Social

Manif' Cospar : La CGTR en solo, Paul Vergès en soutien

Toute la matinée, la CGTR a rassemblé ses troupes devant la Préfecture pour défendre le bonus Cospar. A ses côtés, quelques personnalités politiques ainsi que la FSU.


 
Environ 200 manifestants pour la police, près de 500 pour les syndicalistes… Le millier espéré par la CGTR n'aura pas été franchi. Un premier constat qui n'enlève en rien l'ambiance dans les jardins de la Préfecture ce mardi matin. Un jardin devenu rouge pour l'occasion, rouge de colère, de détermination aussi.

C'est le message diffusé par les représentants syndicaux venus défendre la prime Cospar des salariés du privé, comme du public : "Dans un an la situation sociale sera aussi grave, si ce n'est plus. Marie-Luce Penchard (ministre de l'Outre-mer) a essayé de calmer le jeu avec une prolongation d'un an afin que les élections se passent bien", fustige Ivan Hoareau, l'un des fers de lance du mouvement.

Au son du maloya, les manifestants ont déployé toutes sortes de refrain dont l'un incitant le préfet, Michel Lalande, à les laisser entrer dans la Préfecture… A défaut, une délégation a été reçue afin de déposer une motion destinée à faire valoir la pérennisation du bonus Cospar.

Paul Vergès, Ratenon, Leperlier...

Paul Vergès était également de la partie. Venu entouré de Jean-Hugues Ratenon, l'un des instigateurs des mouvements sociaux ayant permis en 2009 un accord Cospar, ou encore de Gilles Leperlier, sur tous les fronts pour la cause étudiante et de la jeunesse en général, le patron du Parti Communiste Réunionnais ne se voyait "nulle part ailleurs qu'ici aux côtés des manifestants. Je suis dans la bataille, nous avons ouvert une brèche au Sénat, il faut que l'engagement soit tenu".

Pour Jean-Hugues Ratenon, "c'est un devoir d'être présent. Il faut lutter, je dis au gens, ne restez pas chez vous. Celui qui ne lutte pas ne gagnera jamais. Par ailleurs, il faut que les Réunionnais se serrent les coudes, les syndicats aussi car il y a une réelle menace sur la cohésion sociale". L'intersyndicale n'ayant effectivement pas réussi à s'accorder, la CGTR avait décidé de mener une action individuelle, "sans que cela ne soit une opposition à l'unité d'action", précisera Ivan Hoareau.

Le 13 décembre, une manifestation sera organisée en métropole, et déclinée à la Réunion, contre les mesures d'austérité du gouvernement. Une réunion de préparation avec l'intersyndicale est prévue la semaine prochaine. 

Manif' Cospar : La CGTR en solo, Paul Vergès en soutien
Mardi 29 Novembre 2011 - 11:26
Lu 1301 fois




1.Posté par almuba le 29/11/2011 10:35
Le maloya est-il nécessaire pour une manif?
Cette musique est-elle censée apaiser les moeurs?

2.Posté par Mwinmidike le 29/11/2011 11:08
CGTR arrête accapare à zot' le maloya ! Ça lé pas à zot' ça !
Tout ça sent la manipulation et la récupération politique, bref, ça sent mauvais !

3.Posté par NEMO le 29/11/2011 11:23
A QUAND la manifestation de TOUS nos élus et de l'intersyndicale contre le cumul des mandats politiques et autres... et contre la sur-rémunération des fonctionnaires ???

4.Posté par tic tac tic tac le 29/11/2011 11:48
c koi la prime cospar?moi je voi pa l'interet de cette prime.on di ke la population vi sou le seuil de povreté A BON OU SA ZOT I VOI SA, vu le nombre de l'auto neuve,de tele, home cinema,voyage,cinema et jen passe (se n'est pa ke les riche ki achete),alor di a moin oussa zot i voi demoune oki,oussa zot i tire l'argent! monsieur les syndicat vous ete aussi bézeur ke nos politicien on vou voi ke ken vous aver des interet et pour le reste ou vou voi casiment pa.

5.Posté par noe le 29/11/2011 12:44
Beaucoup de bruit , beaucoup de couleur rouge , beaucoup de sueur , beaucoup de chaleur , beaucoup de dodo lé là .... finalement pour une bonne cause : un ti prime pour les plus pauvres !!!

La prime COSPAR est légitime , nécessaire et juste !!!!!!!!!!!!

6.Posté par jason bourne le 29/11/2011 16:14
200 personnes ont enlève les membres du comité central du PCR et leur famille , les membres de l'état major CGTR et leurs familles .....reste ...??? zéro !!!

7.Posté par Kaf le 29/11/2011 16:53
CGTR = PROFITER syndicalistes juste pou zot poche ek zot post ! Communistes dehors vous êtes pu d actualités , lo temp profiter le fini ! Vive la jeunesse allons bouger Réunionnais

8.Posté par Kaf le 29/11/2011 16:54
La 50€ y fo bande inutile c plutôt 100€ y fo a nous en plus pou survivre! Arrête ek zot mensonge !

9.Posté par bertel le 29/11/2011 17:36
bertel
"Manif' Cospar : La CGTR en solo, Paul Vergès en soutien"

Les plus grands ennemis de la cohésion sociale dans ce DOM sont ceux qui se sont enrichis en n'ayant jamais eu de profession déclarée !

Syndicaliste en sommeil mais Manifestant issu d'une couche sociale où aucun travailleur n'a de fortune et ne paye l'ISF, je comprends parfaitement que la présence de certains peut donner envie de vomir à ceux qui tirent véritablement "le diable par la queue" et pour lesquels "les fins de mois" DURENT 30 JOURS ! (c)

L'initiative du COSPAR était légitime au début. Ce n'est certainement pas la faute à Ratenon si le peuple n'a pas suivi - j'y étais !!! - Mais Ratenon s'est fourvoyé par son asservissement à paul vergès.

Bertel de Vacoa

10.Posté par TANGO le 29/11/2011 20:29
Je pensais que la CGTR y allait seule ??? Et pourtant je vois la FSU, et des élus politique ce qui semble vouloir dire que même les adhérents CGTR ne suivent plus et combien d'employés communaux y avait il ???

Bon nombre de représentants syndicaux CGTR sont restés bossés car les fins de mois sont aussi difficiles pour eux.

Question : les leaders syndicalistes et politique du fait de leur mandat de permanent, perdent ils une journée de salaire du fait de la grève ????? NON.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales