

4.Posté par noe le 29/01/2014 18:18
Tout doit être fait pour que les élèves travaillent dans de meilleures conditions ...
Cessons de toujours chercher à comparer l'école "lontan" et l'école d'aujourd'hui ...
On doit suivre les progrès !

Ne pas oublier que si certains laissent des fautes d'orthographe , c'est de la faute des profs qu'ils ont eus !
Un petit nombre ont eu de "bons" profs ...les autres , des profs médiocres qui ne regardaient que l'heure de la sonnerie pour se barrer au plus vite ou qui prenaient trop de congés de maladie ...

5.Posté par noe2 le 29/01/2014 19:24
A l’école, se prépare l’avenir de la Nation. Elle instruit le citoyen, capable de penser par lui-même et d’assumer sa liberté. Mais la République a besoin de savants, de techniciens et de cadres. L’école doit donc assurer la sélection des meilleurs par la promotion de tous. Le laxisme scolaire enferme les plus défavorisés sur le plan culturel et social et permet la reproduction héréditaire des élites. C’est l’objectif inverse qu’il faut viser. Or la transmission du savoir ne peut s’effectuer ni dans le chaos, ni dans l’anarchie.

Il faut que nos enfants, les futurs citoyens aient une école de qualité dans un environnement moderne avec des salles bien aérées , bien refroidies ...
Notre recteur ne peut tout faire , il faut que les collectivités (Département , Région et Communes) fassent des efforts pour donner aux enfants des établissements de qualité !

6.Posté par Calendar le 30/01/2014 05:45
Emerger des pistes.... pffff les solutions sont claires,: comme en métropole au plus chaud de l'été, nos enfants ont droit à des vacances pendant les chaleurs caniculaires de janvier février.

Nul besoin de 10 à 15 jours de repos toutes les 7 semaines (sauf pour ceux qui tiennent à voyager mais ils n'ont qu'à attendre les grandes vacances pour celà n'est-ce pas ??) une petite semaine suffirait pour souffler et les autres jours profiteraient aux vacances d'été AUSTRAL.

Les jeunes, demandez donc à sieur le recteur de venir 2 semaines vous accompagner en classe et au sport. Nous verrons bien s'il tient le coup au moins au cours de sport en pleine fournaise à 13h30.

Il a osé dire devant la réunion entière (JT et radio) que vous vous laissez manipuler lorsque vous criez votre colère.

NE LE LAISSEZ DONC PAS, MARDI, APPLIQUER CETTE METHODE AVEC VOUS.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales