Société

Malgré l'arrêté, les surfeurs continuent de se mettre à l'eau

Il y a 4 jours, Zinfos proposait un article posant le constat de la présence de surfeurs dans l'eau en dépit de l'arrêté préfectoral qui interdit les activités nautiques. Le Préfet avait lui-même émis une piqure de rappel concernant les dangers du risque d'attaque de requin en période d'hiver austral. La rédaction vous propose la (re)lecture de cet article.




L'interdiction n'y change rien. Surfeurs et bodyboardeurs continuent de s'adonner à leur passion pendant l'hiver austral. Le tout, malgré l'arrêté préfectoral d'interdiction reconduit depuis le 26 juillet 2013. Associatifs et élus en appellent de nouveau à la prudence.


photo d'archives
photo d'archives
Voilà un an que l'arrêté préfectoral de restriction des activités nautiques à La Réunion a été publié. Le texte, qui se présentait comme celui d'une "interdiction temporaire", a été prolongé sans discontinuer, faute de garantie de sécurité.
 
Le 4 juillet dernier, le préfet de la Réunion, Jean-Luc Marx, émettait un nouvel avis de vigilance à la pratique d'activités nautiques à la Réunion. Un énième message qui prend appui sur les données des stations d'écoute relevant les passages des requins marqués. Si les consignes de prudence sont majoritairement respectées, qui plus est en période hivernale, braver l'interdiction demeure l'exception. Mais associatifs et élus de la côte Ouest confirment que les sorties à l'eau n'ont en fait jamais réellement cessé.

Dans l'Ouest, les spots habituels restent fréquentés, certes beaucoup moins qu'avant. Loris Gasbarre, de l'association PRR, en fait rapidement le tour: "A l'Ermitage, quand les conditions sont bonnes, des surfeurs s'y rendent. A Roches noires, de bonne heure, ils sont une dizaine à se mettre à l'eau. A Trois Bassins n'en parlons pas, c'est là où il y a la plus forte affluence, jusqu'à 20 ou 30 usagers. Il m'est arrivé d'en voir quelques uns esseulés aux Aigrettes", raconte-t-il. Parmi ses connaissances, "quelques camarades ont eu des PV", confirme Loris Gasbarre avant de rappeler dans la foulée qu'il faut "faire preuve de la plus grande prudence malgré le fait que les surfeurs estiment que de bonnes conditions soient réunies. Il reste quand même cette présence…".

Désormais en position d'élus, Patrick Florès à Saint-Paul et Christophe Mulquin pour la ville de Saint-Leu envoient sensiblement le même écho. "Malgré l'interdiction, ça continue. Ça ne devrait pas", déplore Patrick Florès. "J'en vois encore qui pratiquent au coucher de soleil. Je déconseille cela même si dans l'ensemble, je pense que les surfeurs sont plus méfiants qu'avant", constate le conseiller municipal.

Confiant sur l'aboutissement de solutions de protection du risque d'ici la fin de l'année, il s'inquiète de voir un autre drame intervenir dans cet intervalle. "Nos solutions de filets sont en cours d'instruction par les services juridiques de la mairie. Je ne maîtrise pas le temps administratif mais les autorisations d'occupation du domaine public (AOT) sont en cours, il reste quelques mois avant que ça n'aboutisse, ça serait dommage qu'un drame arrive d'ici là".

Patrick Florès illustre son inquiétude par les "derniers relevés de la ligue de surf (sur les stations d'écoute) qui sont inquiétants". Selon lui, même si l'interprétation doit être prise avec mesure, la pression de pêche des drumlines du côté de Saint-Paul explique peut-être les chiffres de présence plus prononcés à Trois-Bassins et Saint-Leu. A confirmer dans le temps.

"Ils prennent leur responsabilité"

Après Saint-Paul, Saint-Leu ne peut que constater une forme d'oubli face aux risques. "Bien sûr qu'il y a toujours des surfeurs qui y vont quand les conditions sont bonnes mais les conduites sont plus prudentes, les gens qui bravent l'interdiction font très attention. Maintenant, en se mettant à l'eau, ils prennent leurs responsabilités", se désengage Christophe Mulquin, conseiller municipal aux Activités nautiques et Mer de Saint-Leu. De son côté, il devait réceptionner ces derniers jours les conclusions de la phase 1 d'un bureau d'étude sur la sécurisation du surf à Saint-Leu.

Si la clémence des gendarmes a pu prévaloir dans les premiers jours suivants la publication de l'arrêté préfectoral limitant la pratique d'activités nautiques et de baignade, la dissuasion pécuniaire s'opère systématiquement désormais. La compagnie de Saint-Paul, dont le rayonnement d'action va de la Possession jusqu'à Saint-Leu, à l'exception du Port, ne privilégie aucun spot en particulier.

"Notre surveillance pour des relevés d'infraction se poursuit", confirme le commandant Lionel Héchard de la compagnie de gendarmerie de Saint-Paul. "Quand on constate des pratiques qui interviennent en dehors des conditions prévues dans l'arrêté préfectoral du 12 février 2014, on dresse des PV car tous les surfeurs ont désormais connaissance de l'arrêté", signale-t-il.

L'amende de 1ère classe qui attend les contrevenants est de l'ordre de 38 euros. Son application est fixée par l'officier du ministère public qui donne suite, ou pas, au PV dressé par les gendarmes. Aucune comptabilité particulière n'a été tenue dans ce registre depuis l'application du premier arrêté préfectoral de 2013.
Mardi 22 Juillet 2014 - 16:55
LG
Lu 5304 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

52.Posté par Romain le 24/07/2014 09:53
Post 51 :
Va fer (...) racist et ouvre out zyeux : dans le sud nein na beaucoup sufer kreol !!

51.Posté par Bayoune le 23/07/2014 20:58
Il est entendu que je ne m'adresse pas aux privilégiés qui envahissent ces zones au détriment des réunionnais - qui sont en quelque sorte bannis de cette zone. Je m'adresse à mes compatriotes créolophone pour une prise de conscience. Les autres allez surfer, et servir d'appâts pou rokin chagrin...
Post 21 mersi Bwana pou oute loson. Zuste pou dire, avan kan réniyoné té i pass Sinleu, navé plin de pésèr té pou rode son kari, le tro, té i vann bordaz somin a lantré la ville. Bé lé pwason pésé, té pi là pou atire rokin. La interdi lo réniyoné alé rode son kari, dizon la prive ali, pou anmare ali inpé pliss dann son mizère, mé dan lo minm tan, konm la pwin in kouyon i ginye bare la mèr èk in bouson la paye, konm i ginye pa nonplu anpèss rokin vnu la sass dann son téritware, li trape sate li ginye. Zote la romarké, napwin bonpé réniyoné la fé bèze ali par in rokin, minm kan li alé la pèss dann lo lagon, bin poukwé sa, dawar la viane serfèr lé moyèr, lé kapab dire anou, so bann rokin là lé rasiss. Pou koze dirèk, nou na konm linpresiyon, noute bann rokin la swazi zot kan, sate bann patriote réniyoné. Dopi zot i yatak, la popilasiyon serfèr la diminiyé bonpé. Koté la Saline laba, navé minm pi la plass pou in réniyoné fé in parti èk son famiye. So bann là té i kour èk zot planss, té i zète lo sab dann noute rougay sosiss, dann noute zanbrokal, zot navé riyin à foute de nou. Ek lo tan, konm i di bondiyé i pini pa lo ross, noute Rokin la venu ède anou, é zot lé devenu noute lède kan, lé serfèr i fé azot rare zordi. .

50.Posté par Boa Bill le 23/07/2014 11:51
Et pour ceux qui ne le savent pas encore : à la Réunion, la baignade est tout à fait autorisée et sécurisée dans les lagons, que ce soit à Saint-Pierre, à Saint-Leu ou à Saint-Gilles ( Hermitage )...
Ceux qui veulent s'aventurer ailleurs doivent prendre conscience des risques, les accepter ou ne pas se mettre à l'eau ! Boucant et Roches-Noires ne sont pas protégés par une barrière de corail !!!

49.Posté par Boa Bill le 23/07/2014 11:44
48.Posté par Romain le 23/07/2014 10:23
...Phil on est français, latin. Celui qui nous fera suivre les règles n'est pas encore né !


Mon Dieu ! Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire !!!

Moi je suis pour la levée de toutes les interdictions ! Chacun doit prendre ses responsabilités ! Par contre, lorsqu'un surfeur se fait attaquer par un requin, alors que les surfeurs se taisent ! Personne n'est responsable de leur sort, à part eux-mêmes ! Moi je fais de la randonnée sur les sentiers ouverts au public et du vélo hors route fréquentée par les voitures. Si un jour je me prends un galet sur la tête ou que je me plante à vélo, je ne rendrai personne responsable de ce qui m'arrive !

48.Posté par Romain le 23/07/2014 10:23
Phil on est français, latin. Celui qui nous fera suivre les règles n'est pas encore né ! c est un fait depuis des siècles, il faut vraiment être stupide et/ou inculte pour nier cette évidence historique.
Donc ton arrêté préfectoral.....

47.Posté par Phil le 23/07/2014 09:37
Et ils vont continuer à se faire attaquer car ils sont betes, donc les mauvaises pubs pour la Reunion et le touriste continuera encore et encore.


46.Posté par L'Ardéchoise le 23/07/2014 03:45
Kan mi rod, awin mi trouv aou ossi, i fé plésir awin, in ti kër ek violettes, sa lé valab !
...

45.Posté par Phil le 22/07/2014 23:42
@44

"A la réunion, les surfeurs ont le risque des attaques de requins"

Sauf qu'il ya un arrété préfectorale.

44.Posté par Observateur le 22/07/2014 21:48
En montagne métropolitaine, les grimpeurs ont dans un coin de leur tête le risque d'avalanche. A la réunion, les surfeurs ont le risque des attaques de requins. Chacun son cadrer et chacun ses risques .L'important c'est d'en avoir conscience. Blesssure ou pas, une attaque de requin fait partie des risques. Peu importe la raison, réserve marine, traitement des eaux usées, surfréquentation, etc. les réquins deviennnent dangereux. Doit-on privilégier les surfeurs ou les requins ? Quelles conséquences s'il y a plus de surfeurs ? et Quelles conséquence s'il y a plus de surfeurs ? C'est une décision politique et la plupart des gens du peuple ne peuvent change'r ça. Hélas !

43.Posté par Gelanna une réunionnaise le 22/07/2014 21:21
pour détendre un peu l'atmosphère des posts, pour les hommes et leurs yeux qui aiment bien regarder ce genre de vidéos, sur la Dépèche, il y a une vidéo d'une belle surfeuse blonde qui surfe nue, et qui s'appelle Coco Ho.Peut etre que vous l'avez déjà vu.

42.Posté par Romain le 22/07/2014 20:59
post 40. Des surfeurs rentiers il doit y en avoir surement.... comme des surfeurs médecin, ouvrier, patrons, chômeurs, profs, étudiant, votant à gauche, a droite, au milieu .....
Faut arrêter les clichés un peu

41.Posté par Thierry le 22/07/2014 20:22
@ 37 ... je retrouve mon mon Ardéchoise, ou ma Gaston Lagaffe ... i fé plaisir a mwin ... un instant, plutôt un brin de nostalgie ... parfum de violettes.

40.Posté par assistanat way of life le 22/07/2014 19:19
38.Posté par Romain
Sans rentrer dans le détail de tout ce que vous avez pu écrire sur les posts, pourquoi nommer les surfeurs : "les privilégiés" ??

tu connais beaucoup de rentiers qui sont libres toutes la journée, du matin au soir et disposent du budget pour s'acheter des ailerons en carbone, des planches en epoxy, des shorts quicksilver à 200 euros et siroter des bieres au rondavelle entre 2 sessions?

et on parle meme pas du budget tikalité pour mettre l'effet avant de caler dans le barel

39.Posté par Boa Bill le 22/07/2014 18:37
Il faut arrêter, mesdames et messieurs les journalistes, à polluer notre espace numérique par ce nouvelles qui n'en sont pas et qui desservent l'intérêt touristique de notre île !

Des "gens" ... pour rester poli... se mettent à l'eau, alors qu'ils sont prévenus qu'il y a risque de mort ! Qu'ils prennent leurs responsabilités et que l'on cesse de nous bassiner avec cela ! Ils ont choisi de risquer leur vie pour un sport ! C'est leur problème !

38.Posté par Romain le 21/07/2014 09:44
Sans rentrer dans le détail de tout ce que vous avez pu écrire sur les posts, pourquoi nommer les surfeurs : "les privilégiés" ??
C est un des sports les plus accessibles qui soit niveau budget !

37.Posté par L'Ardéchoise le 21/07/2014 00:06
@ 36 ; au final, nous sommes d'accord sur tout !
Li fé plézir amoin.

36.Posté par L’INDÉPENDANT le 20/07/2014 21:21
@ l'ardéchoise
Crétin, synonyme d'imbécile, l'un ou l'autre, peut très bien désigner un inconscient effectivement... lol !
La régulation à la rigueur, mais qui payera la note ? Ce n'est pas une dépense prioritaire en ces temps de restrictions, la majorité des contribuables, n'ont pas à payer pour que quelques égoïstes/privilégiés puissent satisfaire leur plaisir...
Maintenant, des solutions existent qui pourront satisfaire tout le monde...
Il existe déjà depuis quelques temps, des dispositifs de protection individuels coûtant entre 500 et 900 euros, ainsi, à l'instar des motards dont une bonne tenue de protection, peut allègrement dépasser le millier d'euros...
Naturellement, un peu de logique consistant à éviter les horaires, et les conditions propices aux attaques éventuelles...
Entre 500 et 900 euros c'est cher ? Pourtant c'est la somme minimum pour un motard pour un bon équipement, et il dépense cette somme, c'est un choix.
Sinon comme le motard occasionnel, qui louera une moto et son équipement, il pourrait avoir une location de ce matériel de protection plus économique et qui pourrait de plus, créer des emplois !

35.Posté par L'Ardéchoise le 20/07/2014 18:33
@ 32, d'accord concernant ceux que vous qualifiez de "crétins" bien que le terme "inconscients" me plaise plus. Mais ne jouons pas sur les mots.
Pour ce qui est de la deuxième partie de votre commentaire, je suis plus modérée.
Certes une extermination ne servirait à rien, mais reconnaissez toutefois qu'une régulation de la population de requins bouledogues et des installations de protection seraient utiles aussi pour sécuriser les lieux de baignades qui sont proches ou communs aux surfeurs, marmays et nageur lambda.
C'est un problème difficile et ce ne sont pas des agitations stériles qui pourront le résoudre.
Tant que des gens impliqués, responsables, et gardant une certaine mesure ne prendront pas la situation à bras le corps et ne proposeront pas des solutions adaptées à chacun, on continuera à brasser de l'air.
...

34.Posté par L’INDÉPENDANT le 20/07/2014 12:09
@ post 31 l'ardéchoise
Avec vous pour considérer que l'on est pas une "couille molle" si l'on refuse de se "suicider", alors, vous êtes d'accord pour considérer que ceux qui vont faire du surf dans des eaux réputées pour être fréquentées par des requins, sont soit assoiffés d'adrénaline, je respecte, soit des crétins s'ils sont conscients des risques et ne veulent pas les assumer.
Pour cette dernière catégorie, si en plus ils veulent exterminer les requins, faire dépenser des sommes délirantes pour protéger une poignée de privilégiés alors que ni les communes ni l'état ne disposent d'argent en trop, pour cette dernière catégorie donc, j’ajouterai que ce sont des égoïstes ne pensant qu'à leurs plaisir.

33.Posté par KLOD le 20/07/2014 09:12
Ah, post 32 : celle là, j'ai failli la faire, mais t'as été plus rapide !!

32.Posté par chavez le 20/07/2014 02:14
un exemple de la sportivité et du savoir vivre de certains surfeurs !!!!bravo ///////Le surfeur réunionnais Jérémy Florès a été sanctionné pour avoir contesté de façon très virulente la décision des juges lors du J-Bay Open 2014, l’éliminant au second tour. Déjà mal en point au classement mondial, le Réunionnais a été suspendu jusqu’au 27 août, et râtera le Billabong Pro de Tahiti. Il écope aussi de 6 000 dollars d’amende.

31.Posté par L'Ardéchoise le 20/07/2014 01:25
"Chacun sa route, chacun son chemin,
Chacun son rêve, chacun son destin " (ce n'est pas de moi, bien sûr).
Avec passion, pas de raison, mais si les risques existent dans plein de sports, ce n'est pas forcément être "couilles molles" que de vouloir éviter ceux qui sont évitables...
Quant aux autres, les purs, les vrais, les tatoués, c'est un peu comme pour des tas d'autres choses (drogues, alcool...), ils sont incapables de réfléchir plus loin que le bout de leur planche, tant pis, tant pis, moi je préfère me mettre à l'eau ailleurs que sur des spots où l'adrénaline n'est pas de bonne qualité et où l'on peut dire qu'une bonne session, c'est une session dont on peut parler !
...

30.Posté par L’INDÉPENDANT le 20/07/2014 01:10
@ post 29 chavez
Pas besoin de prendre les gens pour des imbéciles, certains le prouvent eux mêmes, comme aller pratiquer une activité quelconque dans une zone à risque ! Quelle crétinerie !
La cause d'accidents selon vous, est dû à l'erreur humaine et la bêtise du pratiquant, BRAVO !
Nous sommes tout à fait d'accord, c'est une erreur (humaine) et une bêtise du pratiquant, que de vouloir surfer là où tout le monde sait qu'il y a des requins, plus bête, tu meurs... lol !
L'erreur est humaine, persévérer est diabolique (errare humanum est perseverare diabolicum)
T'es un sacré comique "chavez", tu m'as bien fait rire...

29.Posté par chavez le 19/07/2014 19:55
L’INDÉPENDANT***le suf un sport à risque !!!, comique ta reflexion !, pends tu les gens pour des imbéciles , dans le cas présent le risque est : de pratiquer ce sport dans une zone à risque ! un sport qui se pratique normalement ne comporte que rarement un risque , l avancée de la technologie et la qualité des matériels ! fait que dans le cadre d'accident la cause est due,primo : à l erreur humaine secundo : la bétise du pratiquant ! et le non respect des normes !

28.Posté par Dimitri ALAIN le 19/07/2014 19:54
bien dit post 27 chacun son risque ....

27.Posté par paul bismuth le 19/07/2014 19:01
26.Posté par L’INDÉPENDANT


(...) cela leur rappelle trop qu'ils sont des lâches trouillards peureux poltrons etc, enfin bref, qu'ils en manquent...
----------
J'ai jamais entendu un motard, parachutiste, canyoniste, et autres pratiquants de sports à risque, s'en prendre à tout le monde à cause du danger...
Les quelques surfeurs l'ayant fait, sont des "surfeurs" de salon, les autres, les vrais, assument les risques depuis toujours.


vas expliquer ca aux gens cités dans l'article: Flores, Mulquin et Gasbarre

26.Posté par L’INDÉPENDANT le 19/07/2014 16:56
C'est marrant de voir la réactions des "gens biens" qui ne supportent pas de voir des gens pratiquer un sport à risques quel qu'il soit, cela leur rappelle trop qu'ils sont des lâches trouillards peureux poltrons etc, enfin bref, qu'ils en manquent...
C'est chiant de se regarder tous les matins dans un miroir et de voir un trouillard en face de sois !
Laissez ceux qui veulent prendre des risques en prendre, c'est leur problème.
J'ai jamais entendu un motard, parachutiste, canyoniste, et autres pratiquants de sports à risque, s'en prendre à tout le monde à cause du danger...
Les quelques surfeurs l'ayant fait, sont des "surfeurs" de salon, les autres, les vrais, assument les risques depuis toujours.

@ bidule et autres aigris
C'est les planqués dans votre genre, qui sont bien content de trouver des risques tout pour les aider, les sauver le jour où ils sont en danger ou agressés...
Les "planqués" dans votre genre, étaient bien contents que des fous courageux, s'élancent à l'assaut des plages Normandes sachant bien qu'ils avaient peu de chance de voir le soleil se coucher le jour J !
Fallait avoir du courage, chose que les râleurs du dimanche ne possèdent pas.

25.Posté par henry le 19/07/2014 14:09
A quand de vrai amendes et pas des pourboires pour les subventions diverses, qu'ils mettent une amende de 1500 euro on sera étonné de ne plus voir personnes en mer.

24.Posté par cruchot le 19/07/2014 08:18
Avec 30 bonhommes dans l'eau en supposant que le moitié s'envole comme des moineaux ca fait qu'il reste 15 faits constatés et 15 faits resolus. Merci Mr Gasbarre, c'est bon pour nos stats en milieu d'année . un premier pointage pour certain collegue fait qu'ils étaient en dessous de l'objectif.

23.Posté par chavez le 19/07/2014 02:52
post 21 ***des erreurs de ce fait peuvent se produire ainsi les fautes de frappe , mais vous avez tres bien compris que cela s adressait à votre personne si l on peut nommer ainsi un individu de votre accabit !! t le fait de constater que vous êtes à bout d argument et que vous vous vous vous êtes réfugié dans la bétise me fait comprendre que j ai finalement trouvé plus con que moi ! ce que je reconnais mais que vous, vous n êtes pas en état de connaitre , j en arreterai ici, car comme le disait un certain philosophe parler avec les c.. cela peut les instruire

22.Posté par tanguy47 le 19/07/2014 01:35
Surfeurs ou Skieurs hors piste mêmes irresponsables qu'ils prennent leur dose d'adrénaline mais qu'ils ne viennent pas pleurnicher lorsque les secours ne sont pas arrivés à temps.

21.Posté par azerty le 19/07/2014 00:21
@chavez :
1) poster un commentaire pour se parler à soi même, si c'est pas con ! (vous avez posté un commentaire pour répondre à un autre que vous avez posté...)
2) c'est vous le con et non moi ! dsl mais c'est vous qui avez commencé en m'insultant directement sans que je vous ai rien demandé (et si vous dîtes le contraire vous ne feriez que confirmez mes propos) et parce que c'est bien ce que vous faites, ajoutez à cela que vous avez clairement rien compris de ma pensée (parcequ'il semble que pour vous, j'estime que tous les français respectent la loi..) : vous êtes bien la preuve de l'utilité de bien étudier un message dans sa profondeur avec toutes les règles d'expression qu'on tente de nous enseigner à l'école, car on se retrouve comme vous à réagir sur des propos en étant à côté de la plaque (pour ne pas dire comme un con...dsl mais vous ne vous êtes pas gênés pour m'insulter directement alors pourquoi je ferais des manières pour ménager votre tension ?
3)je vous expliquerais bien mais je crains vous fatiguer en vous forçant à essayer de pas comprendre à côté, mais essayons : attrapez une feuille et un stylo et relevez au besoin : j'utilisais le conditionnel (oh, j'espère ne pas avoir utilisé un mot trop savant pour vous là...) dans mon précédent commentaire (si, si relisez en essayant de ne voir que ce qui est écrit et en mettant votre imagination sur pause cette fois, enfin chaque fois que vous lirez ou entendrez un truc en fait ça vous fera grandir mon vieux) ; ce que le post dit c'est que TOUS (car il ne dit pas certains ou je l'ai zappé ?) français ne respectent rien, or quand moi, qui suis bien français, je prends ma voiture par exemple, je respecte bien la vitesse limite autorisée le long du trajet, je m'arrête bien aux stops ou quand un monsieur en uniforme me le demande pour me contrôler, j'arrive bien à l'heure à mon boulot et je reste jusqu'à la fin de mon temps de travail, quand je reçois mes factures ou ma feuille d'impôts, je paie bien ce que j'ai à payer dans les temps, ... vous en voulez encore ? enfin il faudrait que vous m'espionnez pour voir la véracité de ce que je dis, ce qui est pas faisable car vous avez sûrement mieux à faire (comme poster des commentaires sur zinfo974 ! vu les nombreux post à la suite que vous arrivez à poster) mais c'est bien ce que l'auteur du post 13 devrait faire, avant de généraliser un fait et d'accuser tout le monde, ce que beaucoup font, on est bien placés nous réunionnais pour voir le mal que ça fait (je parle des clichés qui ne sont pas vrais pour tous les réunionnais mais qu'on leur attribue sur la base d'agissements faits par quelques-uns) ... car ce que je contredis c'est LA GENERALITE du post 13 pauvre con, voilà, c'est clair ou j'aurais dû poster en plusieurs post pour que vous arriviez à bien suivre ? (oui j'aurais dû en fait, désolé, c'est tout ce que je peux faire, je ne peux pas me rabaisser plus à votre niveau mental, ça me serait pas bénéfique!)

20.Posté par A tous les aigris anti surfeurs, gardez votre fiel intérieur le 18/07/2014 23:06
Ces surfeurs ne font que faire ce qu'on fait depuis des dizaines d'années dans l'ouest, sans aucune attaque grave. Ce sont ces scientifico politico charlots qui nous ont pondu un arrêté de pêché de requins, une ferme aquacole, une réserve marine en pleine zone balnéaire et touristique. On aurait voulu sanctuarisé la côte ouest et en faire un parc à requins qu'on n'aurait pas fait mieux.
15 interactions, 5 morts, 3 mutilés en 2 ans et demi. A qui la faute?
HONTE A CEUX QUI ONT DU SANG SUR LES MAINS.

19.Posté par chavez le 18/07/2014 21:17
post 15 , le posteur dont vous parlez n a pas véritablement tort ! on peut remarquer ce qui se passe dans notre pays ! le simple fait de constater ce qui est dit sur la circulation routiere les radars etc..., et... de temps en temps quelques français qui agissent dans un pays étranger comme il agissent dans le notre mais avec de grosses différences dans les conséquences et retombées , et... cela n est pas une question de haine ! mais de simples constatations , bonne journée monsieur le c ou madame la c.. comme vous savez si bien vous exprimer pour juger !

18.Posté par chavez le 18/07/2014 21:10
post 19 Georges Brassens chantait " quand on est con, on est con " !!! et...on le reste, pas comme une cuite ou le lendemain c est fini !

17.Posté par chavez le 18/07/2014 21:08
post 3 vous avez tout résumé en trois lignes , je n ai qu une chose à dire BRAVO !

16.Posté par posez-vous la question le 18/07/2014 20:43
Post 13 ta raison on s'en fou chacun prend ces responsabilités ,ces pas notre problème et surtout qu'on arrête de parler d'eux

15.Posté par azerty le 18/07/2014 16:44
post 3 = commentaire inutile et impertinent ; l'article parle que de surfeurs (ceux qui sont en infraction, plus précisément et pas tous les Français (dire que tous les Français ne respectent rien est faux, le jour où tous les français ne respecteront rien de rien, vous saurez ce que c'est) et c'est l'arrêté préfectoral de restriction des activités nautiques à La Réunion dont il est question et pas toutes les lois. Quand vous voulez commenter un article, limitez-vous à ce qui se dit pour pas passer pour un(e) con(e) trouvant toutes les occasions bonnes pour exprimer sa haine des gens, et tâchez de relativiser vos propos parcequ'il n y a que les cons qui généralisent sans vérifier pour ne pas se fatiguer ! Ou alors vous être un(e) vrai(e) con(ne) qui hait les gens et ont trouvé en internet le moyen de l'exprimer... vous faites vraiment pitié dans ce cas

14.Posté par Ils savent de quoi ils parlent! le 18/07/2014 16:17
il faut relire les citations de l'article:

Loris Gasbarre, de l'association PRR, en fait rapidement le tour: "A l'Ermitage, quand les conditions sont bonnes, des surfeurs s'y rendent. A Roches noires, de bonne heure, ils sont une dizaine à se mettre à l'eau. A Trois Bassins n'en parlons pas, c'est là où il y a la plus forte affluence, jusqu'à 20 ou 30 usagers. Il m'est arrivé d'en voir quelques uns esseulés aux Aigrettes", raconte-t-il.

(...)

Désormais en position d'élus, Patrick Florès à Saint-Paul et Christophe Mulquin pour la ville de Saint-Leu envoient sensiblement le même écho. "Malgré l'interdiction, ça continue. Ça ne devrait pas", déplore Patrick Florès.

13.Posté par Antilic le 18/07/2014 15:58
Qu'on arrête de nous emmerder avec toutes ces interdictions
Chacun prend son risque ou pas
Qu'on informe OUI qu'on interdise NON

12.Posté par Zbob le 18/07/2014 15:37
Personne dit le post 10.....
Mais moi qui passe tous les matins vers St leu et Étang Salé, j'en vois tout le temps vers 8 h ,ils sont à l'eau...alors qui croire?
La seule chose à dire c'est que ces gars prennent leurs risques et s'ils se font bouffer un morceau, qu'ils ne viennent pas ( eux et leurs potes) pleurnicher et dire que l'etat ne fait rien, d'ailleurs , aucun état ne peut empêcher un requin de bouffer un inconscient!

11.Posté par Alexis le 18/07/2014 15:28
En cas d'attaque, qu'ils se débrouillent seuls ! Ils surfent à leurs risque et périls ! Pas de sauvetage pour les inconscients, ils savent ce qu'ils risquent...

10.Posté par jean-jacques le 18/07/2014 15:26
J'ai fait la "route des spots" il y a deux jours , Boucan personne , Roches noires personne , Trois Bassins
personne , la tortue Saint leu personne , spot de Saint Leu 1 mec à l'eau....avant la crise requins il y aurait
eu 60 à 80 surfeurs à l'eau au total de ces spots...En vérité pratiquement plus personne ne surfe , le titre
de cet article est parfaitement exagéré , il fallait écrire DES surfeurs retournent surfer , pas LES surfeurs !

9.Posté par ..Mdr... le 18/07/2014 15:06 (depuis mobile)
..Kan Va Bouffe Azot..Vien Pléré Aprés..Ban Zoizo...Pffff..

8.Posté par où sont filets et vigies? le 18/07/2014 14:58
"se désengage C. M., conseiller municipal aux Activités nautiques et Mer de Saint-Leu"
Quand on passe de l'autre côté on se désengage alors qu'avant on hurlait avec la meute pour une solution immédiate qui n'était pas possible?

7.Posté par silly cone valait rien le 18/07/2014 13:59
Brrr..

6.Posté par Dimitri ALAIN le 18/07/2014 13:46
et ben oui ils se jettent a l'eau que faire ? nos élus, les associations ,toutes ces personnes qui ont tour a tour pris la parole, les études scientifiques , la ciguatera , etc etc etc pour quelle résultat !!!!!!!!!! le néant total , solution la peau patate , une solution simple et pratique qui dédouane tout le monde instance publique et surfeur ils ont cas signé une décharge qui précise qu'ils sont les seuls responsables en cas d'attaquent. on perd toute notre crédibilité depuis ces histoires de requins que chacun prend ses responsabilités et voilà ( il y a t il une réglementation qui régis ce sport ??????? )

5.Posté par ZembroKaf le 18/07/2014 13:06
kan va bouff' zot grène... zot famille va pléré apré !!!

4.Posté par L''''Homme trouble le 18/07/2014 12:42
Il faut bien les nourrir ces pauvres bêtes....

3.Posté par Bidule le 18/07/2014 12:36
Des gens sans foi n'y loi, pour les Français ils faux systématiquement ne pas respecter un interdit, voila la différence avec le reste du monde. le Français est le plus irascible sur terre il ne respecte rien et ensuite quand il a des ennuies il faut tout les service a son secourt et les interventions ne sont pas assez rapide !!!!!

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales