Sport

Malik Unia : "Je dois l'avouer, la performance ne sera pas du même ordre"

Lors d'une conférence de presse le 3 mai dernier, les responsables de Peugeot annonçaient le retrait du team JCM, qui fait courir la 207 S2000, du championnat de la Réunion des rallyes. Malgré ses très bons résultats, Malik Unia se retrouvait alors sans volant. Depuis, le sportif a annoncé qu'il allait concourir avec une BMW M3. Entretien avec la star du rallye réunionnais.


Malik Unia : "Je dois l'avouer, la performance ne sera pas du même ordre"
Vous passez donc de la Peugeot 207 S2000 à la BMW M3, la performance ne sera sans doute pas la même...

Entre la Peugeot et la BMW, on peut dire qu'il y a un écart de 20 ans de technologie ! Mais n'oublions pas que la BMW M3 a été championne de France et du monde à son époque, et elle a déjà gagné le Tour Auto localement. Je dois l'avouer, la performance ne sera pas du même ordre. Avant c'est vrai, je me lançais dans un rallye en me disant que je pouvais le gagner. Mon état d'esprit sera un peu différent, mais j'aime ce challenge.

Un défi que vous vous lancez?

Oui, c'est un challenge personnel. C'est aussi une question d'adaptation. Je pense avoir une carte à jouer sur des profils de routes rapides, comme les spéciales. Je vous assure, la BMW M3 peut encore faire parler d'elle !  Et puis vous savez, j'affectionne particulièrement ces véhicules à propulsion.

Qu'en est-il de vos relations avec vos partenaires?

L'arrêt avec la Peugeot 207 a été brutal. Pour le prochain rallye de Saint-Joseph, on a pu réunir quelques partenaires fidèles depuis des années. Tamoil (Oil Lybia) nous suit pour 2010. Mais pour la suite de la saison, notamment le Tour Auto, on est actuellement en pleine réflexion.

Sur quel financement vous êtes-vous appuyé pour le prochain rallye, celui de Saint-Joseph?

A Saint-Joseph, je serai pour la première fois au départ d'une épreuve avec cette voiture. C'est une bande de copains qui s'est réunie autour de moi. Ils ont cotisé pour m'assurer les frais de fonctionnement. J'ai autour de moi une équipe de bénévoles et c'est pour cela que j'insiste sur l'aventure humaine formidable qui découle de ce changement. Je sais d'où je viens, d'où je suis parti, c'est-à-dire avec pas grand chose... Là, je replonge les mains dans le cambouis comme il y a 15 ans.

Avez-vous songé à arrêter la compétition?

Il est vrai que c'est une remise en question. J'ai eu la chance que la BMW ait été disponible. J'aurais effectivement pu me retrouver sans voiture, comme en 2006 avec Citroën où je m'étais retrouvé sans volant pendant quelques temps. Mais je vous assure, à 44 ans, j'ai encore cette flamme qui me fait penser que cela n'aurait pas été définitif.
Mardi 11 Mai 2010 - 14:39
Melanie Roddier
Lu 2139 fois




1.Posté par jb le 12/05/2010 05:47
FINI LA BELLE VIE

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 15:42 La gymnaste Marine Boyer de retour à la Réunion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales