Politique

Malgré les "regrets" de Brice Hortefeux, le Mrap porte plainte

Brice Hortefeux est revenu sur ses propos jugés racistes et a exprimé ses "regrets". Insuffisant pour le Mrap qui attaque le ministre de l'Intérieur en justice et demande sa démission.


Malgré les "regrets" de Brice Hortefeux, le Mrap porte plainte
Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, s'est exprimé suite à la polémique dont il fait l'objet après la diffusion d'une vidéo sur lemonde.fr et dans laquelle les propos du ministre ont été jugés racistes par certains. Lundi soir, à Paris, devant les responsables du Conseil français du culte musulman (CFCM), il a déclaré : "Je veux donc vous dire mes regrets".

Brice Hortefeux a magré tout tenu à préciser qu'il trouvait cette "polémique inutile et injuste" et ce même s'il s'est dit "ému de penser que, du fait du toho-bohu médiatique et d'une interprétation totalement inexacte, des personnes - peut-être parmi vous - ont pu être blessées dans leur être ou leurs convictions".

"Propos profondément humiliants et attentatoires à la dignité"

Des propos qui n'ont pas suffit à attendrir le Mrap (Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples) qui dans un communiqué a indiqué son intention "de faire citer devant le tribunal correctionnel le ministre de l'Intérieur du chef de diffamation à caractère raciste" et ce "pour les propos profondément humiliants et attentatoires à la dignité et la considération des personnes d'origine arabe".

Le Mrap demande également la démission du ministre de l'Intérieur considérant que Brice Hortefeux "a non seulement failli à son statut de ministre qui représente les valeurs de la République, mais de surcroît a participé à l'incitation à la discrimination, confortant ainsi les préjugés racistes en y apportant sa contribution".
Mardi 15 Septembre 2009 - 10:31
Benjamin Postaire
Lu 754 fois




1.Posté par kiki le 15/09/2009 10:45
Même si les propos de Brice Hortefeux ne sont pas les bienvenus, il me semble bien que la personne qui est à l'origine de ce problème ait démenti formellement les propos.
Est-ce que nous allons arriver dans une situation extrême ? où nos propos quelqu'ils soient, seront analysés, disséqués et interpréter selon la bonne conscience de certains ?
J'ai eu l'occasion de lire des pamphlets, des saynettes et autres, datant des années 1870 jusqu'en 1952, les propos étaient autres et ne choquaient personne.
Des chansonniers dans les années soixante ont fait leur fond de commerce de l'immigration, est-ce que cela à généré moult réprobations ?
Est-ce que certains ne veulent pas museler à leur avantage ce peuple indocile et facétieux, prompt à la répartie ?
A force de vouloir mettre des mots sur chaque maux de la société, on finira par récolter la tempête.

2.Posté par vérité le 15/09/2009 11:54
Mrap,Cran et SoS RACISME = associations albophobes

3.Posté par marmay les hauts le 15/09/2009 12:11
au passage etant un sympatisant de l'ump ce jeune homme n'a pas bronché mais il suffit de voir la video il penche un peu la tete comme quelque chose lui a pas plu

4.Posté par vivalarévolousionne le 15/09/2009 12:49
DEMISSION

Si ce raciste n'a pas dit ce qu'il a dit, alors qu'est ce qu'il a dit ?

Jacques a dit, a dit, étouffe moi vite cette affaire

DEMISSION

5.Posté par Mwa la pa di le 15/09/2009 13:13
kiki, nous n'avons pas besoin de l'avis de cette personne, les faits , rien que les faits. Cela a été dit dans le contexte que tout le monde peut lire sur le net.

6.Posté par José le 15/09/2009 13:38
@kiki : amusant "la personne qui est à l'origine de ce problème ait démenti formellement les propos"
Il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un militant UMP, et que Rachida Dati nous montre chaque jour que pour monter il faut composer.
@vérité : ça c'est typiquement de la propagande. Que le MRAP et SOS Racisme soient ça ou ça n'empêche qu'on peut comprendre qu'ils portent plainte. Inutile de faire de la diversion.
Aux autres lecteurs je vous conseille de voir et diffuser la vidéo d'Azouz Beggag qui tourne sur internet, ça permettra peut-être à certains de comprendre à qui nous avons à faire.
"Les regrets" de s'être fait filmer au mauvais moment et que la vidéo ait été diffusée sur internet.
Internet, dernier bastion de l'information démocratique avec deux ou trois journaux.

7.Posté par thibaud le 15/09/2009 14:11
La justice tranchera....rien à ajouter!

8.Posté par laluno le 15/09/2009 15:02
il est noir... il regardent les blancs. avec leur mentalité ...il est blanc.. il regarde les noirs comme ils vivent.....Vous n'aurez pas ma liberté de penser...

9.Posté par lim le 15/09/2009 17:02
Je ne suis pas pour le lynchage.

Cependant, il faut que tout être humain respecte TOUS les êtres humains.

Ce n'est pas parce que, par le passé, proche ou lointain, des comportements analogues à ceux du préfet P.G de Langlade et du ministre B. Hortefeux sont restés impunis que le peuple doit continuer de les tolérer. Cette continuité-là, non.

10.Posté par chabouc le 15/09/2009 20:07
Oui ! il ne faut pas laisser tomber. Il faut le pousser dans ces derniers retranchements car en plus de mentir avec un aplomb insultant, il nous prend vraiment pour des cons.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales