Faits-divers

Mamodtaky bientôt libéré


Mamodtaky bientôt libéré
Le Conseil d'Etat de Madagascar a annulé, hier, l'arrêté d'extradition vers Paris du présumé commanditaire de la tuerie de Fenoarivo. Mamod Abbas Mamodtaky ne sera donc pas jugé devant la Cour d'Assises en octobre prochain comme c'était prévu, et va être libéré prochainement.

C'est un nouveau coup dur pour la famille Remtoula, défendue par Maître Rémi Boniface. Mamodtaky, poursuivi pour assassinat et complicité d'assassinat dans l'affaire de la tuerie de Fenoarivo près d'Antananarivo à Madagascar, ne sera pas jugé.

Le Conseil d'Etat de Madagascar vient d'annuler l'arrêté d'extradition vers Paris de Mamodtaky. Il devrait donc être rapidement libéré et ne comparaîtra pas devant la Cour d'Assises de Paris au mois d'octobre prochain.

Selon l’express de Madagascar, la justice a retenu le fait que les infractions ont été commises en tout ou en partie à Madagascar au cours du mois de février 2001. L’arrêté ministériel d’extradition en date du 26 octobre 2009 a donc été annulé en vertu de l’Accord de Coopération du 4 juin 1973 entre la République française et celle de Madagascar.

Lire article précédent sur cette affaire, ici.
Jeudi 25 Mars 2010 - 08:41
Melanie Roddier
Lu 1650 fois




1.Posté par etjosedire le 25/03/2010 09:59
Dans un pays en pleine déroute politique, économique ... qui s'en émouvra d'une telle décision ?

Les REMTOULA n'ont pas donné suffisamment d'oseille aux décideurs. Mamodtaki a arrosé. Il est libéré.

Les REMTOULA devrait s'en remettre à la justice divine.

L'impunité dont Mamode a bénéficié pourrait lui donnait des idées de vengeance. Que les REMTOULA s'en méfient.

2.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 25/03/2010 11:12
C'est étrange.....Même pas surpris, one se croirait à la Réunion ou les Pédophiles bénéficient de protections Rapprochées... Vivement que les léthargies télévisuelles entretenues finissent par un réveil collectif, par ce qu'on en peu plus de voir les RIPOUX s'en sortir quand nous devons payer toute notre vie pour les conséquences...

Y'EN A VRAIMENT MARRE .......Quand ça pétera, que personne ne vienne se PLAINDRE

3.Posté par Jonath' le 25/03/2010 13:39
Il serait interraissant pour moi de connaitre VRAIMENT, QUI EST MAMOD ABBAS MAMODTAKI, et avec qui il a des intérets communs.... Je pense qu' à la Réunion (et même + loin), il n'est pas le seul à jouir de passe droit aussi importants..., et qu'il y aurait peut être un lien de cause à effet entre luiplusieurs personnes..........

4.Posté par Joseph le 25/03/2010 16:54
Il serait normal que ces faits très graves aient été jugés à Madagascar et non en France. Ces faits de 2001 ont mis en cause des Malgaches qui ont aidé à travestir les faits, avec un faux décès du "coupable" qui avait pris toute la charge sur lui et blanchi Mamodtaki je crois, etc ... Depuis cette époque, la Justice Malgache n'avait pas rejugé l'affaire, mais c'était çà qu'il aurait fallu faire. Cà lui appartenait de le faire, mais pourquoi la famille Remtoula ne l'a pas fait à Madagascar qui était, paraît il un Etat si magnifique sous Ravalomanana et où tout irait si mal de puis sa fuite avec ses millions ?

Aujourd'hui,dans cette affaire la Justice Malgache agit exactement EN DROIT et non sur le fond, de la même façon qu' à la Réunion la Cour d'Assises a jugé sur un vice de forme et non sur le fond et a dû le libérer pour dire au Peuple Français au nom duquel il "rend " la Justice : NON ON N'A PAS LE DROIT DE FAIRE N'IMPORTE QUOI DANS UNE ENQUÊTE.
Le Conseil d'Etat Malgache s'honore de reconnaître à un de ses ressortissants sa nationalité Malgache, puisque ses parents sont Malgaches nés à Madagascar.

S'il est vrai que personne ne peut être extradé deux fois pour les mêmes motifs et que Mamodtaki est donc Malgache, et malgré les fortes pressions médiatiques et populaires contre les Karanes en général, la Justice Malagche et le Conseil d'Etat s'honorent à juger en Droit. C'est bon signe sur le tournant à 180° qui est en train de se faire en matière d'Etat de Droit dans ce pays, même si des cow-boys prêts à tout pour rendre une "Justice" extra-légale le déplorent. Si on pousse le raisonnement au bout, la police Française devrait monter une expédition de mercenaires afin de le tuer, comme fait Israël pour se "défendre" ! Où est la limite entre le Droit et l'arbitraire ?

Seule une victime peut moralement faire valoir sa volonté de vengeance et être comprise, même si elle ne sera pas totalement excusée, et se laisser aller à des violences réactionnelles contre son otrtionnaire. Un Etat ne peut pas tolérer que ses propres agents ne respectent pas les procédures judiciaires.

La culpabilité ou l'innocence de Mamodtaki ne peut pas dépendre de violations des Lois, qu'elles soient Françaises ou Malgaches.
Souvenons nous de l'enlèvement de Klaus Barbie ou d'assassinats extra-judiciaires ici ou là, ce sont des comportements de voyous qui n'honorent pas un Etat de Droit.

Quant à ceux qui prétendent qu'on peut acheter des Magistrats à Madagascar, qu'ils se méfient, car s'ils ne sont que 700 pour 20 millions de justiciables, dans un pays plus grand que la France, avec des routes comme on sait, donc avec un grand éloignement de la Justice de ses usagers, souvent pauvres, ce n'est absolument pas çà qui est en cause du tout :

Avec de l'argent, à Madagascar et en France aussi, on se paye des avocats qui vont avoir les moyens de trouver le point de droit qui va entrainer l' invalidation d' une procédure ou la faire trainer jusqu'à une prescription éventuelle. C'est là que tous les pays du monde se rejoignent : quand on est riche, on a une meilleure défense c'est tout. Et alors vous croyez quoi ? l'égalité des citoyens devant la Justice est une TENDANCE c'est tout, c'est pas une REALITE ABSOLUE. IL faut cesser d'être naïfs.
De même, mettez tous les écoliers avec un tablier bleu ou gris, vous croyez qu'ils vont devenir "égaux" à cause de l'habit ? Il y a des gens rêveurs qui le croient encore.

Madagascar a beaucoup de corruption parce que là bas il n'y a pas cette armada de contrôleurs à tous les niveaux qu'on peut se payer en France : de la Cour des Comptes aux inspecteurs des Impôts en passant par la Concurrence et les Prix, les brigades financières etc ...

Pensez chers amis que la différence entre Madagascar et la France, c'est que c'est la même chose pour la corruption mais il y a un degré d'échelle de 1 à 100 : A Madagascar les sommes en jeu sont faibles dans le pays (je ne parle pas des profits faits à l'extérieur sur les matières premières transformées) et en France elles sont colossales et les procédures de fraude hautement plus sophistiquées. C'est quand même une différence notable.

Que la France cesse de faire la morale aux Malgaches : la VOLONTE de combattre la corruption est une condition nécessaire mais pas suffisante pour la faire baisser : sans l'armée de contrôleurs de toutes sortes qu'un pays riche peut financer, c'est vraiment difficile de critiquer un pays si pauvre et sa Justice qui est en sous-effectif et très mal payée, faute d'argent dans les Caisses de l'Etat.

Merci donc de respecter les Magistrats Malgaches qui font ce qu'ils peuvent avec les moyens qu'ils ont.

Je pense qu'ils ont bien agi en reconnaissant la nationalité de Mamodtaki, fils d'un Karane Malgache lui-même et père d'un enfant Malgache. Ce n'est pas la tuerie de Fenoarivo qui a été jugée là.

Quant à l'affaire elle-même, elle a été jugée sous Ravalomanana et mettait en cause probablement des gens de l'équipe Ratsiraka ou des transfuges passés au camp du Laitier ... On ne saura jamais les dessous de l'Histoire. Les Remtoula et les Mamodtaki avaient sans doute des engagements commerciaux divergents ou autres, comment savoir la vérité une et indivisible dans des affaires de gros sous. Je ne juge pas sans savoir. Je dis que je ne sais pas, c'est la meilleure attitude face à une affaire qui a des prolongements d'argent et de poliitique. Regardons seulement en DROIT ce qui était jugé cette fois ci, ce n'était pas la tuerie de Fenoarivo, mais une histoire d'extradition, de nationalité et de Droit.

La question de la tuerie de Fenoarivo est une autre affaire, ce n'est pas çà qui a été jugé puis confirmé par le Conseil d'Etat. Merci aussi de ne pas affirmer sans un seul début de preuve, que les Juges auraient été achetés. Internautes, ne vous cachez pas derrière l'anonymat pour salir des gens qui font leur devoir avec probité et pour les insulter. Exprimez vous comme si vous étiez capable d'assumer vos dires devant un tribunal. Cette façon de concevoir l'expression dans les forums n'est malheureusement pas partagée par tous.

Il est de bon ton en ce moment où Ravalomanana est encore passé en Justice pour des détournements d'argent de l'odre par deux fois, de 180 Milliards de fmg, que ses partisans salissent la Magistrature en disant que c'est la HAT qui a jugé et non des Magistrats indépendants. C'est le propre d'un voleur de Haute Classe de crier au voleur afin de détrouner l'attention sur ses crimes.

5.Posté par cobra le 25/03/2010 17:13
Dura lex sed lex. La justice française a eu toute opportunité pour juger cette affaire.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales