Société

Malgré la découverte de produits "avariés", le Bangkok a ouvert ses portes

Pourtant touché par une mesure administrative de suspension d'activité, le restaurant le Bangkok a bizarrement ouvert ses portes ce midi. Les rideaux métalliques ont été levés aux environs de 11 heures, en présence des deux co-gérants, Jannick et Jérôme Law-Thu. L'occasion pour la presse de venir à la pêche aux informations...


Les média ont dévoilé ce jour que l'un des restaurants très réputés de la ville de Saint-Denis, le restaurant chinois le Bangkok, était sous le coup d'une fermeture administrative après un contrôle inopiné des services chargés notamment de surveiller l'hygiène dans les cuisines...

Selon les termes de la Préfecture, ce contrôle a permis de constater "de nombreuses infractions relatives à l'hygiène alimentaire telles que l'insalubrité des locaux, la détention de produits périmés (500 kilos de denrées animales ou d'origine animale ont été saisis), la détention de produits congelés non conformes et la présence d'insectes".

Pourtant, à l'heure du déjeuner ce jour, le restaurant le Bangkok était ouvert à la clientèle... "Nous sommes allés à la gendarmerie. On nous a expliqué que la fermeture ne sera effective que lorsque nous recevrons un courrier stipulant cette fermeture administrative", explique l'un des gérants présent aujourd'hui.

La médiatisation de cette opération de contrôle, menée il y a deux jours, risque évidemment d'impacter l'image du restaurant. Les gérants se sentent particulièrement lésés car ils estiment que les informations, rendues publiques par la Préfecture ne sont pas totalement justes : "Nous avons effectivement été contrôlés. On nous a reproché l'absence d'étiquetage sur nos produits. De là à nous accuser de servir à nos clients des aliments avariés…", regrette l'un des gérants. Jannick Law-Thu poursuit : "Il a été reproché la présence d'un cafard mort, sur le sol de la cuisine. Cela ne peut suffire à parler de nombreux insectes se baladant sur nos viandes et poissons" (voir vidéo).

Dans quelques jours, la mesure administrative de suspension d'activité devrait arriver dans la boîte aux lettres du Bangkok... Les gérants ne pourront alors rouvrir que lorsque l'établissement aura été remis en conformité.
Mercredi 28 Novembre 2012 - 15:25
Lu 5631 fois




1.Posté par Mwa la pa di le 28/11/2012 15:27
Je trouve particulièrement ENORME que les Law Thu aient eu le culot et l'indélicatesse d'ouvrir sans mise en conformité. Ils se foutent donc complètement des clients, dont je ne ferai plus partie !

2.Posté par noe le 28/11/2012 15:36
Pas sérieux !
Ils doivent tout nettoyer et tout mettre aux normes ..
Pour attirer des clients ils devront proposer des repas promotionnels ...
Mais la confiance s'estompe très vite ...on n'a pas besoin de crever après un soit-disant "bon" repas au resto !

3.Posté par Thierry le 28/11/2012 15:59
La seule SANCTION, c'est le client ... aucune amende n'aura d'effet vraiment dissuasif ...

Finalement les contrôleurs sont des menteurs !!! et le client qui a faim un vrai CONS...ommateur ...

Bon appétit !!! malgré... la présomption d'innocence ...

4.Posté par O.de Trogoff le 28/11/2012 16:33
S'il était le seul, malheureusement il n'y a pas que dans ce genre de restaurant même dans les cuisines " réputées" d'hôtels "réputés" c'est la même chose, les cafards sont chez eux tout à fait à l'aise. Rien que dans les cuisines de l'hôtel sur le Barachois, allez y faire un tour, c'est comme au zoo, les babouques pèsent aux alentours de 950 grammes et hauts sur pattes, quand aux cafards c'est de l'élevage domestique et ne peuvent mourir que de vieillesse ne parlons pas des rats qui cohabitent trés bien avec toutes ces espèces endémiques à l'hôtel...... Alors Bangkok ou Gonokok c'est la même chose et bon appétit....

5.Posté par labri le 28/11/2012 16:40
La poubelle grande ouverte devant la porte qui mène aux cuisines suffit à semer quelques inquiètudes sur l'hygiène de cet établissement !

6.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 28/11/2012 17:34
On devrait controler les resto chinois de saint pierre en particulier un"nom" du centre ville.

7.Posté par Sansblague le 28/11/2012 18:17
Post 4 "...les babouques pèsent aux alentours de 950 grammes...."
---------------------------
Vous avez certainement mal lu l'étiquette. C'était pas plutôt marqué "araignée de mer", compte tenu que l'on y sert que des produits de haute qualité, quasi du Fauchon - la vérité c'est plutôt "fauchons le pognon"-? Et le vin, c'est pas du pinard embouteillé dans de la marque?

Post 1: normalement, dès rédaction du procès-verbal celui-ci est transmis direct à la Préfecture, qui dans l'heure sort un arrêté notifié dans la foulée au restaurateur. Il y a comme un problème de coordination, préjudiciable au consommateur qui non avisé peut attraper la courante et pire....


8.Posté par coco le 28/11/2012 20:04
pour y être passé devant aujourd'hui même !!
Ses poubelles puantes et dégoulinantes à un mètre de son échoppe de vente à emporter
Même pas honte le gérant, déjà dans le collimateur et en plus il persiste et signe !
Bon appétit

9.Posté par Sansblague le 28/11/2012 20:16
post 2 "Pour attirer des clients ils devront proposer des repas promotionnels ...

------------------------------
Pas de problèmes: brochettes d'insectes à la pékinoise, cafards confits sauce Baygon, etc.

10.Posté par Citoyen St-Denis le 28/11/2012 20:23
Nous somme en République Bananiere on mange de la M...... , seulement 10% de bon resto sur l'île

Plus d 'autorité le peuple est Roi pas l''etat ,on vas pas changer un âne en cheval de course

11.Posté par Ptipiment974 le 28/11/2012 22:14
En lisant tous les commentaires je dirai qu'une seule chose.... Tous etablissements ou les contrôles vétérinaires relevent un problème d'hygiène, doivent être cité dans un journal, à la radio et à la télévision afin que les consommateurs sachent les resto qui se foutent de nous. Et nous consommateurs on ne sera plus pris pour des vaches à lait

12.Posté par lulu le 29/11/2012 03:16 (depuis mobile)
Je n'irai plus là bas! Dire que j'y étais encore samedi dernier! Tout se dégrade. Comment savoir ce qu'on a réellement manger? Chien? Chat? Rat? Punaise ils n'ont aucun respect vis à vis des clients. C'est crade.

13.Posté par David ASMODEE le 29/11/2012 08:09
Sur le Barachois, il y a aussi des phénomènes. Pas glop la serveuse qui pisse derrière son camion bar et qui sert ensuite les sandwiches. Cerise sur le gâteau : pas de robinet, pas de lavage des mains. Sinon c'est pas drôle.

Bon appétit.

14.Posté par PAPATANGOCHARLY le 29/11/2012 08:23
Il a réouvert ses portes suite à une erreur des services de contrôle. En effet sur le procès-verbal, ils avaient noté "produits à varier" et non "produits "avariés"....C'est pas la même chose....

15.Posté par Arthur le 29/11/2012 09:11
Manque d'étiquetage? Il rigole des genoux le proprio.
Quand on voit des sachets datés entre 2005 et début 2012, il y a manque d'étiquetage?
Quand on voit l'état des cuisines, des zones "froids", des ustensiles, etc... cela est aussi en rapport avec l'étiquetage?
Il faut arrêter de se foutre du monde, cela est une menace pour la santé publique que de laisser s'expliquer ses ânes pouvant causer la mort (et oui, une intoxication alimentaire peut être mortelle).
HONTE à eux. On joue avec la vie des gens, ils ont de la chance d'avoir encore le droit de devoir remettre en état pour réouvrir après la notification de justice.

16.Posté par audrey le 02/12/2012 13:58
c'est inadmissible d'ouvrir le resto alors que la bouffe est mauvaise!!!!les clients ne devraient plus y aller!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales