Faits-divers

Maïdo : Les soldats du feu scrutent le ciel


Maïdo : Les soldats du feu scrutent le ciel
Une nouvelle journée de lutte attend les soldats du feu sur les différents foyers d'incendie du site du Maïdo.

Au-delà de l'effort des sapeurs pompiers, des militaires et des agents de l'ONF, le poste de commandement installé au plus près de l'incendie compte également sur l'aide de la météorologie.

Aucune pluie providentielle n'est attendue aujourd'hui sur les contours du Maïdo. Cependant, il est à noter qu'aucune rafale de vent supérieure à 10 km/h n'est prévue, ce qui constitue déjà une situation favorable pour faciliter les interventions terrestres mais surtout héliportées. Le vent quant à lui restera faible, à peine 5 km/h selon les prévisions de Météo France de 7h ce matin.

Le bombardier d'eau à défaut de pluie

Pour rappel, la journée d'hier, dimanche, a permis la maîtrise de trois foyers : au Nord, vers la forêt du Maïdo, à l’Est sur la zone donnant sur Mafate, et sur le flan Sud menant vers la forêt des Bénares.

De nouveaux renforts venus de métropole arriveront demain mardi soir, dont notamment un bombardier d’eau "Dash-8" en provenance de Marseille. Une aide salutaire puisque l'avion possède une capacité d'emport de 12 tonnes d'eau.

780 hectares ont déjà été consumés par les flammes depuis le début de l'incendie.
Lundi 18 Octobre 2010 - 07:53
Melanie Roddier
Lu 1659 fois




1.Posté par ti magnola le 18/10/2010 10:46
C'est bien malheureux qu'après 60 ans de départementalisation, des dizaines de millions consacrés à former des pompiers, de multiples couches administratives qui s'interpénètrent jusqu'à la caricature: sécurité civile, établissements publics de l'Etat, Département et ses "espaces naturels sensibles"...directeurs nomades adeptes d'après moi le déluge (sic) ne jurant tous que par le "développement durable" dans l'insignifiance et le "paraître" (cf. le déchaînement médiatique sur le patrimoine mondial de l'Unesco !)...bref, qu'on en soit à scruter le ciel et ses éventuelles averses bienfaisantes. Il y a dans ce fait divers toute l'incurie de l'administration française des DOM. Mais nous sommes sauvés : gro lavion y arrive et l'argent du contribuable s'envole !

2.Posté par pasquier le 18/10/2010 15:51
il vaut mieux que se soit l'argent qui s'envole que la faune et la flore si belle à la Réunion ,si des gents malveillants n'avaient pas mis le feu on en serais pas là ,quel gâchis ,mais il ne faut pas une fois de plus critiqué la métropole ,Marseille vient en aide pas pour son plaisir

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 11:10 Route de Mafate: Un motard décédé après une chute

Dimanche 11 Décembre 2016 - 08:53 Carambolage à la Possession: 7 voitures impliquées

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales