Faits-divers

Maïdo: Le préfet demande au ministère de l'Intérieur un renfort matériel et humain


Maïdo: Le préfet demande au ministère de l'Intérieur un renfort matériel et humain
 
Les soldats du feu sont encore pleinement mobilisés dans les hauts de l'Ouest, où 300 hectares de forêts ont flambé dans les incendies aux multiples foyers qui sévissent dans la zone depuis hier après-midi. Aujourd'hui, le préfet, Michel Lalande, demande plus de moyens.

Ce matin, aux alentours de 11h, le préfet a emprunté la route forestière des Tamarins pour se rendre au poste de commandement des opérations de lutte contre l'incendie (SDIS).

Devant la presse présente sur le site, Michel Lalande a exclu un éventuel recours au fameux Dash 8 pour venir à bout de l'incendie, et de son foyer le plus récalcitrant, situé à Piton rouge.

En revanche, il entend bien prendre les mesures qui s'imposent pour venir à bout de la situation. Il a annoncé avoir interpellé le ministère de l'Intérieur en lui demandant que des moyens supplémentaires, renforts humains et matériels, soient mis en œuvre.

Maïdo: Le préfet demande au ministère de l'Intérieur un renfort matériel et humain

Maïdo: Le préfet demande au ministère de l'Intérieur un renfort matériel et humain
Mercredi 26 Octobre 2011 - 13:12
.
Lu 2139 fois




1.Posté par Maï Donald le 26/10/2011 14:39
Le préfet a-t-il demandé des tuyaux, des lances, la grande échelle et la manivelle ?
Le réchauffement climatique, combattu si énergiquement par le grand Tim Honnier , se manifeste désormais chaque année au Maïdo par des départs de feux criminels.
On voudrait détruire le classement du parc des hauts du patrimoine mondial qu'on ne s'y prendrait pas autrement. Peut être que certains sont mécontents que le mérite de ce classement revienne à Didier Robert et que d'autres projets tels la MCUR et le tram-train aient tété abandonnés.....
Attention : je ne dis absolument pas qu'un homme politique quelconque , opposé à didier robert, puisse nourrir de si noirs desseins. Je me pose simplement la question : à qui profite le crime ???? Qui déteste assez le parc pour le brûler année après année ????
Il faudrait peut-être songer à installer des caméras de vidéo surveillance à tous les endroits d'accès (routes, chemins) et à d'autres endrois stratégiques du parc pour dissuader un peu le ou les assassins de la nature réunionnaise.

2.Posté par je reve le 26/10/2011 14:42
la je comprends pas, 300 hectares son ravagés... pk ne demande t il pas le dash???? il lui faut 6 jours pour etre operationnel, si ca degenere se sera deja trop tard, et il vaut mieux le faire venir pour rien plus que de regreter 600 hectares de plus !!!! bref on a les moyen pk ne pas les utiliser !!!???? notre nature n'a pas de prix, la prefecture me faire halluciner de jours en jours ...

3.Posté par noe le 26/10/2011 15:13
Mais que font ces hommes sous les tentes au lieu d'aller éteindre l'incendie ?

Toujours les autres qui vont au "casse-pipe" .....

On parle , on parle au lieu d'aller dans les sentiers battus à la recherche du feu de l'Enfer ...

Heureusement que la Nature reprendra ses droits un de ces jours quand viendra la pluie bénéfique qui emmènera un peu de son eau miraculeuse descendant du ciel étoilé ....

Que la paix du Seigneur soit avec nos courageux pompiers !

4.Posté par Gaston la gaffe le 26/10/2011 16:38
Noé, arrête tes délires! Heureusement que le ridicule ne tue pas, il y a longtemps que tu serait 10 pieds sous terre.
T'as vu où que la pluie tombait du ciel étoilé? C'est un peu comme ton histoire de plage bleue...
Et puis dans toute guerre, même celle contre le feu, il y a un QG pour la coordination, les transmissions, la logistique. Alors ces hommes sous les tentes ont leur utilité, parce que les "sentiers battus" (terme dont tu ne connais visiblement pas la signification), c'est pas là qu'on attend qu'ils aillent.
Quant à la nature, elle reprendra peut-être ses droits, c'est pas demain la veille vu les dégâts, sauf si ton Seigneur donne un petit coup de main, hélas "les voies du Seigneur sont impénétrables"! Reste plus qu'à espérer...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales