Société

Malaise au parquet de St-Denis: Le Syndicat de la magistrature écrit à la Garde des Sceaux


Malaise au parquet de St-Denis: Le Syndicat de la magistrature écrit à la Garde des Sceaux
Après celle du procureur général (lire ici ), c'est une lettre du Syndicat de la magistrature que va recevoir la Garde des Sceaux, Christiane Taubira. Une nouvelle fois, ce sont les méthodes du nouveau procureur de la République, Philippe Muller, qui sont dénoncées. Voici ce courrier:

"Madame la garde des Sceaux,

Nous avons été informés par nos collègues de Saint-Denis de la Réunion de la considérable dégradation des conditions de travail des magistrats du parquet de ce tribunal depuis l’arrivée du nouveau procureur de la République le 24 juin 2013.

Ce magistrat a en effet adopté depuis son arrivée une attitude particulièrement autoritaire qui perturbe gravement le fonctionnement du parquet.

Selon nos collègues, il a notamment modifié dès son arrivée, sans la moindre concertation, le mode de fonctionnement du parquet et réorganisé le service des magistrats. Ses méthodes de management particulièrement brutales, se teintent en outre de discourtoisie et d’irrespect à l’égard de magistrats qui se retrouvent en situation de grande souffrance.

Les nombreuses démarches accomplies à ce jour à l’initiative du Syndicat de la magistrature et par les collègues concernés (saisine du CHSCT et du médecin de prévention, rencontres avec le procureur en cause et le procureur général) n’ont malheureusement pas permis à ce jour une amélioration de la situation.

Il nous paraît dès lors indispensable qu’une inspection soit ordonnée de toute urgence au regard du caractère préoccupant de l’état de santé de certains de nos collègues, des dysfonctionnements graves causés par l’attitude de ce procureur et de la dégradation certaine de l’image de la justice causée par ce conflit qui a désormais franchi les portes du tribunal.

Nous vous prions de croire, madame la garde des Sceaux, à l’assurance de notre haute considération.

Pour le Syndicat de la magistrature
Françoise Martres, présidente"
Vendredi 6 Septembre 2013 - 09:48
Lu 1319 fois




1.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 06/09/2013 10:04
"discourtoisie et d’irrespect à l’égard de magistrats qui se retrouvent en situation de grande souffrance". C'est si grave, triste et affligeant, cela doit gâcher bien des Vacations...
tandis que l’insouciance de ces mêmes Magistrats sur nos Dossiers falsifiés, volontairement étouffés, ne semble mettre en grande souffrance aucune de ces personnes depuis 13 ans...

Apparemment, nous ne sommes pas les seuls a dénoncer la corruption active ou passive de Magistrats Réunionnais... L'enfouissement Volontaire de dossiers brulants, de pédophiles pharmaceutiquement influents, de faux témoins dont la famille travail au Tribunal de St Pierre aussi, de "pseudo spécialistes" mandatés pour falsifier des rapports preuves a l'appui, etc... jusqu'à la prescription qui immunise les ordures et vrais coupables et les Magistrats véreux ...

Nous n'attendons nous aussi que ça que l'Inspection Générale des Services Judiciaires vienne
pour que cessent les dégueulasseries de copinages judiciaires et la vente de nos Enfants...
en faite, nous le réclamons depuis 2004 sous le silence complice de ceux qui savent...

M. Pierre ROYER, au cas ou le Procureur ou l'IGSJ veuille obtenir des explications sur ces déclarations devant une cour PUBLIQUE ... devant des journalistes COURAGEUX et intègres!.
La ou il serait plus possible d'effacer les preuves fournies... Chiche ?!...
Moi, je demande a être entendu sur ces déclarations par l'IGSJ...

2.Posté par ALEXANDRA le 06/09/2013 10:39
C'est certainement son droit de mettre en place le fonctionnement du parquet et de réorganiser le service des magistrats.......qui viennent pour le soleil, ...qui n'appliquent pas les lois mais des arrangements sous influence, ....le" je prends ce dossier, tu me donnes celui-là," ...on connait la suite !
Donc, une bonne inspection ne fera pas de mal !!!
Car les dossiers mal jugés pourraient peut être ressortir rien que pour voir si les lois ont été appliquées ou non !!!
Bonjour les dégâts !!!

3.Posté par la dictature de la mafio-justice le 06/09/2013 11:34
Taubi ... on veut désorganiser notre corporation mafieuse ,qui ignore jusqu'à même le concept de Justice . Taubi pense à nos magouilles , nos copinages et graissage de pattes au service de la Racaille-d'en-haut . Jusqu'à porter l'humiliation à l'abolition de l'étiquette , à la non reconnaissance de notre qualité de majesté et altesse . Taubi toi qui garde les seaux , ne crains pas Robespierre , nous les mafio-juges implorons pour que tu interviennes et préserves la mafio-justice !

4.Posté par Y a un problème? Yes sir... le 06/09/2013 11:52
La Justice est à réformer totalement. Le Sarko avait promis, juré de responsabiliser les juges mais encore une fois Sarko n'a eu que de la gueule: il n'a rien fait.

De plus, il faut réformer totalement le principe d'indépendance de la justice, car au nom de cette indépendance, les magistrats se sont accaparés la Justice, et quand bien même qu'il existe un cadre juridique, ils rendent la Justice à leur façon (les marges dans les lois sont tellement grandes à exploiter). Compte tenu qu'ils sont payés avec nos impôts (Article 13 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789: "Pour l'entretien de la force publique, et pour les dépenses d'administration, une contribution commune est indispensable ; elle doit être également répartie entre les citoyens, en raison de leurs facultés"), ils doivent rendre compte (Article 15: " La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration"). A mes yeux ce principe d'indépendance étendu de responsabilité est anticonstitutionnel car non prévu par la Constitution.

Selon M. DEBRE , Président du Conseil Constitutionnel, "L’indépendance de l’autorité judiciaire tient, dans la Constitution, principalement à deux articles : d’une part, l’article 64 proclame cette indépendance et prévoit que le président de la République en est le garant, qu’il est assisté à cette fin du Conseil supérieur de la magistrature, qu’une loi organique porte statut des magistrats et que les magistrats du siège sont inamovibles. D’autre part, l’article 64 prévoit que l’autorité judiciaire, gardienne de la liberté individuelle, assure, dans les conditions prévues par la loi, le respect du principe selon lequel nul ne peut être arbitrairement détenu".


De fait, la Constitution accorde cette indépendance mais dans le seul cadre du pouvoir de jugement . Dès lors, si le juge à le pouvoir de rendre justice, son pouvoir n'échappe pas à la responsabilité de rendre compte. Il est donc patent que les magistrats s'abritent à tort derrière le principe d'indépendance pour ne pas rendre compte.

Par ailleurs, si le Président est garant de cette indépendance (de jugement je le répète) de l'autorité judiciaire, qui garanti le citoyen contre l'arbitraire de la Justice?

5.Posté par Association STOP INJUSTICE le 08/11/2013 15:57
on nous empêche de parler,mais nous sommes bien présent,il y'a une vraie mafia au palais de justice, on a envoyé notre Président 4 mois et demi en prison, car il était trop génant, mais il est encore plus fort aujourd'hui, et il salue le travail remarquable de ses adhérents,la mobilisation d'éveil citoyen974,il a alerté la Garde des Sceaux pour, ces Magistrats magouilleurs,il est temps maintenant de rendre des comptes,cela ne fait que commencer...........

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales