Faits-divers

Maïdo : Les pompiers lèvent leur base, seule une patrouille subsiste

Au Maïdo, deux mois et demi après le début de l'incendie ravageur version 2011, les hommes du SDIS opèrent toujours, et ce malgré la réouverture de portions de routes forestières*.


Maïdo : Les pompiers lèvent leur base, seule une patrouille subsiste
 
Les pluies de ces derniers jours n'ont pas suffi, regrette ce matin le commandement du SDIS. Depuis décembre et la visite de la ministre de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, les derniers pompiers ont levé l'ancre de leur base opérationnelle située au gîte des Tamarins.

"Nous n'avons maintenant qu'une patrouille de quelques hommes disposant d'un camion d'intervention", précise le colonel Dominique Fontaine. Fini également les survols en hélicoptères pour y détecter d'éventuels panaches de fumée. L'essentiel du repérage se fait désormais "en visuel par nos hommes ou par les gens eux-mêmes". L'appareil de détection de points chauds provenant de l'Observatoire volcanologique a également été remisé. Le plus dur est bel et bien derrière les soldats du feu.

Mais la vigilance prévaut. "Nous sommes intervenus sur un point chaud hier matin sur le secteur Vaudeville", poursuit le colonel Fontaine. La donne est compliquée pour les soldats du feu qui luttent contre un ennemi invisible. "Les points chauds s'étendent de 80cm à 1m en sous-sol. Certains peuvent atteindre 200 degrés. Lorsque l'on sait que le point d'ébullition de l'eau se situe à 100°, cela vous donne une eau de pluie qui boue et ne pénètre jamais le sol", explique le colonel.

"Avec les quelques pluies de ces derniers jours, l'eau n'a fait que ruisseler, sans pénétrer. Il nous faut une pluie continue sur trois jours pour que l'incendie soit complètement éteint", poursuit le colonel Fontaine qui ne souhaite pas non plus l'arrivée d'un cyclone.


*Communiqué de la Préfecture du 9 janvier 2012 :
La route forestière du Maïdo est ouverte au public en journée, soit entre 6h et 18h, depuis le samedi 26 novembre, afin de permettre l’accès au belvédère.
Le stationnement sur les parkings et l’utilisation des aires d’accueil de la route forestière du Maïdo sont autorisés.
Les autres routes forestières (et tous leurs accès) ainsi que tous les sentiers de randonnée qui parcourent le massif des Hauts de l’Ouest restent fermés jusqu’à nouvel ordre, A l'exception des sentiers suivants :
- sentier d’îlet Alcide 
- sentier d’îlet Alcide par Bois de Sans Soucis 
- sentier de Cambour 
- sentier François Francia 
- sentier louis Emile
Mardi 10 Janvier 2012 - 08:57
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 961 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales